Imágenes de páginas
PDF
EPUB

AFRIQUE.

An de An de

née fuivante qu'il rentra en Espagne. Mohammed, fils
d'Ebad, partit de Seville avec des troupes, Abdal
lah, fils de Balkin, fortit auffi de Grenade avec les
fiennes, & ils se joignirent à Youfouf. Ils allerent
faire le siege de Lebatha, où les Chrétiens s'étoient
renfermés; mais ils furent obligés de s'en retourner.
Mohammed revint à Seville. Abdallah avoit deffein
de tromper Youfouf qui devoit paffer par Grenade,
mais il ne put venir à bout de fon entreprise, & You-
fouf s'empara de Grenade, où il trouva des richeffes
immenfes, en or, en argent & en pierreries. Abdallah
& Temim balkin furent conduits à Marok, l'an 480 de
l'Hegire, de J. C. 1087.

L'an 484 de l'Hegire, de J. C. 1091, Youfouf
vint à Ceuta, & envoya en Espagne un Général nom-
mé Saïr, qui prit tout ce qui appartenoit aux Mu-
fulmans, comme Cordoue, Seville où regnoit Mo-
hammed, fils d'Ebad, qui fut conduit à Amat, où il
mourut; Almerie, où étoit Mohammed, fils de Sa-
madeh, qui fe fauva à Alger auprès des Beni hammad,
& habita dans la ville de Tedles; Badallos, où regnoit
Abou mohammed omar, fils de Mohammed, furnom-
mé Ben elaphtas, qui fut mis à mort. Ce Général ne
laiffa en Efpagne que les Beni houd, qui regnoient à
Saragoffe dans le Royaume d'Arragon.

Après tant de conquêtes les Docteurs de l'Espagne
représenterent à Youfouf, qu'il ne pouvoit regner fur
les Mufulmans, qu'il n'eût reçu auparavant l'invefti-
ture du Khalif. En conféquence ce Prince envoya des
Ambaffadeurs à Bagdad, où on lui accorda ce qu'il de-
mandoit. Il mourut après un regne de 38 ans.
Aboul haffan aly, fils de Youfouf. Il fçut par fa conduite
fe faire aimer de fes fujets.

L'an 505 de l'Hegire, de J. C. 1111, Alphonfe,
qui regnoit dans Tolede, entra avec de nombreuses
armées dans les pays des Mufulmans; mais il fut dé-
fait
par Aly.

L'an 513 de l'Hegire, de J. C. 1119, il
y eut
une grande fédition dans Grenade, entre les troupes
d'Aly & les habitans. Sous fon regne parurent Alma-
hadi mohammed, fils de Tomrut, & Abdolmoumen,

l'Heg. J. C.

500 1106

[blocks in formation]

fils d'Aly. Il s'éleva des guerres entre ces deux famil

les, & les Marabouths eurent du deffous. Aly mourut 535 1140 à Marok, après un regne de 35 ans.

Tafchefin elmafmoudi, fils d'Aly. Il fit continuellement

la guerre à Abdolmoumen, Prince des Almohades. Il mourut le 27 de Ramadhan.

para

539

1145

Ishaq, fils d'Aly. Sous fon regne, Abdolmoumen s'em-
de la plus grande partie des Etats des Marabouths.
L'an 541 de l'Hegire, de J. C. 1146, il prit la ville
de Marok, & Ishaq fut tué. Avec lui finit la Dynastie 5411146
des Marabouths, qui a regné pendant 91 ans,
cinq Princes.

fous

1146|

Plufieurs de ces Marabouths fe retirerent dans les deferts, & quelques autres refterent poffeffeurs de l'isle de Majorque. XXVII.

re,

Dynaftie des MOUAHEDOUN, ou AL-MOHADES.

hafen.

Cette Dynaftie commença à paroître l'an 514 de l'Hegi- Novairi. de J. C. 1120. Mahadi, fils de Tomrut, qui defcendoit Aboulmas d'Aly, en jetta les fondemens. Il étoit nommé Abou abdallah mohammed, & habitoit avec fa tribu dans les montagnes de Sous, depuis que les Mufulmans en avoient fait la conquête fous Moufa, fils de Natir, Gouverneur d'Afrique. Mahadi étoit un homme fçavant qui paffa dans l'Eraque, où il vifita les plus fameux Docteurs. De retour en Afrique, il rencontra Abdolmoumen, qui fe prétendoit infpiré. Celui-ci étoit du territoire de Telmefan. Mahadi alla à Marok, dont il fe fit chaffer pour avoir infulté les femmes d'Aly, Prince des Marabouths, à cause qu'elles avoient le vifage découvert. Il fe retira à Sous l'an 5 14 de l'Hegire, de J. Č. 1120, Il y fut proclamé Souverain par un grand nombre de peuples qui l'avoient fuivi, & qui prirent le nom de Mouahedin, c'est-à-dire, Unitaires. Il choisit douze hommes, dont Abdol moumen étoit un.

Mahadi abou abdallah mohammed. Auffi-tôt qu'Aly
Roi de Marok, fut informé de la révolte de Mahadi,
Introd. Tome I. Part. I.

An de An det
P'Heg. J. C.

Bb b

AFRIQUE.

An de An del l'Heg. J. C.

il envoya contre lui des troupes qui furent défaites;
mais l'an 524 de l'Hegire, de J. C. 1129, Mahadi
ayant fait affiéger Marok, fon armée fut battue à fon
tour, & fon Général fut tué. Il mourut de chagrin de
cette déroute dans le mois Ramadhan. Il étoit âgé de
51 an, & avoit regné 10 ans. Il portoit le titre d'Emir
elmoumenin. Il nomma Abdolmoumen pour lui fuccé- $24 1129
der. Quelques-uns le font mourir en 528 de l'Hegi-
re, de J. C. 1133.

Abdolmoumen, fils d'Aly. L'an 528 de l'Hegire, de
J. C. 1133, il prit la ville de Badela, & foumit les
Senahedgiens des montagnes. Pendant ce tems- là Aly,
fils d'Youfouf, Prince des Marabouths, avoit nommé
Taschefin fon fils pour être fon fucceffeur, & l'avoit
fait revenir d'Espagne, où il commandoit. Il l'en-
voya contre Abdolmoumen; ils se firent la guerre
pendant plufieurs années ; mais Abdolmoumen, qui
eut l'avantage, fe rendit maître d'Ouhran, de Tel-
mefan, de Phez, de Miknès, de Salé & de Ceuta.
Il alla faire enfuite, l'an 541 de l'Hegire, de J. C.
1146, le fiege de Marok, où regnoit Ishak, fils d'A-
ly, qui étoit encore enfant. Cette ville fut prife, &
Ishak eut la tête tranchée quelque tems après. On
prétend qu'il périt cent mille hommes à la prife de
cette ville. Abdolmoumen en fit la capitale de fes
Etats. L'an 544 de l'Hegire, de J. C. 1149, il défit
deux cens mille hommes & vingt mille cavaliers du par-
ti des Marabouths, qui s'étoient retirés à Dankala
d'où ils faifoient des courfes jufqu'à Marok. Mais
pendant que ce Prince étoit occupé à faire le fiége
de Marok, c'est-à-dire, l'an 541 de l'Hegire, de
J. C. 1146, les Grands d'Efpagne, à la tête defquels
étoit Aboudgiafar ahmed, vinrent le trouver, le re-
connurent pour leur Souverain, & implorerent for
fecours pour repouffer les Efpagnols, qui s'étoient
emparés, l'an 540 de l'Hegire, de J. C. 1145, de
plufieurs villes foumifes aux Mahometans

, comme

Santaren, Beja, Lisbone, Merida; & l'année 542 de
l'Hegire, de J. C. 1147, de celles d'Almerie, de
Medina, & de tout le gouvernement de Jaen. Les
troubles & les divifions qui étoient entre les Muful-

mans avoient été caufe de ces pertes. Abdolmoumen
envoya une grande armée, commandée par Omar
fils de Saleh, avec une flotte fous la conduite de
Yahia, fils d'Iffa. Les vaiffeaux remonterent le Ouad
alkibir, & environnerent Seville d'un côté, pendant
que les troupes de pied l'affiégeoient par terre. Cet-
te ville fut prife d'affaut ; cependant l'an 543 de
l'Hegire, de J. C. 1148, les Efpagnols enleverent
aux Mahométans Tortofe, Lerida, & d'autres places
dans la Catalogne; & l'an 545 de l'Hegire, de J. C.
1150, Alphonfe, qui regnoit dans Tolede, vint
à la tête de quarante mille hommes, affiéger la ville
de Cordoue. Abdolmoumen, qui étoit à Marok, en-
voya
douze mille hommes, commandés par Abou za-
karia yahia, & Alphonfe, après un fiége de 3 mois,
fut obligé de décamper.

L'an 546 de l'Hegire, de J. C. 1151, Abdol-
moumen prit la ville de Bugie, détruifit la Dynaf-
tie des Beni hammad, & s'empara de plufieurs au-
tres châteaux qui leur appartenoient, & dans lesquels
un grand nombre de Senahedgiens s'étoient retirés,
fous le commandement d'Abou catiba. Ces victoires
donnerent de l'ombrage aux tribus Arabes, qui se
réunirent pour le combattre; le Roi de Sicile, qui
étoit un Franc, leur envoya cinq mille hommes;
mais malgré ce renfort ils ne laifferent
pas d'être

battus.

L'an 551 de l'Hegire, de J. C. 1156, Abdolmoumen déclara pour fon fucceffeur fon fils Mohammed, & il partagea fes Etats entre fes enfans. Il donna à Abou mohammed abdallah la ville & la contrée de Bugie; à Aboulhafan aly, Phez & fon territoire ; à Aboufaïd, la ville de Ceuta, l'ifle de Khadra, & Malaga en Espagne.

L'année fuivante 552 de l'Hegire, de J. C. 1157, Maimoun, Roi de Grenade, rendit cette ville à Aboufaïd, & vint avec toute fa famille à Malaga, de-là il fut conduit à Marok, où il fut reçu avec honneur. Ainfi fut détruite la Dynaftie des Molathemin, ou Marabouths en Efpagne, & il ne leur refta plus que l'ille de Majorque. Après qu'Aboufaïd fe fut rendu

[blocks in formation]
[merged small][ocr errors]

maître de Cordoue, il vint affiéger la ville d'Almerie,
poffédée par les Espagnols depuis l'an 542 de l'Hegi-
re, de J. C. 1147, & il prit cette ville par capitu-
lation.

Pendant tout ce tems-là Abdolmoumen fongea à
chaffer les Francs qui étoient établis depuis l'an 543
de l'Hegire, de J. C. 1148, fur la côte d'Afrique, où
ils poffédoient la ville de Mahadie & d'autres places.
Il fit tous les préparatifs néceffaires pour leur enlever
cette ville, & délivrer les Africains de leur violence
& de leur tyrannie. Il partit de Marok l'an 554 de
l'Hegire, de J. C. 1159, à la tête de cent mille hom-
mes. D'abord il fe rendit maître de Tunis, & vint en-
fuite affiéger Mahadie. Il ne laiffa pas de prendre pen-
dant le fiége les villes de Safacas, de Tripoli, de Ca-
bes, & tout le reste de l'Afrique. Il battit une flotte
qui venoit de Sicile au fecours de Mahadie ; & l'an
555 de l'Hegire, de J. C. 1160, il entra dans cette
ville; il y établit un Gouverneur, & la mit en état de
défense.

An de An de l'Heg. J. C.

Après cette conquête il voulut envoyer un grand
nombre d'Arabes en Espagne, pour en chaffer les Ef-
pagnols, & la foumettre de nouveau aux Mahométans,
mais les Arabes refuferent de quitter leur pays, & fe
retirerent dant le defert, où ils exciterent des fédi-
tions. Il fallut y envoyer des troupes, & en venir aux
mains avec eux. Ils furent battus l'an 556 de l'Hegi-
re, de J. C. 1161; un grand nombre qui prit le parti
de fe foumettre, fut envoyé fur les frontieres d'Ef-
pagne. Abdolmoumen s'y transporta lui-même, bâtit
une ville très-forte à la montagne de Gibraltar, & lui
donna le nom de ville de la victoire. Il revint enfuite
à Marok, & l'an 558, dans le mois Dgioumadi ela-
kher, il mourut dans la ville de Salé, après un regne 5581163
de 33 ans.

Abou yacoub, fils d'Youfouf, fils d'Abdolmoumen. Après
que la mort d'Abdolmoumen fut divulguée, plufieurs
tribus Arabes fe révolterent, mais elles furent foumi-
par les troupes qu'Abou yacoub envoya contre

fes

elles.

L'an 565 de l'Hegire, de J. C. 1169, ce Prince
rince [

« AnteriorContinuar »