Bibliothèque françoise, ou Histoire de la littérature françoise ... des livres, publiés en françois, depuis l'origine de l'imprimerie ...

Portada
Chez P. J. Mariette [&] H.-L. Guerin, 1744

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 295 - Jésus-Christ est la vérité ; car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, le Verbe et le Saint-Esprit; et ces trois sont une même chose.
Página 50 - Scaliger y trouve toutes les parties, qui font eflentielles à la Poëfie , pour en faire un beau corps, comme font les nerfs , la jufte proportion , l'air naturel & la beauté. Il ajoute que SannAz,ar a la veine très-pure , ôc qu'elle coule avec beaucoup d'éga- • lité.
Página 366 - Despréaux, jeune alors, décida le différend par cette dissertation en forme de lettre, qu'il adressa à M. l'Abbé Le Vayer. Il ne l'a jamais fait imprimer parmi...
Página 164 - Se joignoit dans sou cœur à l'amour de la gloire. Il préféra pourtant aux plus brillans emplois Une douce retraite et le calme des bois; II préféra l'étude et le repos des Muses Aux faveurs de la Cour, si vaines, si confuses; Aimant mieux sans éclat vivre et mourir en paix , Le front ceint d'un laurier qui ne flétrit jamais, Qu'aux dépens des vrais biens que donne la retraite, Jouir dans le public d'une gloire inquiète. Il est surprenant que de Thou, qui a toujours fait profession d'impartialité...
Página 168 - Quoi ! pour avoir suivi tes fidèles maximes , Exalté les vertus, fait détester les crimes, A Rome , en France même , on traite d'attentat Ce que j'ai composé pour l'honneur de l'Etat ! A qui donc me plaindrai-je , où sera mon refuge ? Rome est l'accusatrice et veut être mon juge.
Página 101 - ... qui s'attache toujours à la vertu , s'op. « posa à ses desseins : il lutta long-temps contre « elle avec un courage invincible; et l'on peut dire « qu'il lui céda en vainqueur plutôt qu'en vaincu; « car, ayant pris le parti de vivre tranquille dans « sa maison , il y passa le reste de ses jours dans « un repos glorieux. « Tant qu'il fut en place , quelque chagrin qu'il « eût de voir qu'on récompensait si mal ses ser...
Página 95 - ... qu'il adressa au comte de Vaudemont, l'un de ses protecteurs. Elle est fort bien imprimée en caractères italiques, et c'est à peu près tout son mérite. Trop paraphrasée, elle devient diffuse, languit et ennuie.
Página 309 - Qui d'un poète entend suivre la trace En traduisant, et proprement rimer, Ainsi qu'il faut la diction limer, Et du françois garder la bonne grâce, Par un moyen luy conviendra qu'il face Egale au vif la peinture estimer L'art en tous pointz la Nature exprimer Et d'un corps naistre un corps de mesme face...
Página 298 - Chef illuftre que \Arcta\e fe vante le plus de fuivre: en nage de Laura , il trouvoit un calme favorable à l'étude des belles Lettres , pour laquelle il avoit quitté la lécherefie dçsLoix.
Página 169 - Eh ! que n'eût-on pas dit, si ma plume servile, Au gré de mes censeurs, eût corrompu mon style ! Accusé d'impudence et de mauvaise foi, Je leur eusse fourni des armes contre moi. Quiconque a le cœur pur, le jugement solide, Aime la vérité comme un fidèle guide ; Si dans l'ennemi même il la faut respecter, On doit dans ses amis les vices détester. Que chacun à son gré me condamne ou m'approuve, J'honore la vertu partout où je la trouve, Sans distinguer ni rang, ni pays, ni parti : Ainsi,...

Información bibliográfica