Imágenes de páginas
PDF
EPUB

CHAP. VIII. suffit , sans aucun digne fruit de pé

nitence. Ils se déchargent sur l'efficace du sacrement de tout ce qu'ils seroient obligés de faire ; ils le confiderent comme un supplément à tout ce qui leur manque , & comme une dispense du grand commandement de l'amour. Ils subítituent à cet amour une crainte d'une misere éternelle, qui ett inséparable de la persuasion que cette misere est réelle , & qui peut être aussi naturelle que l'amour propre.

8. Ils se permettent pendant leur vie tout ce qui leur plaît , parce que le remede extérieur qui expie leurs plus grands excès est toujours préparé, & que les dispositions qu'il exige , selon eux, ne sont point audessus des pecheurs qui ne font pas tombés dans l'incrédulité. A la mort même ils se contentent d'un repentir , dont la convalescence découvriroit, comme elle le fait souvent, la faufferé ou la foiblesse ; & ils font l'injure à Jesus-Christ de lui attribuer l'établissement de cette indigne religion, qui laisse les hommes dans le crime & dans l'injustice , qui

ce

ne sert qu'à les pallier , qui les aug- Chap. yin. mente même par la certitude de l'impunité, & qui leur permet d'elpérer une justice éternelle & une charité parfaite dans le ciel , quoiqu'ils en aient été les ennemis jusqu'au dernier moment de leur vie.

9. Mais, fi cela étoit, faint Paul n'auroit-il pas raison de dire : Numquid Christus peccati minister est ? « Eldonc

que JESUS-CHRIST eft devenu le ministre du peché? « Quoi ! nous avons esperé en croiant en lui , qu'il nous rendroit purs & saints , & qu'il nous inspireroit la haine du

peché & un ardent amour pour stice ; & nous sommes depuis sa venue assurés, que nous pouvons de. meurer pecheurs , & même jusqu'à sa mort, sans aim r la justice , & fans l'aimer lui-même. Il est donc devenu notre complice, & le ministre de nos iniquités , plûtôt que notre Sauveur ? Quod fi quærentes justifi- Gal. 2.17. cari in Christo, inventi fumus & ipfi peccatores , numquid Christus peccati minifter eft ? Mais à Dieu ne plaise que nous lui fassions cet outrage : absit. Ce n'est point ainsi , dit l'Apôtre aux

la ju

[ocr errors]

Char. VM. Ephésiens, que vous avez été inftruits.

Ce n'est point fous ces idées que vous Ephef. 4. v. avez connu J ES U'S - CHRIŠT. Vos

autem non ita didiciftis Chriftum. Il ne ressemble point à cetre vaine idole, indifferente pour le vice & pour la vertu , & plus favorable même au vice qu'il excuse toujours, qu'à la vertu dont il dispense pendant toute la vie. Vous avez été autrement enfeignés & par lui - même &

par

ses disciples. Så vérité n'a aucun rapport #. 27.

à de tels mensonges, ni à de telles fictions: Si tamen illum andiftis, eros in ipfo edocti eftis, ficut est veritas in Jesa. Il est venu vous dépoüiller du vieil homme , de fes defirs, de fes sentimens, de ses actions; & vous revêtir de lui - même , de l'homme nouveau, qui porte l'image & le caractere de Dieu , & qui est créé pat lui dans une justice & dans une fainteté véritable: Deponere vos ... velerem hominem, qui corrumpitur secundum defideria errorisi. Et induite novum hominem , qui fecundùm Deum crsatus eft in justitia do Fanctitate veritatis.

10. Lorsque le laine Archange Ga

[ocr errors]

briel vint de la part de Dieu révéler CHAP. V.II. à Daniel le tems précis de l'incarnation & de la mort de JESUS-CHRIST, il lui dit que lorsque les soixante & dix semaines mysterieuses seroient accomplies , & après que le Saint des Saints auroit été oint & consacré, les prévarications celleroient ; que le peché prendroit fin ; que les anciennes iniquités seroient expiées ; & qu'une justice éternelle leur succederoit : * Vt consumotur prævaricatio & finem *Vt consumaaccipiat peccatum, deleatur iniquitas, & adducatur justitia sempiterna, Go Dan. 9.24. ungatur Sanétus sanctorum. Certe auguste prophétie, qui est nécessairement liée avec l'avenement & le sacrifice de JESUS-CHRIST, seroit étrangement obscurcie, fi le regne du peché sublistoit avec celui de JesusCHRIST, si les prévarications continuoient également après qu'il les a expiées, & fi la justice qu'il nous a méritée , n'étoit que pour des momens, au lieu d'être constante & perpétuelle.

D d iiij

CHAP. VIII.

11. CARACTERE.

De notre

amour pour JE SU S-CHRIST.

Il doit être ferme de perse

verant.

[ocr errors]

$. I. La justice peut se perdre par le crime ;

mais quand elle est véritable , elle n'est point sujette à de promtes chates, age à de fréquentes vicissitudes.

ETT e justice peut être in

terrompue par le crime , & elle n'est pas un bien que nos infidélités & nos ingratitudes ne puissent nous enlever. L'Ecriture, la foi de l'Eglise , & une triste expérience ne nous permettent pas d'en douter. Mais quand cette justice est véricable, elle a des fondemens & des racines , & elle n'est pas exposée à ces promtes vicissitudes, ni à ces inégalités , qui ne conviennent qu'à une fausse justice, qui n'est point établie:

« AnteriorContinuar »