Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][ocr errors]

que

Faifons défenfes à toutes fortes de perfonnes de quelque qualité & condition qu'elles foient, d'en introduire d'impreffion étrangere dans aucun lieu de notre obeiffance; comme auffi à tous Imprimeurs, Libraires & autres, d'imprimer, faire imprimer, vendre, faire vendre, débiter ni contrefaire ladite Hiftoire Eccle fiaftique ci-dessus specifiée, en tout ni en partie, ni d'en faire aucuns extraits, fous quelque pretexte que ce foit, d'augmentation, correction, changement de titre, même de traduction étrangere ou autrement, fans la permiffion expreffe & par écrit dudit Expofant, ou de ceux qui auront droit de lui, à peine de confifcation des Exemplaires contrefaits, de dix mille livres d'amende contre chacun des con trevenans, dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel-Dieu de Paris, l'autre tiers audit Expofant, & de tous dépens, dommages, & interêts; à la charge que ces Prefentes feront enregistrées tout au long fur le Regiftre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, & ce dans trois mois de la datte d'icelles; l'impreffion dudit Ouvrage fera faite dans notre Royaume & non ailleurs, & que l'Impetrant fe conformera en tout aux Reglemens de la Librairie, & notamment à celui du dixième Avril dernier; & qu'avant que de l'expofer en ventele Manufcrit ou Imprimé, qui aura fervi de copie à l'impreffion de ladite Hiftoire, fera remis dans le même état où l'Approbation y aura été donnée, ès mains de notre très-cher & feal Chevalier Garde des Sceaux de France, le Sieur Fleuriau d'Armenonville, Commandeur de nos Ordres; & qu'il en fera enfuite remis deux Exemplaires dans notre Bibliotheque publique, un dans celle de notre Château du Louvre, & un dans celle de notredit très-cher & feal Chevalier Garde des Sceaux de France, le fieur Fleuriau d'Armenonville Commandeur de nos Ordres; le tout à peine de nullité des Prefentes. Du contenu defquelles, vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant ou fes ayans caufe, pleinement & paifiblement, fans fouffrir,qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement. Voulons que la copie defdites Prefentes, qui fera imprimée tout au long, au commencement ou à la fin dudit Ouvrage, foit tenue pour duement fignifiée,& qu'aux copies collationnées par l'un de nos amez & feaux Confeillers foi foit ajoûtée comme à l'Original. Commandons au premier notre Huiffier ou Sergent de faire pour l'execution d'icelles tous Actes requis & neceffaires fans demander autre permiffion & nonobftant Clameur de Haro, Charte Normande & Lettres à ce contraires: CAR tel eft notre plaifir.DON NE' à Paris le vingtiéme jour du mois de Decembre, l'an de grace mil fept cens vingt-cinq, & de notre Regne le onzième. Par le Roy en fon Confeil, SAMSON.

Regiftré fur le Regiftre VI. de la Chambre Royalle des Libraires & Imprimeurs de Paris, No. 644. fol. 278. conformément aux anciens Reglemens confirmez par celui du 18. Février 1723. A Paris le 24. Decembre 1725.

BRUNET, Syndic.

J'ai cedé à Madame la Veuve GUERIN, & à M. HIPPOLYTE-LOUIS GUERIN, fon Fils, Libraires à Paris, un tiers dans le prefent Privilege; un autre tiers à Monfieur JEAN MARIETTE auffi Libraire à Paris; & reconnois que l'autre tiers appartient aux Sieurs SAUGRAIN & MARTIN mes Beaux-freres & moi fouffigné. A Paris le 4. Janvier 1726. P. F. EMERY.

Registré fur le Registre VI. de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, page 283.conformément aux Reglemens & notamment à l'Arrêt du Confeil du 13. Août 1703, A Paris le quatriéme Janvier 1726.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

T

Taborites. Defcription qu'en

528

Æneas Sylvius
Taillebourg. Le roi de France Char-
les VII. y arrive,
541
Talbot general de l'armée Angloite,
cft laiffé pour ôtage à la capitu-
lation de Rouen, 504. Il recou-
vre fa liberté à la prife de Falaife,
521. Il eft tué dans une bataille
avec les François
583
Tarente (Jean de) légat du pape
Eugene a Bafle,
77
Tartas. Les Anglois fe retirent de
devant cette ville,
391
Thomas à Kempis, auteur du livre de

"

l'Imitation. Voyez Kempis. Tolede. Une taxe confiderable fait

DES MATIERE S.

645

cette

retire, 142. Caractere de ce roi Toftat. [ Alphonfe ] Propofitions
la même. Les hiftoriens en par- qu'il foutient devant le pape à
lent diversement,
la même. Sienne, 402. Sa mort & fes ou-
Suffolk. ( comte de ) Il époufe la
vrages,
603.604
fille du roi dé Sicile pour le roi Touraine. Concile de cette pro-
d'Angleterre,
430
vince tenu à Angers, 485
Suiffes. Ils font battus par les Fran- Tours. Aflemblée des grands fei-.
çois, 427. Alliance que la Fran-
gneurs de France dans
ce fait aves eux,
428.
588. ville, 524. On y prend des me-
Leur antipathie contre la maison fures pour la guerre de Guienne,
d'Autriche,
598
Surienne (François de) furprend Tudefque, archevêque de Palerme
la ville de Fougeres fur le duc de
Bretagne,
Syriens envoyent un député à Ro-
me, pour se foumettre à l'eglife
fe
Romaine, 422. Decret pour
leur union,

la même.

"

norme.

497

423

le même que Panorme. Voyez Pa-
Turcs. Ils envoyent des ambaffa-
deurs à l'empereur Sigifmond
71. Ils font battus en Hongrie,
124. Autre guerre en Hongre
contre eux, 403. Huniade rem-
porte fur eux une grande vi-
toire, 404 Preparatifs de
guerre contre eux, 411. Ils de-
mandent la paix, & on la leur
accorde avec ferment, 412. Le
cardinal Julien la fait rompre,
413. &fuiv. Son difcours à ce
fujet, la même. Il eft caufe qu'on
continue la guerre, 416. Bulle
du pape Nicolas V. pour cette
guerre, 510. Les Turcs tranf-
portent des navires par terre
pour affiéger Conftantinople, 557.
Leur fureur dans l'attaque de cet-
te ville, 559. Ils s'en rendent les
maîtres, 567. Exhortation d'Æ-
neas Sylvius pour engager les
princes à la guerre contre les
Turcs,
577

V

révolter les habitans de cette vil-
le, 496. Ils veulent qu'on chaffe
Alvarez de Lune, la même. Ils
font un édit pour
Alachie de] veut
charges tous ceux qui defcenfuader le roi de Pologne de
rompre la tréve avec le Turc,
417
Valogne. prife par les Anglois, 517
Valentinois & Diois, comtez unis au
440

doient de familles Juives, 497.
Le
pape condamne cet édit
par
une bulle,
la même.
Tolentin. Canonifation du Saint de
ce nom. Voyez Nicolas.

Dauphiné,

[ocr errors][ocr errors]

T A BLE

644

Salizbourg. On pourvoit à l'évêché

82.

fe ne de l'églife Romaine, Il promet obé flance au pape le

1.x,

381

logne, par le pape Eugene,

134

de cette ville par l'élection de Frederic qui en étoit doyen, 366 Sauf-conduit accordé aux députez de Seminaire de clercs établi à BouBohême, pour venir au concile de Bafle, 28. L'empereur leur en accorde un de même, Savoie (ducde) se plaint du concile de Bafle, 119. Contestation entre fes ambafladcurs & ceux du duc de Bourgogne 54 Saxe. Accord entre les deux freres

ducs de Saxe,
526
Sbignée, évêque de Cracovie, fait
cefler le fervice divin à l'arrivée
des députez de Bohême, 39. Sa
fermeté à répondre au roi irrité
contre lui, la mesme. Difpute
entre lui & l'évêque de Gnefne
fur la préfeance,.
506
Scanderberg rentre dans fes états,
405. Mahomet II. lui fait la guer-
$79

30 Sigifmond empereur: Son édit pour
proteger le concile de Bafle,
37.
Ce concile le met fous fa protec-
tion contre les cenfures du pape
Eugene, 49. Ses remontrances à
ce pape, 50. Son entrée dans
Rome où il reçoit la couronne
imperiale, 56. Il écrit à Eugene
pour l'exhorter à continuer le
concile de Bafle, 65. Retour de
cet empereur à Bafle, 69. 11 fe
plaint de la conduite du conci'e,
92. Il ratifie le traité avec les Bo-
hémiens, 136. Son entrée dans
Prague, 138. On le blâme d'avoir
appaifé les troubles de Bohême
avec trop de condefcendante, la
mesme. La cour Romaine pro-
tefte contre fon accommode-
ment, la même. Il tombe mala-
de, & fe fait tranfporter à Zuaia
où il meurt, 172.Son gendre Al-
bert lui fuccede,
173
Simon Freyron, chanoine d'Orleans
député par le concile de Bafle au
pape Eugene, pour lui faire con-
firmer le traité avec les Grecs,86.
Il eft envoié à Conftantinople.120
Soldan d'Egypte, écrit au roi de Dan-

re,

Schifme. Sa fin dans l'églife par la cef

491

fion de Felix V. Scholarins. (George) Son difcours fur l'union des Grecs avec les Latins, 240. Il est élu patriarche de Conftantinople & inftallé par Mahomet II. avec les cerémonies ordinaires, 571. II reçoit une visite du fultan, & lui parle de la religion, 572. Il quitte le patriarchat, & lifte de fes 573 ouvrages, Secundin, fecretaire des conferences entre les Grecs & les Latins, 212 Ségovie. (Jean de) répond à Panorme dans le concile de Bafle, 271. Il renonce au cardinalat , & fe retire, 595. Ses ouvrages, la

430

même.

Sforce. Il fe retire de Rome, 41. Sa réponse au cardinal de Sainte Croix, la même. Il eft déclaré marquis d'Ancone, & porte-en

nemark

Sommerfet ( duc de ) gouverneur
de Normandie, pour le roi d'An-
gleterre, 497. Il eft obligé de
céder Rouen au roi de France,
503. Il eft tué dans une bataille,
615
586

Sorcier condamné,
Suaire. Voyez SaintSuaire.
Suede. Troubles de ce royaume,
Erric quitte les états, & fe
93.

DES MA

retire, 142. Caractere de ce ro La meme. Les hiftoriens en parlent diverfement,

la même

Suffolk/comte de) Il épouse 12 fille du roi dé Sicile pour le ro 439 Safes. Ils font battus par les Frand'Angleterre, fois, 427. Alliance que la France fait aves eux, 428.588 Leur antipathie contre la mailor 598 Surienne (François de) furpren d'Autriche, la ville de Fougeres fur le duc de 497 Syriens envoyent un député à Ro Bretagne, me, pour le foumettre à l'eglife Romaine, 422. Decret pour 423 leur union,

T

T

"

Aborites. Defcription qu'er fait Æneas Sylvius, 528 Taillebourg. Le roi de France Char 54 Talbot general de l'armée Angloite les VII. y arrive, eft laiffé pour ôtage à la capitulation de Rouen, 504. Il recou vre fa liberté à la prife de Falaife 521. Ileft tué dans une bataille 583 avec les François, Tareme (Jean de) légat du pape 77 Eugene a Bafle, Tartas. Les Anglois fe retirent de devant cette ville, 391 Thomas à Kempis, auteur du livre de l'Imitation. Voyez Kempis. Tolede. Une taxe confiderable fain révolter les habitans de cette ville,496. Ils veulent qu'on chaffe Alvarez de Lune, la même. Ils exclure des font un édit pour charges tous ceux qui defcendoient de familles Juives, 497:--Le pape condamne cet édit par la même une bulle, Tolentin. Canonifation du Saint do ce nom. Voyez Nicolas.

« AnteriorContinuar »