L. Annæ Senecæ, pars tertia; sive opera tragica quæ ad parisinos codices nondum collatos recensuit novisque commentariis illustravit, J. Pierrot, Volumen2

Portada
colligebat N.E. Lemaire, 1832
 

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 436 - Pour voir en quel état le sort vous a réduite. Votre pays vous hait, votre époux est sans foi : Dans un si grand revers que vous reste-t-il? MÉDÉE Moi : Moi, dis-je, et c'est assez.
Página 14 - Dieux ! que ne suis-je assise à l'ombre des forêts ! Quand pourrai-je, au travers d'une noble poussière. Suivre de l'œil un char fuyant dans la carrière?
Página 435 - Souverains protecteurs des lois de l'hyménée * , Dieux garants de la foi que Jason m'a donnée , Vous qu'il prit à témoin d'une immortelle ardeur Quand par un faux serment il vainquit ma pudeur, Voyez de quel mépris...
Página 435 - Fières sœurs, si jamais notre commerce étroit Sur vous et vos serpents me donna quelque droit, Sortez de vos cachots avec les mêmes flammes Et les mêmes tourments dont vous gênez les âmes ; Laissez-les quelque temps reposer dans leurs fers...
Página 505 - Souvent, las d'être esclave et de boire la lie De ce calice amer que l'on nomme la vie, Las du mépris des sots qui suit la pauvreté, Je regarde la tombe, asile souhaité; Je souris à la mort volontaire et prochaine; Je me prie, en pleurant, d'oser rompre ma chaîne; Le fer libérateur qui percerait mon sein Déjà frappe mes yeux et frémit sous ma main...
Página 473 - Heureux qui, satisfait de son humble fortune, Libre du joug superbe où je suis attaché, Vit dans l'état obscur où les dieux l'ont caché ! ARCAS Et depuis quand, seigneur, tenez-vous ce langage?
Página 436 - Accablé de frayeur , de misère , d'ennui ; Qu'à ses plus grands malheurs aucun ne compatisse, Qu'il ait regret à moi , pour son dernier supplice ; Et que mon souvenir, jusque dans le tombeau, Attache à son esprit un éternel bourreau. Jason me répudie ! eh ! qui l'auroit pu croire ? S'il a manqué d'amour , manque-t-il de mémoire ? Me peut-il bien quitter après tant de bienfaits?
Página 537 - Déjà prêt à lever sur nous ses mains impies , Le crime en ce moment nous dévoue aux Furies.
Página 435 - La mort de ma rivale, et celle de son père ; Et , si vous ne voulez mal servir mon courroux , Quelque chose de pis pour mon perfide époux ; Qu'il coure vagabond de province en province , Qu'il fasse lâchement la cour à chaque prince ; Banni de tous côtés...
Página 366 - Spes nulla monstrat rebus afflictis viam. Med. Qui nil potest sperare, desperet nihiL Nutr. Abiere Colchi : coniugis nulla est fides. Nihilque superest opibus e tantis tibi. Med. Medea superest. Heic mare et terras vides. Ferrumque, et ignes, et Deos, et fulmina.

Información bibliográfica