Imágenes de páginas
PDF
EPUB

LE D'Es

PAGNE. 729

691.

7301

692.

&

V. Quoique l'on ait fait dans les Conciles tant de Régle

Annt'E DE mens pour la sûreté des Veuves des Souverains, l'on veut

J. C. qu'après la mort du Roi, les Reines s'enferment dans un Monastére de Religieuses, afin de s'y adonner entiérement au Service de Dieu. Après avoir fait ces cinq Canons, on termina le Concile (A).

Tout avoir été assez tranquille en Espagne depuis qu'Egiza occupoit le Trône des Gots, lorsque Sisebert Métropo- Conspiration litain de Toléde, conçut en cette année 692. l'exécrable contre le Roi dessein de faire périr le Roi , tous ses enfans & sa femme : celle-ci se nommoit Liubigitone, & ses enfans étoient, à ce qu'il paroît, Flogel, Théodemir, Liubilan & Thecle. L'on ignore le motif qui put porter cet Evêque à former un si noir attentat. On conjecture seulement que Sisebert étant de la premiére Noblesse des Gots, voulut mettre sur le Trône quelqu'un de ses

parens, & que persuadé que le plus sûr moïen, étoit d'ôter la vie au Roi & à ses enfans, il conspira contre eux avec quelques autres perfonnes.

La nouvelle de cet affreux complot parvint aux oreilles Elle est dédu Roi, qui sur le champ s'assûra de la personne de Sisebert, couverte, pour faire juger son affaire par les Evêques & par les Grands é. du Roïaume. Dès

que l'on sçut que cet Evêque turbulent & ambitieux étoit arrêté, il s'éleva quelques troubles , & plusieurs des Conjurés prirent les Armes & se révolterent; mais le Roi appaisa avec beaucoup d'adresse & de prudence les Mécontens, pardonnant aux uns & punissant les autres. Egiza , après avoir rétabli la tranquillité, songea à faire af, sembler un Concile, afin que l'on réglát plusieurs choses importantes, & que l'on jugeât Sisebert (A).

Le Roi aïant donc conyoqué à Toléde un Concile de tou: 693: tes les Provinces de la Monarchie des Gots, il y concourut à cette Ville dans le mois d'Avril les Evêques qui suivent. lede , où il est

De la Métropole de Toléde, Gaudence Eyêque de Va- déposé. lérie , Flor de Mentése, Gundéric de Siguença, Spassand d'Alcala, Beroald de Palence, Marien d'Oret, Vitiléle de Valence, Sona d'Osma Gabin d'Arcavica, Antére de Ségorve, Decentius de Ségovie, Habit d'Urci, Oppa d'Elche, Isidore de Xativa, Theodis de Baeza, Basile de Baza & Martien de Denia

par

son Vicaire. (A) A&tes de ce Concile dans le Cardinal d'AGUIRRE.

tell Toledo Ades du Concile XVI. de

731:

Concile XVI. de To731.

De la Métropole de Séville, Felix Métropolitain, & de ANNEE DE ses Suffragans Zachée, Evêque de Cordouë , Honorius de ERE DEL 693. Malaga , Arvide d'Ezija, Papul d'Ilipa, Arasind de Ca

bra, Cuniulde d'Italique, Sisebalde de Martos, Géronce
d'Assidonia & Centure d'Ilibéri, aujourd'hui Grenade.

De la Métropole de Brague , Faustin son Métropolitain,
& de fes Suffragans Felix, Evêque de Porto, Fructueux
d'Orense, Adelphe de Tuy, Potentius de Lugo & Aurele
d'Astorga.

De la Métropole de Mérida, Maxime Métropolitain, & de ses Suffragans, Boniface Evêque de Coria, Arcontius d'Evora, Holemond de Salamanque, Jean d'Avila , Emila de Coimbre, Fionce de Lamego, Landeric de Lisbonne, Jean de Badajoz, Theudefred de Visée & Agrippius d'Or fonoba

par

son Vicaire.
De la Métropole de Tarragone, Vera son Métropolitain,
& de ses Suffragans Gaudila Evêque d'Ampurias, Aured de
Lérida, Felix de Calahorra , Constantin d'Auca, Audebere
de Huesca, Népotien de Tarrazone, Jean d'Egara, Walde-
red de Saragoffe, Involat de Tortose, Wisefred d'Ausone,
Laulphe de Barcelone , Leuberic d'Urgel, Mire de Giro-
ne & Martien de Pampelune par son Vicaire.

De la Métropole de Narbonne, il n'y allista au Concile, à
ce qu'il paroît , qu’Ervige Evêque de Béziers & Sunegifid de
Lodéve. Les autres ne s'y rendirent point à cause d'une ma-
ladie Epidémique, dont cette Province étoit aMigée, & qui
fit mourir beaucoup de monde : c'étoit des glandes qui ve-
noient dans les aînes , & qui fortoient en dehors. Il y eur
encore un autre Evêque, dont je n'ai pû lire le nom, ni ce-
lui de son Evêché dans les anciens Exemplaires des Con-
ciles.

Il s'y trouva ausi cinq Abbés, Gabriel, Eulale, Nerbace,
Braulion & Eugêne; & des Illustres Palatins, Vitul, Wimar,
Théodulphe, Paul, Théodefred, David, Réchisind, Sise-
mond, Ella , Théodehit, Régésuind, Ega, Afrila, Danila,
Audemond & Théodemond.

On fit le deuxiéme jour de Mai l'ouverture du Concile ,
où le Roi étant entré, présenta par écrit les affaires qui de-
voient s'y traiter ; après quoi il se retira. Lorsqu'on eut lů
fon Mémoire, on commença par une ample Confession de
Foi, & l'on fit ensuite treize Canons.

[ocr errors]

PAGNE. 731.

Anne'e DE

J. C. 693.

I. Les Juifs, qui se convertiront à la Religion Catholique, Eas d'Es- seront exemts du tribut qu'ils païoient au Fisc, & seront

dans le reste réputés & traités comme les autres Sujets.

II. Tous les Evêques & les Ministres du Roi, auront soin Ses Canonso de punir sévérement les crimes d'Idolâtrie, & de travailler à extirper ce vice. L'on prononce de grandes peines contre quiconque y apportera quelque obstacle.

Ill. Entre plusieurs peines, ausquelles on condamne ceux qui péchent contre la nature, il est défendu de leur donner même à l'article de la mort, ni la Communion Sacrée, ni la Communion Ecclésiastique, à moins qu'ils n'aïenr fait une digne pénitence.

IV. Ceux qui auront voulu se tuer par désespoir, & qui en auront été détournés par le pur hazard, seront privés de la Communion Sacrée & de la Communion Ecclésiastique pour deux mois, à moins qu'ils fassent pénitence de leur faute.

V. Défense aux Evêques d'exiger des Eglises , sous quelque prétexte que ce puisse être, plus de la troisiéme partie des revenus, & ordre à eux de faire faire les réparations dont elles auront besoin, sous peine de perdre leur tiers qui

fera emploié. On ne donnera point plusieurs Eglises à un même Prêtre; mais celles qui ne se trouveront point assez rentées pour en avoir un, leront réunies à d'autres.

V I. II étoit venu à la connoissance du Concile , que quelques Prêtres emploroient pour le Saint Sacrifice du pain ordinaire, dont ils coupoient une croûte en rond, & l'offroient sur l'Autel; c'est pourquoi, les Peres ordonnerent, fous peine d'excommunication, de se servir désormais d'un pain fait exprès & sans levûre, comme sont les oublies.

VII. Toutes les fois que l'on aura célébré un Concile dans quelque Province, les Evêques convoqueront dans le cours des six mois suivans le Clergé & les Religieux, & leur feront part de ses décisions, afin qu'aucun d'eux ne les ignore.

VIII. En considération de la piété du Roi envers les Eglises , de l'exemption qu'il a accordée des tributs , & des bienfaits qu'il prend plaisir à répandre sur tout le monde, on le protégera, lui, sa femme, ses enfans & ses petits-enfans, & on soutiendra leurs intérêts. Dans toutes les Eglifes Cathédrales, on dira tous les jours la. Messe pour la costas fervation & la prospérité. du Roi & de la Famille, excego

Anne'e

J. C. 693.

.ار1

jesté, pour

Felix de Sé

pour Suce

té le Vendredi-Saint, parce que suivant l'usage de l'Eglise, DE l'on ne dit point de Messe ce jour-là.

ERE d'Es.

PAGNE IX. L'on prononça la Sentence de déposition de Sisebert

. Métropolitain de Toléde, coupable du crime de Lèze Ma

avoir conspiré contre la vie du Roi, de la Reine & de ses enfans.

X. Il est défendu sous peine d'excommunication, d'attenter à la vie du Roişà celle de sa femme ou de ses enfans, & sous peine d'être fait Esclave, de conspirer contre eux.

XI. On pria Dieu pour la conservation & la prospérité du Roi.

XII. Le Concile élut pour Métropolitain de Toléde, ville, transfé. Felix Métropolitain de Séville , à qui l'on donna ré au Siège de cesseur, Faustin Métropolitain de Brague, dont le Siége fut

rempli par Felix Evêque de Porto.

XII). Sur ce que les Evêques de la Province de Narbonne n'avoient pû se rendre au Concile, à cause de la Maladie Epidémique dont leur Païs étoit affligé, on ordonna qu'ils en tiendroient un autre pour approuver tous ces Décrets. L'on termina ainsi le Concile , après que tous ceux que j'ai nommés, eurent souscrit (A).

Les Juifs d'Espagne opprimés par tant de Loix si sévéres, résolurent de secouer le joug. Pour cet effet, ils firent secrétement avec ceux d'Afrique , une conspiration contre le Roi & contre l'Etat. Malgré toutes leurs précautions , le Roi Egiza eut avis de leurs menées. Le Prince persuadé qu'il falloit prévenir ces audacieux & les punir au plûtôt, fit arsembler un Concile à Toléde ; mais on ne sçait point le nom des Evêques, ni des Grands qui y asisterent, parce qu'il n'y a point de souscriptions. On en fit l'ouverture le neuvieme jour de Novembre dans l'Eglise Paroissiale de Sainte Léocadie , où le Roi étant entré le même jour, présenta un Mé moire de ce que l'on devoit traiter. Les Peres du Concile après avoir commencé comme à l'ordinaire par la Confef

sion de Foi, ordonnerent ce qui suit.
Ses Contti- I. Avant la célébration des Conciles , on jeûnera trois
tutions.

jours, en l'honneur de la très - Sainte Trinité, afin que
Dieu éclaire les personnes qui doivent s'y trouver. Pen-
dant ce tems, les Evêques conféreront ensemble sur les
matiéres Spirituelles qui devront у

être traitées sans
(4) A&tes de ce Concile daas LOAYSA, le Cardinal d’AGUIRRE & d'autres.

73::

694. Concile XVII. de Toléde.

ERE d'EsPAGNE. 732.

J. C.

694.

afin que

qu'aucun Séculier asiste à ces Assemblées.

11. Depuis le commencement du Carême jusqu'au Jeudi- ANNE'S DE Saint, le Baptistaire sera fermé & scellé du Sceau de l'Evêque, l'on sçache que dans ce tems l'on ne doit administrer le Sacrement de Baptême, qu'en cas de nécessité.

III. Le Jeudi-Saint, tous les Evêques d'Espagne & de la
Gaule Narbonnoise, laveront les pieds à leurs Ministres,
à l'exemple de Jesus-Christ.

IV. On n'emploïera point aux usages profanes, les Vases
Sacrés & tout ce qui sert au Culte Divin.

V. Défense à tout Prêtre, sous peine d'excommunication
& d'une prison perpétuelle, de dire la Messe des Morts
pour les Vivans, dans l'intention & dans l'espoir de causer
la mort à ceux-ci. [ Erreur certainement aflez grossiére &
assez affreuse. ]

VI. Tous les mois, on fera des Litanies ou Priéres publiques pour le Roi, pour le bien de la Monarchie, & pour la rémission des péchés.

VII. Le Concile renouvelle la Loi & les promesses de protéger la Famille Roiale , défendant fous les peines prononcées par les autres Conciles, de lui faire aucun tort, même après la mort du Roi.

VIII. Tous les Juifs, qui après avoir été baptisés, auront judaïsé, ou conspiré contre le Roi, seront réduits en fervitude perpétuelle & dépouillés de leurs biens. Non-seulement on ne leur permettra point aucun Service de leur Religion, mais on leur ôtera aussi leurs enfans à l'âge de sept ans, pour les faire élever chrétiennement. Les Peres rendirent ensuite des actions de graces à Dieu & au Roi, & terminerent le Concile

que

le Prince approuva par son

Edit (A).

733

695. Felix de Toe

Felix Métropolitain de Toléde étoit alors très-recommen

la dable, pour sa prudence, pour ses vertus & pour pro

léde en gratis fondeur de fa science (B). Quelques-uns mettent en cette de réputation. année 695. la mort de Saint Valére Abbé de Saint Pierre des Monts; mais j'exige, pour être de cette cpinion, que l'on cite quelque témoignage ancien digne de foi. Cependant les Sarazins avoient déja étendu leur Empire

Flotte des São fort avant dans l'Afrique. Voulant mettre tout ce Païs sous

razias battus (A) A&es de Concile dans LOAYSA ,

|| B)

(B) Isidora de Badajoz, L'AGUIRRE & d'autres,

734.

696.

« AnteriorContinuar »