Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Auteurs; quelque habitude à composer en plus d'une langue, sur tour en vers,tour cela rassemblé m'a mis en train d'entreprendre de mon chef une espece de MENAGIANA. Dans cette disposition d'esprit , j'ai dressé pied à pied divers articles, les uns de plaisanterie, les autres d'é. rudition; & la matiere dans la suite s'est si bien multipliée, qu'un gros recueil s'en étant formé, j'ai cru par reconnoissance le devoir incora porer dans celui qui l'a fait naître, le tout cependant de telle sorte que l'on pûr distinguer sans peine le premier d'avec le second*. j'espere que le Public me faura quelque gré de ce travail. Il n'y trouvera point de ces apophthegmes rebatus tirez de Plutarque , de Diogene Laërce, ou de Scobée ; point de ces fades collections de la seconde ou troi. fiéme main. J'ose dire que je ne lui

* On a distingué les articles pouveaux par noe main.

Offre rien que de singulier', & de

, nouveau. Si j'ai, par ci, par là , em, prunté quelques piéces d'autrui, ce font toutes raretez qui n'avoient jamais vû le jour. Par exemple, les deux lupplémens de l'Histoire lecrette de Procope, li longtems ata tendus & souhaitez; quelques extraits du faux Evangile de S. Bare nabé ; le Discours Académique de M. de Méziriac fur la Traduction ; l'excellente Idyle Latine, d'après la Grecque de M. Ménage , par feu M. Dumay Conseiller au Parle. ment de Bourgogne; des Epigram, mes & autres Poësies anciennes & modernes anecdotes. De mon cô. té, je me flate aussi d'avoir fourni des morceaux qui ne seront pas indifférens , tels que la Lettre sur le prétendu livre des trois Imposteurs, toute renouvelée , & plus ample de moitié qu'elle n'étoit; les deux Dissertations* qui la suivent;

* Sur le livre intitulé, Le Moyen de parvenir, & sur l'Epigramme de L'Hermaphrodite,

[ocr errors]

celle qui a pour sujet le Songe de
Poliphile ; uneCritique sur le Mar.
tial Grec de Joseph Scaliger , sur
la PANCHARIS de Bonnefons, &
sur les Hymnes de Santeuil ; la pre-
miére Epitre de Politien traduite
en François suivant les regles de la
plus exacte version, & accompa.
gnée d'un Commentaire plein de
recherches
peu communes;

diver. ses Poëges, Grecques , Latines , Françoises, répandues dans ce Mé. lange, sans parler de petits contes originaux, & des fingularitez lité. raires qui composent les articles ajoûtez. Ma grande vûe a éré d'instruire en divertissant. Les Cen. seurs éclairez & sans passion sont les juges que je reconnoitrai. Je sou. haite que ce Recueil leur plaise , & que la variété n'en soit pas l'unique agrément.

a

[merged small][ocr errors]

A VERTISSEMENT

DES EDITIONS PRECEDENTES.

L

[ocr errors]

E titre de MENAGIAN A que

porte cet Ouvrage , eft du même genre que les Scaligerana , Perroniana , Thuana & Sorberiana. Ceux à qui ils ne sont pas inconnus savent qu'ils contiennent les bons mots, les maximes de morale , & les observations, soit historiques , soit d'érudition , qui ont été recueillies de Scaliger, du Cardinal du Perron , de M. de Thou , & de M. de Sorbiere.

Le MeN AGIAN A que l'on donne ici contient de même les bons mots, les pensées judicieuses & morales , & les ob. feryations curieuses recueillies de feu M. Ménage. Quelques-uns de ses amis qui en ont profité , ont bien voulu en faire part au Public , qui doit leur en avoir d'autant plus d'obligation , qu'ils n'ont pas tenu

ces recueils cachez après fa mort aussi longtems que les Scaligerana , Perroniana, &c. Pont été dans les cabinets des curieux. Les bons mots sont de tous les pavis & de toutes les nations qui ont eu soin de tout tems de les recueillir. Les Efe pagnols ont ceux du Duc d'Olonne & ceux qu'ils ont ramaflez dans la Floresta , dans les Aphorismes d' Antoine Perez , & ailleurs. Les Italiens sont tous pleins de livres intitulez Faceti , Motti, Burle , 6c. Le Chancelier Bacon nous a donné une partie des Apophthegmes des Anglois. Les Turcs en ont fous les noms de Nasr-eddin Hogia , de Bafsiri & de Sevdaï. Les Perfans & les Arabes en ont auffi en grand nombre de leurs Princes, de leurs Scheichs & de leurs Savans. Les Latins ont eu ceux de Ci. ceron , recueillis par Tiron & d'autres : Plutarque a ramaiyé ceux des Grecs , & l'on trouve sous le nom d'Hiéroclès un petit traité intitulé Facetia de priscorum Audioforum diétis of factis ridiculis.

Outre les bons mots de M. Ménage, on trouvera encore ici une partie de ceux de feu M. le Prince de Guémé. né , & d'autres , particulierement ceux du fameux M. de Bautru que M. Ménage favoit parfaitement bien, l'aiant , en qualité de son ami , vû & fréquenté familierement.

Si l'on a recueilli les bons mots à cause de leur brillant , & de la vivacité de

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »