Imágenes de páginas
PDF
EPUB

CH. VII. ont été écrites pour notre inftru§. V. ction & pour celle de tous les fiécles. Qu'il vous soit fait felon votre fei, & votre confiance. C'eft nous dire que fi nous avons peu de foi & de confiance, nous recevrons peu; & que fi nous avons beaucoup de foi & de confiance, nous recevrons beaucoup : c'eft nous exhorter à augmenter & à étendre notre confiance, afin de la rendre capable de recevoir une plus grande mesure de graces; c'eft faire tout dépendre de notre foi & de notre confiance : c'eft en quelque forte nous rendre maîtres de fa puiffance, & du tréfor de fes miféricordes, fi nous voulons nous fier à la bonté pleinement & fans referve. Qu'il vous foit fait felon votre foi, & votre confiance. Ayez. donc une foi 5 une confiance pleine & entiere en Dieu. Je vous dis en vérité, quoi que ce foit que vous demandiez dans la priere, croyez que vous l'obtiendrez, il vous fera accordé (b). Jefus-Chrift promet tout à la priere faire avec une entiere

(h) Habete fidem Dei... Propterea dico vobic, omnia quæcunque orantes petitis,

[ocr errors]

confiance; il n'excepte rien: fi nous Cr. VII. n'obtenons pas tout, c'eft que nous n'efperions pas tout, ou que notre efpérance n'étoit pas pleine & fans quelque défiance ou héfitation. Ne mettons point de bornes à notre confiance, & Dieu n'en mettra point à fes miféricordes. Car il donne, dit Saint Cyprien, à ceux qui croient & efpérent en lui, autant que chacun espére en recevoir: Dans credentibas tantum quantum fe credit accipere qui fumit. Epift 8. ad Mart. & Confeff. Vous obtiendrez du Seigneur autant de biens & de graces, que vous aurez efperé d'en recevoir, dit Saint Bernard. Quatenus in bonis Domini fiducia pedem porrexeris eatenus obtinebis. Art admirable de s'enrichir des biens de Dieu, d'efpérer feulement d'en devenir riche! Quantumcunque fpes pro Boom cefferit, tantum obtinebit, A tamen in ferm. 56 Deum tota figatur, ut firma fit & non in. Pf. ga titubet. Quid timeat afpidem & bafilif-". 5. cum? Quid leonis rugitus aut Draconis fibiles expavefcat?

eredite quia accipietis: & evenient vobis

Matt, 11, 22, 24.

§. V.

[ocr errors]

CH. VII, III. Seigneur, repandex fur nous vos mifericordes, à proportion de ce que nous avons efpéré en vou: (c). C'est la priere que faifoit à Dieu un Roi plein de confiance. Il étoit perfuadé que la mesure de la confiance que nous avons en la bonté de Dieu, eft la mesure des miféricordes qu'il répand fur nous: & comme il ne mefuroit l'étendue de fon efpéranee que fur la grandeur de la bonté de Dieu,, fur la magnificence de fes promeffes, & fa fidélité à les accomplir, il ofe demander à Dieu, qu'il me fure fes miféricordes fur la mesure de fon elpérance. Seigneur, répandez fur nous vos miféricordes à proportion que mous avons efpere en vous. Mais oferions-nous faire à Dieu la même demande? Que deviendrions-nous fi Dieu ne répandoit fur nous fes miféricordes que felon la mefure de notre cfpérance? Si nous ne recevions de fa bonté qu'à proportion de ce que nous espérons que deviendroient les promeffes fi

(c) Fiat mifericordia tua, Domine, fu per nos quemadmodum fperavimus in te, PS. 32. 28.

magnifiques que Dieu fait dans fes CH. VII, Ecritures? Notre confiance eft fi . V. bornée & fi foible, & nous avons cependant befoin d'une miféri& d'une multitu

corde infinie

[ocr errors]

de de miféricorde infinie. Avant donc de demander à Dieu qu'il répande fes miféricordes fur nous à proportion que nous avons efpéré en lui prions-le de changer nos difpofitions, d'élargir le vafe de notre cœur, qui eft fi étroit, en

au

gmentant notre confiance, & la
rendant capable de recevoir des
miféricordes auffi grandes que cel-
les dont nous avons befoin; ou,
comme il a infiniment plus de bon-
té que nous n'avons de foi & de
confiance, prions-le de mesurer
fes graces
non fur l'étendue de
notre foi & de notre confiance
mais fur l'étendue de fa bonté,
qui peut faire infiniment plus que tout
ce que nous demandons, & tout ce que
nous pensons (d); qui fe plaît à fur-
paffer par une abondance de miféricordes
les mérites & les defirs de ceux qui ont

[ocr errors]

(d) Potens eft omnia facere fuperabondanter quam petimus, aut intelligimus. Eph. 8, 80,

[ocr errors]

CH. VII. recours à lui, à leur accorder ce que 9, VI. leurs prieres n'oferoient prefque efperer (e).

S. VI.

Les graces déja reçûes doivent augmenter notre confiance.

I.

I dont un ami ne ceffe de comLeft naturel que les faveurs bler fon ami depuis longues années, augmentent la confiance de ce dernier en la bonté du premier; & fi après toutes ces épreuves, celui-ci commençoit à fe défier de la bonté de fon ancien ami, l'autre auroit raison de s'en offenser comme d'une grande injure qu'il lui auroit faite. Tout cela feroit beaucoup plus vrai, fi en la place de ces deux amis, on mettoit un pere & fon propre fils. Combien donc cela doit-il être plus vrai fi en la place de cet ami & de ce

(e) Omnipotens fempiterne Deus, qui abundantiâ pietatis tuæ & merita fupplicum excedis & vota, effunde fuper nos mifericordiam tuam, ut... adjicias quod ora→ tio non præfumit.Collecte du 11. Dimanche après la Pentecôte,

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »