Imágenes de páginas
PDF
EPUB

'LES TURCS

Aboulfedha

An de An del

l'Heg. J. C.

Alaeddin kai kobad, fils de Kai khofrou.
Gaïatheddin kai khofrou, fils de Kai kobad.

Il y a au Cabinet du Roi une Médaille de ce Prin-
ce qui porte cette légende: Ef-foulthan el aadham
ghaiath eddounia oueddin kai khofrou, fils de Kai ko-
bad, frappée à Kounia... de l'autre côté, le nom du
Khalif, El imâm el moftanfer billah emir el moumenîn;
avec un lion furmonté d'un foleil, & trois étoiles dif-
perfées dans les jambes & à la queue du lion.
Azzeddin kai kaous, fils de Kai khofrou.
Rokneddin kilidge arflan, fils de Kai khofrou.
Gaïatheddin kai khofrou, fils de Rokneddin, tué.
Mafoud, fils d'Azzeddin kai kaous.

[blocks in formation]

Les Mogols qui fous le regne de Kaikhofrou, fils de Kaikobad,étoient entrés dans les Etats des Seljoucides d'Iconium, acheverent de s'en rendre les maîtres fous les Princes fuivans. 1ls difpoferent à leur gré du trône d'Iconium. Azzeddin kaikaous, mécontent de leur conduite, fe retira à Conftantinople, auprès de Michel Palæologue; mais ayant voulu s'emparer de cette ville, il fut arrêté, & conduit au château d'Ainus, d'où enfuite il fut délivré par Mengou timour, Khan du Kaptchaq. Il mourut en Tartarie, laiffant un fils nommé Mafoud, qui rentra dans l'Afie mineure, où il reprit le titre de Sulthan, & mourut l'an 708.

XXIII.

Dynaftie des Seljoucides d'ALEP.

L'an 471 de l'Hegire, de J. C. 1078. Malek fchah, Sulthan des Seljoucides, avoit donné en appanage la Syrie à fon frere Tadgeddoulet toutoufch, fils d'Alp arflan, avec tous les pays voifins, dont il pouvoit faire la conquête. Pendant qu'il étoit occupé à faire le fiége d'Alep, Bedr eldgemali, Général des armées d'Egypte, faifoit celui de Damas, dans laquelle commandoit Atfiz. Celui-ci fit demander du fecours à Toutoufch, qui quitta auffi-tôt le fiége d'Alep, & se rendit à Damas. Les Egyptiens ne jugerent pas à propos de l'attendre, & il entra dans Damas, dont il s'empara après avoir fait périr injuftement Atfiz.

Après la mort du Sulthan Malek fchah, Toutoufch prétendit à l'Empire des Seljoucides, & raffembla auprès de lui plu- LES TURCS fieurs Emirs. Il eut affez de crédit pour faire faire le khothba en fon nom dans la ville de Bagdad. Il paffa enfuite dans l'Adherbidgiane; mais abandonné par quelqu'un des Emirs qui avoient pris fon parti, il fut obligé de s'en revenir en Syrie. Il attaqua Acfancar qui l'avoit quitté, batţit fes troupes, & s'empara de la ville d'Alep, dont cet Emir étoit maître fous l'autorité des Seljoucides. Il continua de disputer l'Empire aux Seljoucides de Perfe, mais il fut tué dans une bataille qu'il donna proche la ville de Rei. Ses enfans. lui fuccéderent dans Alep.

An de An de
P'Heg. J. C.

Tadgeddoulet toutoufch, fils d'Alp arflan, tué dans le mois 488 1095

Sepher.

Phakhrel moulouk redhouan, fils de Toutoufch.
Tadgeddoulet alp arflan el akras, fils de Redhouan.
Sultan fchah, fils de Redhouan, dépofé.

507

1114

508 1115

SII 1117

Depuis la mort de Redhouan toute la puiffance de ces Seljoucides étoit entre les mains d'un Esclave nommé Loulou. Celui-ci fut tué par quelques Turcs. Les troubles qui arriverent dans le Gouvernement après fa mort, furent cause que les principaux habitans d'Alep, qui craignoient que les Francs ne vinffent s'emparer de leur ville, la livrerent à 11ghazi, fils d'Ortoc, Roi de Maredin, qui en donna le Gouvernement à Houfâmeddin timour tasch.

XXIV.

Dynaftie des Seljoucides de DAMAS.

Toutoufch, fondateur des Seljoucides d'Alep, laiffa après fa mort deux enfans, Redhouan & Decac. Celui-ci après que Redhouan fe fut emparé d'Alep & des lieux circonvoisins, reçut une lettre de l'efclave Saouteghin qui commandoit dans Damas, & qui l'exhortoit à fe rendre dans cette ville qu'il s'offroit de lui remettre. Decac fortit fecrettement d'Alep, il arriva à Damas,& Saouteghin le mit en poffeffion de cette ville l'an 488 de l'Heg.de J.C.1095.Toghteghin qui avoit époufé la mere de Decac, abandonna le parti de Toutoufch, & fe

LIS TURCS

rendit à Damas. Dans la fuite il s'empara de cette ville au préjudice des enfans de Decac.

Decac, fils de Toutoufch, meurt dans le mois Ramadhan.

Un fils de Decac, pendant quelque mois.

Yaltafch, fils de Toutoufch, pendant quelque mois.
Dhahireddin togbteghin, tué dans le mois Sepher.

An de An del 'Heg. J. C.

[blocks in formation]

522

1128

Tadgelmoulouk bouri, fils de Toghteghin. Il a regné 4 526 1132

ans & 5 mois. Il eft mort le 21 de Redgeb.

Schamfelmoulouk i, mail, fils de Bouri, tué le 14 de Ra

bi el akher.

529 1135

Schehabeddin mahmoud, fils de Bouri, tué dans le mois 533
Schoual.

1139

Dgemaleddin mohammed,fils de Bouri,meurt vers le mois 434 1139
Rabiel aoual.

Modgireddin abc, fils de Mohammed.

5491154

'Aboulfedha Après que les François & les Allemands, conduits par Benelathir. le Roi Louis le jeune & l'Empereur Conrad furent arrivés en Syrie, ils s'approcherent de Damas pour en faire le fiége, le Roi Modgireddin abc n'avoit aucune autorité dans cette ville, Moïneddin enar, efclave de Togteghin, qui en étoit le Gouverneur, y étoit le maître abfolu. A l'approche des François & des Allemands, la garnison de Damas fortit pour aller à leur rencontre, mais ce fut fans fuccès, & les Chrétiens vinrent camper dans le Meidan verd. Moïneddin enar fut alors obligé d'avoir recours à l'Atabek Seifeddin. Seifeddin fe rendit auffi-tôt à Hemeff avec fon armée. L'arrivée de ce Prince, les pratiques du Gouverneur avec les Francs de Syrie, auxquels on faifoit entendre qu'il étoit dangereux que les François & les Allemands, nouvellement arrivés, ne devinffent trop puiffans, déterminerent les Francs à trahir leur parti. Ils y étoient encore portés par la crainte qu'ils avoient que Seifeddin, après s'être rendu maître de Damas, ne voulût s'emparer de Jérufalem, & par les offres qu'on fit de leur livrer le château de Paneas, à condition qu'ils fe retireroient. En conféquence ils intimiderent tellement les Allemands & les François étrangers au fujet de l'approche de Seifeddin, qu'ils leverent tous le fiége, & décamperent. Noureddin mahmoud qui appréhendoit que tôt

ou

ou tard Damas ne tombât entre leurs mains, après s'être affuré de la fidélité des habitans, s'approcha de cette ville. Les habitans lui ouvrirent la porte orientale. Après avoir investi le château, il fit offrir à Modgireddin la ville d'Hemeff en échange. Modgireddin évacua le château; alors Noureddin, fans aucun égard pour fa parole, ne voulut lui donner qu'une petite place. Modgireddin la refufa, & se retira à Bagdad, où il demeura jufqu'à sa mort.

XXV.

TURKOMANS ORTOKIDES.

Rois de Maredin & de Miafarekin.

LES TURGS

Les Turkomans font une efpece de Turcs qui vinrent en Syrie, lorsque les Seljoucides firent leur irruption en Perfe. Plufieurs Hiftoriens les regardent comme ceux d'entre les Turcs qui s'adonnent le plus à la vie champêtre, & qui ont confervé la maniere de vivre des Tartares, c'est-à-dire, de conduire leurs troupeaux. Jacques de Vitry tire l'origine de leur nom de Turk & de Coman, c'est-à-dire, Turk venus du pays des Comans ou du Captchaq. Ils ont habité en différens pays. Les uns, à l'Occident de la Mer Cafpienne, qui font ceux dont il s'agit ici; les autres, vers le Kharifme, où ils fubfiftent encore. Plufieurs Hiftoriens leur donnent le nom de Gozz, les mêmes que les Uzes d'Europe, Scilitzesi qui fous le regne de Conftantin Ducas inonderent la Grece & la Macédoine.

Benfchou

L'Emir Ortoq, fils d'Akfak, ancêtre de ces Princes, de- Aboulfedha puis l'établissement des Seljoucides de Syrie, s'étoit emparé nah. de Jérufalem, dont il s'étoit fait Roi. Il mourut l'an 484, de J. C. 1091, laiffant deux enfans, Ilghazi & Sokman, qui pofféderent cette ville, jufqu'à ce que Aphdhal, Commandant des armées des Phathimites qui regnoient en Egypte, les en chaffa l'an 489, de J. C. 1096, & les obligea de fe retirer en Syrie. Sokman alla s'établir à Roha, & Ilghazi, dans l'Eraque: nous apprenons par l'Hiftoire, qu'il s'empara de Maredin l'an 498, de J. C. 1104, à la mort de fon frere Sokman.

Introd. Tom. I. Part. I.

I i

LES TURGS

An de An de

'Heg. J. C.

Emir il ghazi, fils d'Ortoq. Il mourut dans le mois Ra- 516 1122

madhan.

Houfameddin timourtafch, fils d'Il ghazi. Il a regné 30 547 1152 ans. Benelathir met fa mort à l'an 548.

Il y a au Cabinet du Roi une Médaille de ce Prince,
qui porte cette légende: El malek el alem el adel hou-
fam eddin timourtafch, fils d'Ilghazi, fils d'Ortoq. La
figure que l'on voit eft Romaine.

Nodgmeddin albi, fils de Timourtasch. On n'a
vé l'époque de fa mort.

pas trou

Une Médaille de ce Prince qui est au Cabinet du
Roi, porte cette légende, Nogdmeddin aboul modhaf-
fer albi, fils de Timourtafch, fils d'Ilghazi, fils d'Or-
toq, Roi du Diarbekr. Les figures font Romaines.
Cothbeddin il ghazi, fils d'Albi.

Une médaille de ce Prince qui eft au Cabinet du
Roi, porte cette légende, Cothbeddin, fils de Nodg-
meddin, fils d'Houfameddin, enfuite le nom du Kha-
'lif,Nafereddin emir el moumenin. Cette Drachme a été
frappée dans le château de Miafarekin, l'an 577 de
l'Hégire. Les figures font Romaines.
Houfameddin youlouc arflan, fils de Cothbeddin. Sa mort
n'eft pas indiquée. Il regnoit encore en 594 de l'Hé-
gire, de J. C. 1197.

Il
y a deux médailles de ce Prince au Cabinet du
Roi la premiere, qui représente d'un côté trois figu-
res debout, & une affife, de l'autre on lit le nom du
Khalif El imam el nafer eddin emir el moumenin, au-
tour de ce nom, Houfameddin malek diarbekr (Roi du
Diarbekr) youlouc arflan, fils d'Ilghazi, fils d'Ortoq,
l'an 587. L'autre Médaille repréfente deux têtes qui
fe regardent, & au-deffus defquelles on lit, Houfamed-
din, Roi du Diarbekr, de l'autre côté, le nom de
Saladin, Malek el nafer felaheddin ...emir el moume-
nin youfouf, fils d'Ayoub.

580 1184

Malek el manfour nafereddin ortoq arflan, fils de Coth- 637 1239
beddin. Quelques-uns le font mourir en 636.
Malek effaid nodgmeddin ghazi, fils d'Ortoq arflan.
Malek elmodhaffer cara arflan, fils de Nodgmeddin ghazi.
Schamfeddin daoud, fils de Cara arflan.

Malek el manfour Nodgmeddin ghazi, fils de Cara arflan.

653 1255

691

1292

692

1292

712

1312

« AnteriorContinuar »