Imágenes de páginas
PDF
EPUB

z

ha Chosua, c.- Eisberis, tancois tibwoondie de best

RE CU EI L

ch
DE GÉNÉALOGIES,

[ocr errors]

POUR SRVIR DE SUITE OU DE SUPPLÉMENT

AU DICTIONNAIRE

DI LA NOBLESSE.

CONTENAN la suite des Généalogies, l'Histoire, la Chronologie

des Famills Nobles de France, l'explication de leurs Armes,
l'état des įrandes Terres du Royaume, aujourd'hui possédées à
titre de Pincipautés , Duches, Marquisats, Comtés, Vicomtés,
Baronnies, &c. par créations, héritages, alliances, donations,
substitutiois, achats, ou autrement.

Le dernier volune contiendra les additions, corrections & changemens à faire à

plusieurs Généalogies inférées dans les douze premiers volumes, le tour
suivant l'ordr, alphabetique, & finira par une Table générale, qui indi-
quera les artiles que l'on voudra consulter , tant dans les premiers volumes
que dans les suivans.

TOME XIV, OU SECOND DES SUPPLÉMENS.

Prix, 15 liv. broché en carton.

A PARIS,
A

Chez M. BADIEZ, Editeur & Continuateur de cet ouvrage, rue Saint-André-des-Arcs,

près celle des Grands-Augustins , vis-à-vis M. Brichard, Notaire.

M. DCC. LXXXIV.

AVEC APPROBATION ET PRIVILEGE DU ROI.

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

AVIS DE L'ÉDITE U R. Le DICTIONNAIRE DE LA NOBLESSE, par M. de la Chenaye Desbois, est d'un mérite & d'une utilité assez connue pour me dispenser d'en faire ici l'éloge. Les Supplémens que je continue de donner au Public, en vertu de la cession qu'il m'en a faite , & d'un privilège que j'ai obtenu à cet effet, ne sont pas moins intéressans qu’utiles.

En conséquence, MM. les Souscripteurs de cet ouvrage, & les personnes qui en ont une partie, sont invités à retirer, le plutôt possible, les deux premiers volumes de ces Supplémens , qui forment le xire & le xive tome de cette collection, qui paroissent actuellement (1), desquels il n'en a été imprimé qu'un nombre à-peu-près suffisant pour compléter la quantité d'exemplaires qui en a été vendu.

On trouvera chez le Continuateur de cet ouvrage tous les moyens de se les procurer, tant à Paris qu'en Province, même francs de port par la poste dans tout le Royaume, moyer nant att de plus par volume. On y trouvera aussi des volumes détachés de cette Collection, aux mêmes conditions.

Ce xive volume renferme, comme les précédents, un grand nombre d'illustres Maisons qui ont droit d'intéresser tous les vrais Patriotes. J'ai eu soin d'y insérer les faits historiques, & d'y détailler les événemens mémorables, dignes de passer à la postérité.

L'intention de l'Auteur (comme je l'ai dit dans l'avis du volume précédent), faute de moyen, étoit de ne donner qu'un volume de supplément à son ouvrage , & d'y comprendre toutes les lettres de l'alphabet. L'impression du précédent

1

(1) Afin de mettre l'Editeur à portée de la finis.

[ocr errors]

volume étant commencée au moment de la cession, je me suis vu forcé de continuer sa marche : c'est pourquoi j'ai suivi le même ordre dans ce volume. Cet arrangement pourra bien déplaire à quelques Lecteurs ; mais quand ils voudront réfléchir aux circonstances qui en sont les causes, ils passeront sur ce léger désagrément : d'ailleurs, l'importance & l'utilité de cet ouvrage me font espérer quelqu'indulgence ; les familles qui n'y sont point encore insérées & qui voudront

у

être admises , sont invitées à me faire passer leurs Memoires , francs de port (1), collationnés & certifiés véritables fur citres originaux, par les Juges Royaux des lieux de leurs résiđences , s'ils ne font point à portée de me les communiquer.

Je recevrai aussi des personnes dont j'ai déjà les Mémoires, les additions, corrections, ou changemens qu'elles auront à faire à leurs Généalogies, avec leurs observations, & je me ferai un devoir d'en faire usage, afin qu'elles se trouvent, par ce moyen, comprises dans un ouvrage qui doit être le répertoire où la Nation relira sans cesse , avec un nouveau plaisir, les noms des grands Hommes qui, par des services distingués en tous genres, auront mérité du Souverain & de la Patrie.

[ocr errors]

(1) Ainsi que leurs lettres, sans quoi elles ne seront pas reçues.

[ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]
[ocr errors]

BANCOURT (D'), ancienne famille noble , originaire d’Amiens, de laquelle il n'a été donné qu'une notice, tom. I. de ce Dictionnaire. Il en est parlé brievement dans l'Armorial de

France, rég. 1. part. I. & dans le Nobiliaire de Picardie. Suivant un Arrêt du Conseil d'Etat du Roi, rendu à Compiegne, le 23 Juin 1667, en faveur de FRANÇOIS D'ABANCOURT, Seigneur de Courcelles, & de Claude & Louis, fes Coufins, par lequel ils furent maintenus dans leur noblesse, le plus ancien du nom qui y soit rappellé est :

JEAN D'ABANCOURT, Ecuyer, Seigneur de Courcelles, dont il rendit aveu & dénombrement, le 6 Avril 1377, à l'Evêque de Beauvais, à cause de son Vidamé de Gerberoy. Il donna, le 24 Janvier 1402, un autre dénombrement de cette Seigneurie au même Evêque, dans lequel il est qualifié Chevalier; & reçut lui-même, le 22 Avril 1410, foi & hommage de Jean de Sains pour le fief qu'il possédoit, mouvant de lui à cause de la terre de Courcelles, Tome XIV,

А

« AnteriorContinuar »