Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

EXTRAIT DES REGISTRES de l'Académie Royale des Inscrips

tions E Belles-Lettres. Du Mardi 9 Mai 1758.

M.

. P'Abbé SALLIER & M. MELOT, Commissaires nommés par l'Académie pour l'examen d’un Ouvrage manufcrit de M. LE BEAU, Secrétaire Perpétuel de ladite Académie , intitulé: Histoire du Bas-Empire Tome II. en ont fait leur rapport , & ont dit qu'ayant examiné cet Ouvrage, ils n'y ont rien trouvé qui ne faffe honneur à l'Auteur & à l'Académie. En conséquence de ce rapport & de leur approbation par écrit, l'Académie a cédé à M. LE BEAU fon Droit de Privilege pour l'Impression dudic Ouvrage. En foi de quoi nous avons signé le présent Certificat. A Paris, au Louvre , ce Mardi Mai 1758. Signé Du RESNEL, Directeur de l'Académie ; DE LA CURNE DE STE PALAYE , Sousa Directeur.

a

[ocr errors]

PRIVILEGE EN COMMANDEMENT pour l’Impression des Ouvrages de l'Académie Royale des Inscriptions

e Belles-Lettres.

Louis,

[ocr errors]

, PAR LA GRACE DE DIEU, ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE : A nos amés & féaux Conseillers, ies Gens tenans nos Cours de Parlement, Maîtres des Requêtes ordinaires de notre Hotel, Baillifs, Sénéchaux , Prevôts, Juges , leurs Lieutenans & à tous autres nos Jufticiers & Officiers qu'il appartiendra , SALUT. Notre Académie Royale des Inccriptions & Belles-Lettres, Nous a trèshumblement fait remontrer qu'en conformité du Réglement ordonné par le feu Roi notre Bisayeul , pour la forme de ses Exercices, & pour l'impression des divers Ouvrages , Remarques & Observations journalieres, Relations annuelles , Mémoires, Livres & Traités faits par les Académiciens qui la composent, elle en a déja donné un grand nombre au Public, en vertu des Lettres de Privilége qui lui furent expédiées en Commandement au mois de Décembre 1701, mais que ces Lettres étant devenues caduques , elle Nous supplie très-humblement de lui en accorder de nouvelles. A ces causes , & notre intention étant de procurer à l'Académie en Corps , & à chaque Académiz

[ocr errors]
[ocr errors]

cien en particulier, toutes les facilites & moyens qui peuvent de plus en plus rendre leur travail utile au Public , Nous lui avons permis & accordé , permettons & accordons par ces Présentes fignées de de notre main, de faire imprimer, vendre & débiter en tous les lieux de notre Royaume, par tel Libraire qu'elle jugera à propos de choisir , les Remarques ou Observations journalieres , & les Relations annuelles de tout ce qui aura été fait dans les Assemblées de ladite Académie, & généralement tout ce qu'elle voudra faire paroître en son nom:comme aussi les Ouvrages, Mémoires, Traités ou Livres des Particuliers qui la composent , lorsqu'après les avoir examinés & approuvés aux termes de l'article 44. dudit Réglement, elle les jugera dignes d'être imprimés ; pour jouir de ladite Permission par le Libraire que l'Académie aura choisi, pendant le temps & espace de trente ans, à compter du jour de la date des Présentes. Faisons très-expresses inhibitions & défenses à toute forte de personnes, de quelque qualité & condition qu'elles soient , & nommément à tous autres Libraires & Imprimeurs que celui ou ceux que l'Académie aura choisis, d'imprimer , vendre & débiter aucun desdits Ouvrages , en tout ou en partie , & sous quelque prétexte que ce puisse être à peine contre les Contrevenans de confiscation au profit dudit Libraire , & de trois mille livres d'amende , applicable un tiers à Nous , l'autre tiers à l'Hôpital du lieu cù la contravention aura été faite , & l'autre tiers au Dénonciateur: à la charge qu'il fera mis deux exemplaires de chacun defdits Ouvrages dans notre Bibliothéque publique, un dans celle de notre Château du Louvre, & un dans celle de notre trèscher & féal Chevalier Garde des Sceaux de France le Sieur Chauvelin, avant que de les exposer en vente; & à la charge auffi, que lesdits Ouvrages seront imprimés sur beau & bon papier, & en beaux caractères, fuivant les derniers Réglemens de la Librairie & Imprimerie, & de faire registrer ces Présentes sur le Regiftre de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris ; le tout à peine de nullité des Présentes : du contenu desquelles vous mandons & enjoignons faire jouir & user ladite Académie & ses ayans

cause , pleinement & paisiblement, cessant & faisant cesser tous troubles & empêchemens. Voulons que la copie desdites Présentes qui sera imprimée tout au long au commencement ou à la fin desdits Livres, soit tenue pour dúement signifiée ; & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amés & féaux Conseillers - Secretaires foi soit ajoutée comme à l'original. Commandons au premier notre Huisfier ou Sergent sur ce requis, de faire pour l'exécution des Prélentes tous exploits , saisies , & autres actes nécessaires, fans áutre permission; Car tel

; eft notre bon plaisir. Donné à Marli le quinzieme jour de Février, l'an de grace

« AnteriorContinuar »