Imágenes de páginas
PDF
EPUB

oppofition ou échiquer.

Les Ifles Orientales ont un vaiffeau. entre deux colonnes avec ce mot plus ultra, fur le vaiffeau dans un lifton volant entrelaffé aux colonnes, & un petit écuffon de Caftille & de Leon en chef. Les Ifles Occidentales un coupé de.... à la Sphere d'or fur les armories de Portugal,

>

Quelques Empereurs quelques Rois de Danemarck & quelques Rois de Suede ont mis dans leurs fceaux & dans leurs monnoyes un cercle des armoiries de leurs Provinces, ou de leurs Villes principales autour de leurs armoiries. Et dans leurs funerailles on a coutume de porter autant de banieres differentes, qu'ils ont de Royaumes, de Provinces, & de grands fiefs. Cela s'eft pratiqué pour les Ducs de Lorraicomme on peut voir en la relation des Funerailles de Charles II. Duc de Lorraine.

ne,

Ce font ces armoiries de Communautez que les Herauts portent fur leurs cotes d'armes, avec les noms des Provinces, Etats, & Communautez qu'ils reprefentent.

Les Chevaliers Teutoniques mettent

ordinairement les armoiries de leurs Maisons au milieu d'un écuffon de celles de l'Ordre au cœur de la croix.

Les Abbez en Allemagne accolent fouvent à l'Ecu de leur Famille celui de leurs Abbayes. A quoi les Electeurs Ecclefiaftiques ne manquent jamais pour celles de leurs Eglifes qui font la marque de leur dignité. Les Evêques Princes font auffi la même chofe.

La plupart des grandes Confreries font porter aux convois funebres des Confreres des flambeaux avec des écuffons ou cartouches des armoiries de la Confrerie.

Nos Parlemens n'ont d'autres armoiries que celles du Roi, qu'ils font mettre dans leurs placards, dont ils fellent leurs Arrêts, & qu'on voit dans leurs jettons, où ils ajoûtent feulement quelques legendes differentes, auffi-bien que les Chambres des Comptes,le grand Confeil, & quelques Cours fubalter

nes.

La Chambre des Communes du Parlement d'Angleterre a fes armoiries d'unemaffe & d'une clef. Les Confeils d'Efpagne ont les leurs, celui de l'Inquifrtion a une croix avec une branche de laurier d'un côté & une épée de l'autre.

Celui de la Cruzada, une croix potencée & une bordure. Celui des Indes les deux colonnes de la devife de Charles-Quint fur une mer avec un vaiffeau entre-deux & ces mots plus ultrà, un petit écuffon de Caftille & de Leon audeffus.

Les armoiries des Communaute accolées & écartelées.

Comme plufieurs Communautez Ecclefiaftiques & Seculieres ont des Chefs, des Seigneurs, & des Souverains qui les gourvernent, plufieurs de ces Chefs, de ces Seigneurs & même de ces Souverains font gloire de joindre aux armoiries de leurs Maisons celles de ces Communautez pour marquer leur fuperiorité. Tous les Rois Électifs le pratiquent ainft, parce que les Royaumes aufquels ils font appellez ont leurs armoiries propres, fur lefquelles ils placent celles de leurs Maifons. Ainfi Henry de Valois étant Roi de Pologne mit les armoiries de France en cœur de l'Aigle de Pologne. Les Rois Sigifmond, Uladiflas, Cafimir, Michel Čoributh, & Jean Sobieski ont. fait la même chofe. La Maison d'Au

N.y

[ocr errors]

triche fait la même chose de ces armoi-
ries, qu'elle place fur l'eftomac de
l'aigle à deux têtes de l'empire.
Nos Pairs Ecclefiaftiques ont long-
tems écartelé leurs armoiries avec cel-
les de leurs Eglifes, ou Pairies.

Quelques Cardinaux tirez des Ordres Religieux écartelent les armoiries de leurs Maisons, de celles de leur Ordre. Le Cardinal Bona qui avoit été Feüillant, écarteloit de celles de Citeaux.

Quelques autres Cardinaux de l'Or dre de S. François & de l'Ordre de S. Dominique,ont porté en chef fur leurs armoiries celles de leur Ordre.

Les Grands Maîtres de l'Ordre de S. Jean de Jerufalem écartelent des armoiries de l'Ordre, les Commandeurs les mettent en chef.

Quelques Chanoines Reguliers de l'Abbaye, de S. Victor de Paris,ont porté en chef les armoiries de l'Abaye qui font un rai pometé & fleuronné.

Les Comtes de Lyon font fervir de fupports aux armoiries de leurs Maisons le lion & le griffon du Blafon de leur Eglife.

[merged small][ocr errors]

TABLE

DES NOMS DES MAISONS
dont les Armoiries font conte-
nuës en cet Ouvrage.

A

[blocks in formation]
« AnteriorContinuar »