Imágenes de páginas
PDF
EPUB

pointes d'acier. Son adresse, fecondée d'une force merveilleuse , rompoit & faifoic tomber les-épées qu'on lui oppofoit. A l'égard des voleurs qui avoient arrêté quelqu'un , il les chargeoit avec son Aéau, & les obligeoic à prendre la fuite. Son courage & ses bonnes intentions le firent élire .capitaine de son quartier ; mais ces emploi, fi assorti à son goût , ne nuisit point à ses occupations ni à son assiduité aux exercices de l'Académie. Ces procédés qui entraîneroient aujourd'hui avec eux le ridicule & la réputation de férailleur, sont aisément excusés par la différence des temps & des circonstances.

Guillain eut pour élèves Anguier & Hutinot, & lailla deux garçons & cinq filles, l'une de ces filles avoit épousé Pierre-Antoine Lemoyne , aïeul de J. B. Lemoyne , mort il y a quelques années. Je parlerai dans la suite de ce dernier &-d'Anguier. La mort de leur maître arriva d la fin de 1638, à l'âge de soixante-dix-sept ans. Les premières figures qu'il ait faites d'un gerire un peu distingué font celles dont eft décoté le portail de S. Gervais. Il a donné aux deux

patrons de cette église, placés dans les niches du second ordre, près de douze pieds de proporcion; leurs têtes' ont du caractère. Los

évangélistes qui occupent le fronton & les angles de ce portail font difficilement aperçus.

Les quatre figures du portail des Feuillans rue saint Honoré, favoir , la Foi & l'Humilité, l'Espérance & la Charité, manquent de légèreté.

Le mausolée de Charlotte - Catherine de la Tremoille, veuve de Henri I, prince de Condé, eft placé dans le choeur des moines qui desfervent le couvent des filles de l'Aye-Maria. Sur un tombeau de marbre noir est une belle figuré

genoux de cette dame, sa tếte & les mains font touchées de chait. Le bon goût des ornemens & des enfans de bronze qui tiennent des flambeaux est remarquable. Il y a aussi une tête de mort sculptée au milieu d'un cartel de iarbré blanc.

Au-dessus de la porte des Juge-Consuls est ane statue en pierre de Louis XIII, représenté avec des lions soumis à ses pieds , allusion à ses avantages sur l'Espagne.

Rue Saint-Denis, au-dessus de la porté qui conduit au logement des chanoines du faint Sépulcre, on voit une figure en pierre de JésusChrift fortant du tombeau, & potté au ciel sur

des niagesi

Quelques enfans de bronze, & autres ornemens autour de plusieurs épiraphes dans l'église de la Visitation , rue Saint-Antoine.

Sur la porte de l'hôtel de Longueville, les figures grandes comme nature d'Hercule & de Minerve; ouvrage d'attelier.

Plusieurs statues, tant en-dedans qu'en dehors de l'église de la Sorbonne, entre autres S. Pierre, S. Barthélemi , S. Jean l'évangéliste, S. Matthias, S. Jacques-le-mineur, S. Luc, S. André, S. Simon. Ces figures sont de pierre de Tonnère, grandes comme nature, & placées dans des niches qui forment un double rang à droite, en allant du cheur au grand portail. Au-dessus de l'entablement , quatre figures d'anges du même côté. A la façade du grand portail , les statues de marbre de S. Denis & de S. Louis.

Dans la chapelle du collège de Navarre, une figure en pierre de cinq pieds, représentant saint Guillaume archevêque de Bourges; c'est un des meilleurs ouvrages de notre artiste.

Le grand autel des Carmes déchauffés, commencé

par ordre du chancelier Séguier, est orné de plusieurs figures de saints & d'anges en pierre , dont la proportion est de six pieds. On distingue les statues du prophèçe Elie, de

fainte

sainte Thérèse, de la Vierge, & de S. Jofeph.

Sur la grande porte des Minimes de Chaillot, une Annonciation en deux figures séparées , & des enfans sur les petites portes.

Un crucifix de bois sur la porte du cheur de la cathédrale de Beauvais.

[ocr errors]

JACQUES SAR AZIN(1). Par les études & par la force de son génie, Sarazin a rendu à la Sculpture tout l'éclat que les guerres civiles lui avoient ôté. Si vouet a formé les le Sueur, les le Brun & les Blanchard, nous devons à Sarazin les Anguier, les Marsy, les des Jardins & les Girardon.Son école fut aulli fameuse à Paris que l'avoit été celle d'Isocrate a Athènes, dont il sortit , suivant l'expression de Cicéron, autant de grands orateurs, qu'il sortie de héros du cheval de Troie. Ex Isocratis ludo, tanquam ex equo Trojano, innumeri principes exierunt ( de orat. lib. 11),

Né à Noyon , en 1990, d'une honnêre famille , Sarazin vint à Paris dès sa plus tendre en

[blocks in formation]

fance, Il y apprit à dessiner & à modeler chez Guillain , Sculpteur, père de celui qui a été recteur de l'Académie. La rareté des chefs-d'æuvres de l'art dans cette capitale, l'engagea bientôt à la quitter , pour aller à Rome. Le cardinal Aldobrandin , neveu de Clément VIII, l'occupa à Frescati ; c'est là que furent faits cet Atlas & ce Polyphème en pierre qui jettent une prodigieuse quantité d'eau. La beauté de ces figures n'est point effacée par

les
ouvrages

de l'anti, quité, dont cette maifon est décorée. Elles procurèrent à Sarazin l'avantage de fe lier intimement avec le Dominiquin employé à Frescati en même temps que lui. Ce peintre qui conferva toujours beaucoup de goût pour la Sculpture l'aida , dans plusieurs ouvrages, de ses avis & de ses modètes. Parmi ceux qu'ils ont faits enfemble, on distingue deux termes de ftuc, dont est accompagné un tableau du Dominiquin à faint Lorenzo in miranda , placé dans le campo Vaccino. Ces deux artistes fe rencontrèrent encore à S. André-de-la - Valle, l’un peignant la voûte du chậur des pères, & l'autre occupé des ftatues du portail. Quel bonheur pour un jeune homme déjà favant, de trouver un artiste con sommé tel que le Dominiquin! Que de charmes

« AnteriorContinuar »