Imágenes de páginas
PDF
EPUB

de Rome, succede à Ancus Martius,
1. 1. p. 36. Il crée cenť nouveaux
Senateurs ; mais auparavant il les
fait Patriciens pour ne pas con-
fondre les differens ordres de l'Etat,

ibid.
Tarquin le Superbe, septiéme & der-
nier Roy de Rome, assalline Servius-

Tullius fon beau-pere, & s'empare de la Royauté fans le consentement du Senat, ni du Peuplc , 1.1. p. 48 & suiv. Son ambition & sa cruauté, ibid. L'impudicité de son fils & la mort de Lucréce, foulevent contre lui tous les Romains, p.si & suiv. Il est banni de Rome avec toute fa famille, p. 53 & suiv. Il fait de vains efforts pour y rentrer , p. 57

& suiv. C. Terentillus Arfa, Tribun du peu

ple, propose qu'on établissé un corps de Loix pour servir de regle dans l'administration de la Justice,

1. 4. p. 349. Tribu, partage de Rome en trois Tri

bus fous Romulus, l. 1. p. Il. Tribuns du peuple, ce qui donna oc

calion à leur création. 1. 1. p. 100. Quelles étoient leurs fonctions dans

[ocr errors]

les,

[ocr errors]

des terres,

[ocr errors][ocr errors]

leur origine, l. 2. p. 140. & suiv. Ils obtiennent la création des Edi

, p. 142. De quelle maniere ils vinrent à bout de se faire donner le droit de convoquer les assemblées du peuple , p. 144 & suiv. Ils animent le peuple à la perte de Coriolan, & font condamner ce Patricien à un exil perpetuel, p. 158 & suiv. ils poursuivent avec chaleur la publication de la loi Agraria pour

le partage

1.

3. p. 281 & & suiv. Ils font pasler la loi pour

les assemblées

par
Tribus , p. 304

& suiv. Ils reprennent l'affaire de la loi Agraria , mais sans succès, p. 331 & luiv. Ils demandent que du consentement du peuple, on établisse un corps de loix pour servir de regle dans l'administration de la Justice , l. 4. p. 3 47 & suiv. Ils poursuivent en justice Ceson qui s'y étoic opposé, & l'obligent de s'enfuir en Toscane pour se loustraire au jugement du peuple , p. 363 & suiv. Ils forment le destein de faire périr tous les Senateurs & tous les Patriciens qui leur étoient odieux, p. 373 & suiv. Leur

luiypro

[ocr errors]

jet devient inutile , ibid. Ils reprennent l'affaire de la loi Terentilla , & pour leur en faire abandonner la poursuite, le Senat accorde au peuple le pouvoir de joindre cinq nouveaux Tribuns aux cinq anciens, p. 412 & suiv. Ils font ceder au peuple le MontAventin par un Senatus-Consulte , p.420 & suiv. Ils citent les Consuls devant l'assemblée du peuple : ils leur font refuser les honneurs du triomphe après une victoire complette, & condamner à l'amende, parce qu'ils s'étoient opposez à la publication de la loi Agraria , p.

424 & suiv.

Tullus - Hoftilius, troisiéme Roy de

Rome, succede à Numa Pompilius, 1. 1. p. 29. Caractere de ce Prince, ibid. & suiv. Combat des Horaces & des Curiaces sous son regne , P31. Il ruine Albe & transfere ses habitans à Rome , p. 33. Sa mort, p. 34.

[ocr errors]

Valerius ( Publius Valerius) est fait

Consul à la place de Collatin, 1. 1.

70 & suiv.

p., 36. Il fait plusieurs loix favorables au peuple, ce qui lui fait donner le nom de Publicola, p.

59. M. Valerius , frere de Publicola ,

ouvre un avis en faveur du peuple,

fon sentiment est rejetté , l. 1. p. Valerius, ( Manius Valerius ) fils de

Volusius , est créé Dictateur, 1.1, p. 92. Il appaise le peuple par

fa douceur , ibid. & suiv. Il tire de l'ordre des Plebeïens quatre cens des plus considerables, qu'il fait entrer dans l'Ordre des Chevaliers, p. 95. Il abdique la Dictature, ibid. Il traite de la part du Senat avec les Mécontens retirez sur le MontSacré, & il les exhorte à rentrer dans Rome , p. 116. & fuiv. Il engage

le Senat à leur accorder leurs demandes , p. 134 & suiv. Il prend en plein Senar le parti du peuple contre Coriolan, I. 2. p. 188 &

suiv. Volero , propose la Loy pour les Al

semblées par Tribus. Cette Loy pasle malgré Appius , 1.3. P. 3 21 & fuiy.

Fin de la Table,

[blocks in formation]
« AnteriorContinuar »