Tragedies

Portada
Chez Pierre Ribou, 1715 - 552 páginas

Dentro del libro

Comentarios de la gente - Escribir un comentario

No encontramos ningún comentario en los lugares habituales.

Páginas seleccionadas

Otras ediciones - Ver todas

Términos y frases comunes

Pasajes populares

Página 547 - Confeil , Prévôt de Paris , Baillifs , Sénéchaux , leurs Lieutenans Civils , & autres nos Jufticiers qu'il appartiendra-, SALUT.
Página 548 - Royaume , pendant le tems de fix années confecutives , à compter du jour de la date defdites Prefentes. Faifons défenfes à toutes fortes de perfonnes , de quelque qualité & condition qu'elles foient , d'en introduire ' d'impreffion étrangere dans aucun lieu de notre bbéïflànce : comme auffi à tous Libraires, Imprimeurs , & autres , d'imprimer , faire imprimer , vendre , faire vendre...
Página 549 - ... le même état où l'approbation y aura été donnée , es mains de notre très -cher & féal Chevalier , Chancelier de France , le Sieur de Lamoignon , & qu'il en fera enfuite remis deux exemplaires dans notre Bibliothèque publique , un dans celle de notre Château du Louvre...
Página 549 - Secrétaires , foi foit ajoutée comme à 'l'original. COMMANDONS au premier notre Huiffier ou Sergent fur ce requis, de faire pour l'exécution d'icelles , tous ailes requis & néceflaires , fans demander autre permiilion , & nonobftant clameur de Haro , Charte Normande , & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Página 549 - MIROMENIL : le tout à peine de nullité des Préfentes. Du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit Expofant & fes hoirs pleinement & paifiblement , fans foufFrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement.
Página 549 - Secrétaires, foi foit ajoutée comme à l'Original. COMMANDONS au premier notre Huiflîer ou Sergent fur ce requis , de faire , pour l'exécution d'icelles , tous Actes requis & néceflaires , fans demander autre permiflîon , & nonobftant clameur de Haro, Charte Normande, & Lettres à ce contraires : CAR tel eft notre plaifir.
Página 549 - Commandeur de nos Ordres , le tout à peine de nullité des Préfentes ; du contenu defquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir ledit E-xpofant Se fes ayant caufe , pleinement & paifiblement , fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêchement.
Página 162 - Moi, toujours renfermé dans ces murs malheureux, Occupé jusqu'ici par de frivoles jeux, Je ne sais ni l'emploi ni l'ordre d'une armée Que par des traits confus ou par la renommée. Ah ! ce seul souvenir, plus que tous mes malheurs M'irrite, me dévore, et m'arrache des pleurs. Allons: obéissons au transport qui me guide Et prenons vers la gloire un essor si rapide, Que dans leur nombre un jour mes exploits confondus Suffisent à remplir les jours que j'ai perdus.
Página 549 - Contrevenans , dont un tiers à Nous, un tiers à l'HôtelDieu de Paris , & l'autre tiers audit Expofant , ou à celui qui aura droit de lui , & de tous dépens...
Página 517 - Quels transports"! quel courroux! Quels noms injurieux ! DORANTE. Ils sont encor trop doux. Plus mon amour pour vous avoit de violence, Plus cet amour trahi m'excite à la vengeance. Rendez grace aux égards qui peuvent m'arrêter, Quand mon ressentiment est tout prêt d'éclater.

Información bibliográfica