Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ou du moins à les mettre hors d'état de nuire aux Chrétiens.

Tel a été l'âge d'or de l'Ordre de S. Jean de Jerusalemn. Je ne prétens pas que dans la suite des tems ses Chevaliers ne se soient point relâchez quelquefois de la pratique austere de tant de vertus fi differentes : on ne sçait que trop que l'homme de guerre a souvent fait disparoître le Religieux. Ce changement dans les mæurs forme de tems en tems dans ma narration des nuances qui n'échaperont pas à la pénétration du Lecteur. Mais malgré cet effet de la foibleffe humaine, fi l'amour de mon Ouvrage ne me séduit point, je ne crois pas que de tous les Ordres militaires, répandus en differentes contrées de la Chrétienté, il s'en trouve aucun où le désinteressement, la pureté des moeurs, & l'intrépidité dans les plus grands périls, où, dis-je, ces vertus ayent été lì long-tems en honneur ; & où le luxe & l'amour des richesses & des plaisirs, se soient introduits plus tard.

Je ne rapporte point dans cette Histoire certains faits merveilleux qu'on trouve dans les Annales de l'Ordre, tel que la conversion d'une Princesse Sarrafine appelléelsmenie,d'une rare beauté, comme toutes les Heroïnes des anciennes Chroniques, & que l'Auteur transporte en une nuit de l'Egypte en Picardie ,

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

avec trois Chevaliers tous trois freres, qui ayoient eu beaucoup de

part à

à fa conversion: pieafe

afe fáble qu'il faut renvoyer -avoc tant d'autres qu'on trouve dans les anciens Legendaires, mais done-les circonstances sont plus propres à réjouir des libertins ; qu'à édifier les gens de bien.

Cecce Histoire contient treize Livres de narration, dont le dernier finie à la mort du Grand Maître Jean de la Vallétre, arrivée en 1568. Le quatorzićine cft par forme d'Annales, & renferme fommairement ce qui s'est passé de plus confiderable depuis 1568 jusqu'aujourd'hui. Le quinziéme Livre est un Traité du Gouvernement de l'Ordre : & cer Ouvrage finit par un Catalogue des Chevaliers des trois Langues de France.

L'on avoit eu dessein de donner une liste générale de tous les Chevaliers, dont les noms se trouvent dans les Registres de Malte : mais les difficultez qui se sont rencontrées dans l'exécution de ce Projet , ont engagé les Libraires à se borner aux François , & à quelques Etrangers , qui leur ont envoyé des mémoires.

Les Listes inserées dans cette Histoire ont couté beaucoup de peines & de recherches; & on doit cette justice à quelques Commandeurs zelés pour la gloire de leur Ordre , &

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

à plufieurs habiles Généalogiftes, qu'ils n'ont refusé ni leurs soins , ni leurs mémoires pour la perfection de cette partie de l'Histoire de Malte. C'est à M. le Marquis d'Aubaye, que

Ic Public est redevable de la Langue de Proven, ce presque entiere. Celles d'Auvergne & de France ont été prises sur les Registres de Malce , mais avec differens vuides que M. le Bailli de Mesmes a fait remplir sur les Archives des Grands-Prieurez. Dans ces Archives on ne trouye point les Armes des Chevaliers ; elles manquent même dans les premieres années des Registres de Malte ,

aasli bien que la datte des receptions. Les noms propres , & sur-tout les noms de Terre ont été très - souvent défigurés par les Copistes. Toutes considerations, qui ont obligé à differens examens, nécessaires pour l'exactitude de l'Ouvrage;, mais qui ont empêché les Libraires de fatisfaire à l'engagement pris avec le Public pour le tems de la publication.

Malgré tous ces soins, on n'ose se flatter d'une entiere réussite: on ne doute pas même qu'il n'y ait des omissions, & des erreurs coiifiderables qui pourront intéresser plusieurs Familles. On les prie d'en faire une exacte perquisition, & de tenir leurs mémoires tout prêts: on pourra dans la suite donner un sup

زنi ة

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

plément composé sur ces mémoires, en pre-
nant néanmoins toutes les mesures qui feront
jugées nécessaires pour n'en point admettre
de faux.

L'on a tour lieu de croire que les Curieux
seront contens des Portraits inserez dans les
quatre Volumes de cette Histoire. Ils ont été
faits par d'habiles Graveurs, & dont le travail
a été soumis à la révision de M. de Boullongne
premier Peintre du Roy, & Directeur de
fon Academie de Peinture. Les Tableaux sur
lesquels on a travaillé ont été fournis par
M. l'Ambassadeur de Malte , & par quelques
particuliers, chez qui il s'est trouvé des
originaux. On sera sans doute surpris que
l'on ait pû avoir les Portraits des premiers

Grands - Maîtres : mais on verra en lisant
Tome z. L. x. cette Histoire, comment par les soins & la li-

beralité du bâtard de Bourbon Grand Prieur
de France, ils ont passé jusqu'à nous.

Les Cartes Geographiques dressées pour
l'intelligence de cette Histoire, font l'ouvrage
de feu M. Delisle, dont le nom seul fait l'éloge.

Les Plans de l'Ille , & des Fortifications de. Malce sont de M. le Chevalier Tigné, Ingenieur du Roi, qui les leva lui-même à Malte, où il fut appellé dans un tems où elle étoit menacée de fiege.

p. 165.

[ocr errors]

Ay lû par ordre de M. le Garde des Sceaux, l'Histoire des Chevaliers

de l'Ordre de S. Jean de Jerusalem : & j'ay crû que cet ouvrage étoit digne du sujet & de l'Auteur. Fait à Paris ce 21 Septembre 1723.

FONTENELLE.

PRIVILEGE GENER A L.

LOUKAART ; A nos amez & fcaux Confeillers les Gens tenans nos Cours de Parlemens , Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hôtel, Grand Conseil, Prevôt de Paris, Baillifs, Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils, & autres nos Justiciers qu'il apparciendra · SALUT. Notre bien amo JACQUES QUILLAU, imprimeur en Libraire furé de l'Université de Paris, Nous ayant fait reinontrer qu'il lui auroit été mis entre les mains un Manuscrit qui a pour titre , l'Histoire de l'Ordre Hospitalier de Militaire des Chevaliers de S. Jean de Jerusalem, connus depuis fous le nom des Chevaliers de Rhodes, dos à présent appéllez Chevaliers de Malte, par M. l'Abbé DE VERTOT; Mais craignant que quelques Imprimeurs ou Libraires ne s'avisassent de contrefaire ledit Ouvrage, ce qui lui feroit un tort considérable, attendu qu'il ne le peut faire fans s'engager à de très grands frais; il nous auroit en conséquence très - humblement fait supplier de vouloir bien, pour l'en dédommager , lui accorder nos Lettres de Privilege fur ce nécessaires : A CES CAUSES, voulant traiter favorablement ledit Quillau, reconnoître son zele, & en même tems exciter par son exemple les autres Imprimeurs & Libraires à entreprendre des Editions de Livres auffi utiles au Public; Nous lui avons permis & permettons par ces Presentes d'imprimer ou faire imprimer ledit Ouvrage ci-dessus expliqué en tels volumes, forine, marge, caractere, conjointement ou sépareinent, & autant de fois que bon lui semblera, & de le vendre, faire vendre & débiter par tout notre Royaume pendant le tems de quinze années consécutives, à compter du jour de la dare desdites Presentes : Faisons défenses à toutes sortes de personnes de quelque qualité & condition qu'elles soient d'en introduire d'impression étrangere dans aucun lieu de notre obéissance , comme auffi à tous Imprimeurs, Libraires, & autres, d'imprimer , faire imprimer, vendre , faire vendre, débiter, ni contrefaire ledit Ouvrage ci-dessus specifié, en tout ni en partie , ni d'en faire aucuns extraits sous quelque prétexte que ce soit d'augmentation, correction, changement de titre, ou autrement, sans la permission expresse & par écrit dudit Exposant, ou de ceux qui auront droit de lui, à peine de confiscation des exemplaires contrefaits, de trois mille livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un siers à Nous, un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris, l'autre tiers audit Exposant , & de tous dépens, dommages & interêts; à la charge que ces Presentes seront enregiltrées tout au long sur le Registre de la Communauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, & ce dans trois mois de la date d'icelles; que l'impression de cet ouvrage sera faire dans notre Royaume, & non ailleurs , en bon papier & en beaux caracteres, conformément aux Reglemens de la Librairie ; & qu'avant que de l'exposer en vente

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »