Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small]

1

AVEC L'EXTRAIT
DES DIFFÉRENTS COMMENTATEURS,
CONTENANT les Questions proposées par ces mêmes

Auteurs , & les Décisions fondées sur les Ordonnances,
Edits , Déclarations, Arrêts & Réglements , relati-

vement à la Jurisprudence actuelle.
Par Monsieur FRIGOT, Conseiller - Honoraire

au Bailliage de Valognes.
Τ Ο Μ Ε P R E M I E R.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]
[ocr errors]

A COUTANCES,
Chez G. JOUBERT, seul Imprimeur du Diocèse.

M. DCC. LXXI X.
Avec Approbation & Privilege du Roi.

[ocr errors]
[ocr errors]
[merged small][ocr errors]

A MONSEIGNEUR
DE MIR O MENIL;
GARDE DES SCEAUX

DE FRANCE.

MONSEIGNEUR,

Quel bonheur pour moi de voir le plus grand des Magistrats jetter un regard favorable sur le Résumé de mes travaux & permettre que je lui en présente l'hommage !

Placé à la tête du Sénat auguste, dépositaire & zèlé défenseur de nos Loix , sur la seule remommée , j'étois l'admirateur de vos rares vertus ; mais qu'elle m'en disoit peu en comparaison de ce que j'éprouvai moi-même lorsque j'allai vous présenter mon respect il y a quelques années ; l'accueil gracieux & les marques d'amitié dont vous daignâtes m'honorer me font toujours présentes.

Un nuage s'étoit élevé, mais bientôt di lipé par l' Åstre bienfaisant qui nous éclaire , le nouvel Auguste placé sur le Trône de fes Aïculs pour faire le bonheur des Peuples, ayant fait choix d'un illustre Mecène, aussitôt les hommes les plus vertueux, les plus portés au bien-être du Citoyen ont été choisis , vous en avez fait partie , MONSEIGNEUR , eh qui en étoic plus digne ?

Quelle satisfaction cependant pour moi de vous voir rendre une justice méritée, en vous plaçant au haut Rang que vous occupez ; vous avez bien voulu recevoir l'expression du sentiment sincere qui m'animoit , la faveur que vous venez de m'accorder met le comble à vos bontés pour moi; fous vos auspices, sous votre protection, que ne puis-je pas me promettre de mon Ouvrage ; on y trouvera grand nombre des oracles que vous avez rendus , monuments précieux de votre pèle à faire observer les Loix de l'Etat & à maintenir nos Usages & nos Coutumes, de cette fagele éclairée avec laquelle vous avez toujours si bien discerné le vrai de l'imposture , confondu la malice des téméraires Plaideurs , soutenu le foible contre le puissant , & le malheureux contre la violence des injustes oppresseurs ; que ne m'est- il permis de vous exprimer la reconnoisance dont mon cæur est pénétré! Mais au moins daignez agréer le profond respect avec lequel je suis ,

[merged small][merged small][ocr errors]

NE étude suivie des Loix & des Coutumes forme le vrai Jurifconsulte ; pour en acquérir une parfaite connoissance

pour les approfondir, il faut avoir recours aux différents Interpretes , feuilleter , retourner , consulter les grands Ouvrages de ces hommes rares qui se sont concentrés dans leurs cabinets , uniquement occupés à défricher ces champs arides, à pénétrer le sens le plus naturel de ces mêmes Loix, & l'intention des Législateurs la plus analogue à l'équité, à l'administration & au bien-être du citoyen; mais quelle fürprise pour un jeune Athlete qui entre dans la carriere de fe voir entouré d'un nombre d'in-folios plus capables de l'effrayer que de l'exciter à se livrer à une pareille étude! L'entreprise lui paroît excéder son pouvoir , un style ancien qui n'est point à la portée, des mots barbares qu'il ne peut entendre , une suite de Loix antiques qui ne sont plus en usage , une Jurisprudence toute autre que l'actuelle; quel cahos ! Quelle aridité pour un commençant ! D'un autre côté un Juge qui se trouve nécesiité de décider. promptement diverses queftions de Droit & de Coutume , n'a pas quelquefois le loisir de re ire les différents Auteurs pour donner une décision sûre ; un Avocat environné d'une foule de Clients souvent fort ennuyants par leurs discours confus & embarrassés , ayant à peine le moment de respirer , ne peut avoir à l'instant tout présent à l'esprit pour répondre précisément & avec justesse à la consultation qui lui est faite, le temps ne lui permet pas de revoir ses guides pour se conformer & à la Loi , & à fa fage interprétation; c'est

pour

faciliter le travail aux uns & aux autres que je présente cet ouvrage; heureux si le succès répond à mon attente.

Vingt ans passés dans mon Office, & dans un travail continu pour: en remplir les devoirs avec honneur, la vétérance acquise, déterminé à résigner , je formai le projet de repasser les différents Auteurs sur la Coutume & sur les Ordonnances; exhorté à faire des Notes sur la grande lecture que j'entreprenois , à la vue des Paraphrases d'Aviron, & des Commentaires de Bérault & Godefroy placés de suite sous chaque article de la Coutume pour donner plus de facilité aux Lecteurs, il me vint en pensée de travailler sur Bérault, Godefroy , Basnage Pesnel , avec les Observations de M. de Roupnel , retranchant ce qui ne m'y paroissoit plus utile , vu les changements considérables

9

« AnteriorContinuar »