Les précurseurs de la réforme aux Pays-Bas, Volumen1

Portada
C. Muquardt, 1886 - 656 páginas
 

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 50 - Orgueil , régnent sur la terre. A la cour du pape comme à celle de l'empereur, chacun cherche à s'emparer de ce qui appartient à son voisin , et à se mettre en faveur à l'aide de la force , de la bassesse ou de la lâcheté. On ne connaît que l'argent; ce métal est plus aimé que Dieu, et l'on n'est guidé que par la puissance du numéraire. Qui apporte de l'argent est bien recu et son désir sera exaucé le premier.
Página 61 - Les traïtors remplis de grande envie, De convoitise et de venin couvers , Ont fait régner ne scay quelle vauldrie , Pour, cuider prendre à tort et à travers Les biens d'aulcuus notables et expers Avec leurs corps , leurs femmes et chevanche , Et mettre à mort des gens d'estat divers.
Página 268 - Savez-vous à quoi se réduit sa science religieuse? S'il veut parler de la charité, il débutera par un exorde tiré du Nil, fleuve d'Egypte; — du mystère de la croix, il s'étendra sur Bel, le dragon de Babylone; — du jeûne...
Página 267 - Le moine, c'est un personnage sans père et sans enfant, sans passé et sans avenir, tout entier au présent et à ses joies matérielles, espèce de pèlerin campé en maître sur une terre étrangère, qui s'y gorge de tous les biens que les peuples apportent à ses pieds...
Página 268 - C'est celle de n'en avoir aucune, de s'engager par un serment inviolable à être inutile au genre humain, à être absurde et esclave, et à vivre aux dépens d'autrui.
Página 267 - Christophe charbonné sur la toile de sa tente. Il partage avec les collecteurs des indulgences l'argent qu'il a volé, ou, s'il ne lui reste rien pour acheter ces pardons qu'on vend à la foire, avec le vin, l'huile et le blé, il...
Página 61 - ... dans les Archives historiques et littéraires du nord de la France et du midi de la Belgique, qui s'impriment à Valenciennes.
Página 267 - ... mélange d'ignorance intolérante, d'astuce, de cruauté, de libertinage, de superstition, d'oisiveté crasse, de piété stupide, dont le capuchon est plus fort que bien des couronnes. Le moine est ennemi...
Página 295 - Toutes ses prédilections étaient pour l'antiquité renaissante. Elle était pour lui un culte, une religion. « Peut-on appeler profane, s'écriait-il, ce qui est vertueux et moral? Sans doute nous devons aux livres saints la première place dans notre vénération; cependant quand je rencontre dans les anciens, fussent-ils païens et poêles, tant...
Página 322 - Quentin , ô régénérateur d'un vieil art, maître non moins habile que le grand Apelles, qui sait donner la vie à des figures mortes par des couleurs merveilleusement agencées, pourquoi, hélas! as-tu pris plaisir à tracer sur un bois fragile, les images si bien exécutées d'hommes si éminents, que l'antiquité en a vu bien peu de comparables? » Plusieurs traits spéciaux distinguent la facture de ce grand travail. Les têtes de femmes sont presque toutes d'un dessin élégant, sont même...

Información bibliográfica