Imágenes de páginas
PDF
EPUB

& celui des Patriarches, qui se font succédés les uns aux autres sur le Thrône Patriarchal , depuis faint Grégoire , que les Arméniens ont surnommé l'Illuminateur , jusqu'au tems présent. Entre ces Patriarches, on en verra plusieurs , qui ont mérité d’etre mis au nombre des Saints ; & l'Arménie honore aussi comme Saints quelques-uns de ses Rois.

Les Chapitres suivans expliqueront le Rit des Arméniens schismatiques dans l'administras tion des Sacremens, & les erreurs où le schisme les a insensiblement conduits.

Enfin le dernier Chapitre sera en faveur de nos freres qui sont en France , & qui souhaitent & demandent à nos Supérieurs la permission de venir partager

avec nous les travaux de nos Millions.

Ce Chapitre contient des régles pour annoncer utilement la

parole de Dieu aux Arméniens, & nos nouveaux Missionnaires ne pourront mieux faire que de les fuiyre fidélement.

Après avoir donné dans la premiere Partie de ces Mémoires des connoissances générales de P'état de l'Arménie , nous exposerons dans la seconde l'état particulier de nos Miffions dans quelques-unes de fes plus anciennes villes; sçavoir à Trébizonde, à Erzerom, à Erivan ; & à Chamaké. Le récit que nous ferons, donnera de nouvelles preuves , que c'est parmi les croix

que

naifa fent les fruits de la parole divine ; mais elles ont aulli, ces croix l'avantage d'animer & de confo ler fes Ministres, & d'affermir la foi des Fidéles.

Comme les Millions dont nous parlerons, nous obligent d'aller souvent de l'une à l'autre , quelques-uns de nos Millionnaires ont pris soin de mettre par écrit le Journal de leurs voyages. Je fuis de ce nombre ; j'ai fait le Journal de mon voyage d’Erzesom à Trébizonde , & de mon retour de Trébizonde à Erzerom; j'étois à la fuite de Mustapha Aga, que je dois appeller par justice & par reconnoissance mon constant protecteur dans ces Pays , où en certaines occasions, très-importantes, j'ai eû besoin de toute fa puissante protection.

Un autre de nos Misionnaires avoit dressé par votre ordre un Mémoire de la Province du Syrvan ; je l'ai trouvé parmi ses écrits après sa mort ; il nous a paru très-exact ; je vous l'envoie

ze ,

avec mon Journal. Ce Mémoire de la Province de Syrvan sera suivi d'un autre, qui est un Journal du voyage que fit il y a quelques

années le feu Pere de la Ma.

de Chamaké à Hispahan , où nous avons une Mission , dont nous ne vous dirons présentement que peu de chose , nous réservant à vous en donner dans quelque tems de plus amples Mémoires.

Le Pere de la Maze fic ce voyage en compagnie du sieur Jurabe, Envoyé extraordinaire du Roi de Pologne au Roi de Perse. Il traversa la Province du Guilan dont il fit une Carte que je joints à son Journal. Les observations de ces Journaux pourront aider à corriger quelques erreurs que nos Géographes n'ont pû éviter , & qui sont en effet inévitables à tout Auteur qui n'a pû voir d'aussi près que nous, ces vastes Provin, ces li peu connues.

Je finis ma Lettre ; mon Rés vérend Pere, en vous représentant que la Religion a un grand intérêt

que vous multipliyez dans l'Arménie & la Perse le nombre des Ouvriers évangéliques. La disette de Missionnaires fait que nous perdons de fréquentes occasions de procurer la gloire de Dieu, & le falur de plusieurs ames, qui périssent parce qu'elles n'ont personne qui leur rompe le pain de la parole de Dieu.

Nous ne cessons point de demander au Grand Maître de la moisson qu'il vous donne des Ouvriers pour sa vigne, & qu'il pouryoie par sa libéralité & par la miféricorde à leur subsistance. Nous espérons qu'il nous accordera en

Ay

« AnteriorContinuar »