Imágenes de páginas
PDF
EPUB

DESCRIPTION

DESCRIPTION

DE

LA VILLE

DE

PETERSBOURG.

Et des Villes & Châteaux de Cronflot avec plufieurs remarques fur ces Villes &la Campagne voisine.

Defcription de Petersbourg.

ORS que je me mis à écrire la relation precedente, je ne fongeois nullement à donner une defcription particuliere de Petersbourg; mais comme on ne s'eft appliqué dans le plan

Tome 11.

A

qu'on en a publié depuis peu en Allemagne, qu'à la reprefenter dans l'état ou elle fe trouvoit en 1716, & qu'on y a fait depuis ce tems - là plufieurs changemens confiderables, quelques-uns de mes amis m'ont prié de joindre à ma Relation, une def cription exacte de cette ville. C'est donc pour fatisfaire à leur demande, que je me fuis déterminé à rapporter plufieurs particularités, inconnues jufqu'ici, d'une ville qu'on peut regarder, avec raifon, comme une des merveilles du monde par rapport au peu de tems qu'on a mis à la bâtir.

Le Czar a témoigné dès fes plus tendres années une forte inclination pour la Marine, & pour tout ce qui regarde la Navigation. Son unique plaifir à Mofcow étoit de naviger fur la riviere, autant que la situation du lieu le lui pouvoit permettre : mais lorsque la fortune eut fecondé fes armes, jufqu'à le rendre maître (en 1702) de Notebourg, qu'on appelle aujourd'hui Slentelbourg, & l'année fuivante, de Nie - Schantz (ou Schantz-ter-nie,) ayant remar¬ qué qu'environ un mille plus loin, la riviere de Neva formoit plufieurs

fles, une fituation fi avantageufe lui infpira le deffein d'y bâtir une ville, d'où l'on pût commercer fur la mer Baltique. Son armée s'y étant renduë par fon ordre, il fit camper l'In fanterie dans le territoire de Finlan de, proprement la Carelie, & la Car valerie dans celui d'Ingrie, & fit éle ver un petit fort dans un endroit, où il n'y avoit alors que deux petites cabanes de pêcheurs, & où l'on a depuis båt Petersbourgo Le Czar alla lui-même avec quelques chaloupes, vifiter cette riviere jufqu'à la haute mer, & envoya d'autres vaiffeaux pour examiner, & fonder la côte de tous côtés. Comme ils apperçurent plufieurs vaiffeaux Suédois qui croi foient la mer,on ordonna un détachement d'environ mille hommes pour prendre pofte dans l'ile de Retufari, ou Rutzari, (où eft aujourd'hui Cronflot. Les Suedois tacherent par un feu continuel d'un de leurs yaiffeaux d'en chaffer les Mofcovitess mais ceux-ci fe retirerent, & fe cacherent derriere un grand amas de pierres qui étoient fur le rivage, ce qui fit croire aux Suedois qu'étant paffés, à la faveur des buiffons, de

l'autre côté de l'île, ils s'étoient fauvés dans quelques vaiffeaux. Ils débarquerent fur cette fuppofition,bien refolus de fe maintenir dans un poste fi avantageux; mais les Mofcovites les reçurent fi vivement, qu'ils les obligerent de regagner leurs vaiffeaux, dont ils perdirent même une partie, & de fe remettre en mer. Le Czar a toujours confervé depuis cette île, où il a fait conftruire un Port, & bâtir un Fort avec un affés gros Bourg qui eft fameux aujourd'hui fous le nom de Cronflot, & dont je parlerai plus au long dans la fuite.

1

Le Czar charmé de plus en plus de la fituation des contrées voisines qui eft en effet une des plus char mantes qu'on puiffe trouver de ce côté-là, refolut non- feulement de bâtir une fortereffe fur la Neva, comme il en avoit eu d'abord le deffein, mais auffi d'en faire fon principal chantier pour les gros vaiffeaux de guerre mais ayant remarqué que là riviere étoit très profonde près de l'endroit où eft à prefent la Citadelle (c'eft-à-dire de 14 ou 15 toises, ou de 90 pieds,) & que les environs étoient fi marécageux, qu'ils ren

[ocr errors][ocr errors][ocr errors]
« AnteriorContinuar »