Imágenes de páginas
PDF
EPUB

SUR

L'ASTRONOMIE PRATIQUE.

PAR M ****.
Darquer.de Peite frika, Auquitinin

A PARIS;

Chez Didot fils = JOM BERT jeune , Libraire , rue
Dauphine , près le Pont-Neuf,

N° 116.

M. DCC. LXXXV I.

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Lufilter

, LETTRES 16267

2410-28

SUR

L'ASTRONOMIE PRATIQUE.

LETTRE PREMIER E.

A Bareges le premier Juillet 1777. N'Est-ce pas , Monsieur , trop exiger de moi, de vouloir que je vous renouvelle par écrit, dans mes lettres & à mesure que l'occasion s'en présentera , les préceptes & les instructions d’Astronomie pratique que je vous ai donnés de vive voix dans mon observatoire. Ce qui étoit aisé, pour ainsi dire , les armes à la main, devient plus difficile

que

l'exemple ne réalise pas sur-le-champ; & deux mots, dans l'observatoire & l'ail à la lunette, ne sauroient être remplacés par

dix
pages

d'instructions. Uniquement occupé, dans ces montagnes délicieuses, du soin de rétablir une santé délabrée ; jouissant paisiblement d'un spectacle charmant, inconnu à vous autres habitants des plaines , & évaluant à son juste prix le frêle avantage de la science, qui n'alonge pas

A

par un détail

notre carriere d'un jour , il m'en coûte

pour tourner mes regards vers tout autre objet que celui de la nature.

Je sens bien, qu'à peine entrant dans la carriere Astronomique , vous devez, sans guide , vous trouver souvent embarrassé; que votre ardeur pour avancer doit rencontrer des obstacles que ma seule présence leveroit

promptement : mais vous sacrifier mon goût pour la paresse , m'assujettir à une sorte de travail que le manque absolu de livres rendra nécessairement plus pénible, est un excès de complaisance dont vous devez bien me savoir gré. Il faut, je vous l'avoue, toute mon amitié pour vous,

& tout l'espoir que j'ai conçu de vos premiers progrès dans assez

peu
de

temps, pour ne pas me refuser à vos instances.

Me voilà donc déterminé à vous satisfaire , mais, pour mettre plus d'ordre dans mes instructions,

je reprendrai les choses ab ovo ; je vous supposerai fans observatoire, sans instruments,& avec le seul desir de devenir bon observateur ; car pour la théorie , qu'il faut toujours faire marcher de front , vous avez dans ma bibliotheque tout ce que vous pouvez desirer à cet égard : les ouvrages des MM. de la Caille, le Monnier, de la Lande, &c. vous offrent des secours bien plus puissants que tous ceux que vous pourriez attendre de moi. Je ne vous écrirai vraisemblablement

pas tout, ni de la meilleure maniere possible ; l'art d'observer a été, pour ainsi dire, jusqu'à présent renfermé dans une forte de tradition orale. Nul Ouvrage ex profeso sur

« AnteriorContinuar »