Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

En 1604 cet artiste travailla à un troisième cheval de bronze qui devoit porter la statue de Henri IV, roi de Frånce. Deux ans après il en cominença un quatrième pour la figure de Philippe III, roi d'Espagne. Il étoit déjà fort avancé, lorsque Concino Concini Alorentin , passant par Florence, fir de si grandes instances à Bologna de finir celui du grand Henri, que l'artiste aban. donna fes autres ouvrages pour y mettre la dernière main. Mais sa mort arrivée en 1608, à l'âge de quatre-vingt-quatre ans, dérangea son projet. On l'enterra dans sa chapelle avec beaucoup

de

pompe. Bologna étoit petit, & d'un embonpoint remarquable. Sa santé fut toujours bonne, & sur la fin de sa vie il supportoit le travail sans incommodité. La délicatesse de ses sentimens lui mérica l'honneur d'être fait chevalier de l'ordre de Christ , & de recevoir de l'empereur des lettres de noblesse. Il travailloit fupérieurement le marbre & le bronze ; ses figures nues font fveltes & élégantes; elles paroissent animées, & réunissent singulièrement les graces, la fouplesse & la légèreté. Ses talens qui lui avoient fait une fi grande réputation dans toute l'Europe, lui acquirent l'estime & l'amitié des grande

ducs , dont il reçut une perision de quarante-cinq écus par mois, des gratifications considérables & un logement aussi vaste que commode dans la rue de Pinti.

Parmi le grand nombre de ses élèves, on distingue Pierre Francaville dont nous parlerons, Anzirevelle allemand, Adrien Alamand, Moca, Antoine Susini , François della Bella , & Gaspard son frère, tous deux de Florence & Pierre Tacca de Carrare..

PIERRE TACCA, après la mort de son maître, termina le cheval qui porte Henri IV. En 1611, le grand duc Côme II en fit présent à Marie de Médicis sa fille, qui vouloir faire élever à fon époux Henri IV une statue en bronze, & le 30 Avril de l'année fuivante le cheval fut embarqué à Livourne. Le vaisseau qui l'apportoit en France échoua contre un banc de sable avant que d'arriver au Havre; on fut obligé de repêcher le cheval. Barthélemi Bordoni, élève de Francaville, l'accompagna , & enrichit son piédestal de plusieurs morceaux en bronze. On prit un tel soin de cet ouvrage, qu'on mit plus de deux ans pour l'amener en ce royaume , où il n'arriva qu'à la fin d'Avril 1614. Tacca fur chargé de finir la figure, & le che

І і

pal de Philippe lll; en 1616, legrand duc les en voya parterre en Espagne, à une distance de plus de deux cents mille. Ils sont aux environs de Mar drid, dans une maison royale appelée del campos le chevalressemble beaucoup à celui de Henri IV. I acheva ausli une grande statue de la reine Jeanne d'Autriche , épouse du grand duc. Elle devoit être élevée sur une colonne dans la place de Saint-Marc; unuis cerre colonne ayant éré cassée, on ne put exécurer ce projet , on fit quelques changemens à la tête de cette ftatue, & on lui fit représenter la Richéffe. Elle fat mise au bout de la grande allée du jardin de Boboli, qui appartenoit aux Pitti: c. Le même artiste, morr en 1640, a fait la fameuse figure équestre de Philippe IV qu'on voit dans le parc de Buen retiro. Elle a cela de particulier, que le cheval est représenté allant au ga. top; ses jambes de derrière portent toure la machine, On dit que Galilée donna le moyen aù Sculpreur de mettre en équilibre une malle aufli énorme far de foibles points d'appui.

Voici la liste des ouvrages faits en bronze d'après les modèles de Bologna , fans compter les crucifix, les figures d'hommes & de femmes, * de plusieurs animaux, le grouppe de l'Enlèvement d'une Sabine, Hercule alfommant Nef. fus , le Centaure qui enlève Déjanire, le Cheval tué par

le lion, le Taureau tué par le tigre, la Femme qui dort sous la garde d'un satyre, Mercure qui vole , le petit Cheval se foutenant sur deux pieds , un autre Cheval qui marche ,

le Paysan portant une lanterne, la Femme au bain, les quatre sujets des travaux d'Hercule, & le Lion qui marche.

On connoît dans le château neuf de Meudon ụne belle ftatue en bronze d'Esculape, faire

par Bologna.

Près de Sainte-Marie majeure un grouppé d'un seul bloc de marbre, & d'une exécution hardie, qui représente le combat d'Hercule & d'un Centaure.

Dans le jardin de la ville Médicis à Rome, une fontaine ornée des figures de Mercure, de Mars & de Saturne , qui mange ses enfans.

La chapelle des Médicis, dans l'église de faint Laurent à Florence, offre les figures en bronze de six pieds, de Ferdinand I & de Côme II.

A la chapelle dite l'Annonciata, on voit d’ex, cellens petits bas-reliefs en bronze de Bologna.

La place du vieux palais est décorée d'une foutaine où sont plusieurs facues de bronze , dont les attitudes sont ingénieuses, mais maniérées.

Dans un carrefour de Florence on voit Ajax mourant, porté par un foldat, très-beau mor

ceau.

Dans la chapelle Massimi, à la Trinité-duMant, on voyoit sur un tombeau de marbre une femme couchée, & accompagnée de deux petits enfans. C'étoit le portrait d'une courtisanne de Rome qui l'avoir fait faire : les pères Minimes l'ont ôrée de leur église.

A Milan, Bologna a travaillé avec Annibal Fontana aux Sculptures du portail de SainteMarie contre Sancelso : ce sont des cariatides, des bas-reliefs, & des festons de bronze d'un travail admirable.

La fontaine de la place Matrei est du dessin de notre statuairc. Quatre jeunes gens assis sur les enroulemens d'une grofse coquille font chacun passer une tortue du bout de leurs doigts, dans un guéridon élevé au-dessus de leurs rères.

On connoît à Florence un S. Luc de bronze dans l'église de S. Michel. · Dans le jardin du palais Pirti, un Neptune en marbre; huic figures de demi-nature très belles & très-finies se conservent dans le palais,

« AnteriorContinuar »