Imágenes de páginas
PDF
EPUB

)

L'ANDRIENNE,

COMEDIE,

PAR BARON,

Représentée, pour la première fois, le 16 novembre

1703,

[merged small][ocr errors]

Simon, père de Pamphile.
PAMPHILE,

fils de Simon, et amant de Glicérie.
ChnÉMÈS, père de Glicérie et de Philumène.
CARIN, amant de Philumène.
CRITON, de l'ile d'Androş.
Sosie, affranchi de Simon.
DAVE, esclave de Pamphile.
BYRRHIE, esclave de Carin.
DROMON, esclave de Simon.
GLICÉRIE, fille de Chrémès.
Misis, servante de Glicérie.
ARQUILLIS, autre servante de Glicérie.
Plusieurs valets qui reviennent du marché avec Simon.

La scène est dans une place publique d'Athènes.

COMÉDIE.

ACTE PREMIER.

SCÈNE 1.

[ocr errors]

SIMON, SOSIÉ, PLUSIEURS VALETS, portant des

provisions. SIMON,

aux valets. EMPORTEZ tout cela dans la maison ; allez.

(Les valets entrent chez Simon.)

SCÈNE II.

SIMON, SOSIE:
SIMON, voyant que Sosie veut aussi rentrer.
SOSIE, un mot.

SOSIE.

Je sais tout ce que vous vouleza C'est d'avoir soin de tout ? Il n'est pas nécessaire De me recommander...

SIMON, l'interrompant.

Non, c'est une autre affaire.

SOSIE.

Dites-moi donc en quoi mon adresse et mon soin...

SIMON, l'interrompani,
Je n'ai de ton adresse aucunement besoin.
Il suffit , pour servir utilement ton maître,
De ces deux qualités qu'avec toi j'ai vu naître:
C'est la fidélité, le secret.

SOSIE

Je n'attends...

SIMON, l'interrompant. Je t'ai toujours connu sage dans tous les temps. Je t'achetai , Sosie, en l'âge le plus tendre, Et j'eus de toi des soins qu'on ne sauroit comprendre. J'élevai ta jeunesse, et tu connus en moi Combien la servitude étoit douce pour toi. Tu t'attiras d'abord toute ma confiance; Et tu m'en témoignas tant de reconnoissance Qu'enfin je t'affranchis, et par ta libertá Récompensai ton zèle et ta fidélité.

2

SOSIE

D'un si rare bienfait mon coeur n'a pu se taire.

SIMON

Je le ferois encore, si j'avois à le faire,

SOSIE,

[ocr errors]

Je me tiens fort heureux, si j'ai fait, si je fais
Quelque chose qui soit au gré de vos souhaits :
Mais pourquoi, s'il vous plaît, rappeler cette histoire ?
Croyez-vous que jamais j'en perde la mémoire?
Ce récit d'un bienfait que j'ai tant publié,
Semble me reprocher que je l'aie oublié.
Pourquoi tant de détours ? Pardonnez-moi, si j'ose...

SIMON, l'interrompant.
Je commencerai donc; et la première chose

« AnteriorContinuar »