Imágenes de páginas
PDF
EPUB

peine de confiscation des Exemplaires contrefaits , de quinze cens livres d'amende contre chacun des contrevenans , dont un tiers à Nous, un tiers à l'Hôtel - Dieu de Paris , l'autre tiers audit Expofant, & de tous dépens, dommages & intereits, à la charge que ces Presentes seront enregittrées tout au long sur le Registre de la Cominunauté des Imprimeurs & Libraires de Paris, & ce dans trois inois de la datte d'icelles, que l'impression dudit Livre sera faite dans no. tre Royaume & non ailleurs , en bon papier & en beaux caracteres, conformément aux Reglemens de la Librairie , & qu'avant de l'exposer en vente , il en sera mis deux Exemplaires dans nôtre Bibliotheque publique, un dans celle de nôtre Château du Louvre, & un dans celle de nôtre tres-cher & feal Chevalier Chancelier de France le sieur Phelypeaux , Comte de Pontchattrain, Commandeur de nos Ordres, le tout à peine de nullité des Presentes. Du contenu desquelles vous mandons & enjoignons de faire jouir l'Exposant ou ses ayans cause, pleinement & paisiblement fans fouffrir qu'il leur foit fait aucun trouble ou empêcheinent Voulons que la copie desdites Presentes qui sera imprimée au commencement ou à la fin dudit Livre, soit tenuë pour dúëment fignifiée, & qu'aux copies collationnées par l'un de nos amez & feaux Conseillers & Secretaires , foy foit ajoûtée comme à l'original. Commandons au premier notre Huiflier ou Sergent de faire pour l'execution d'icelles tous Actes re quis & neceffaires, fans demander autre permiffion, & nonobstant clameur de Haro, Charte Norinande , & Lettres à ce contraires :

CAR

[ocr errors]

CAR tel est notre plaisir. DONNE' à Verfailles le douziéme four du mois de Février, l'an de grace mil sept cens treize : Et de nó. tre Regne le soixante-dixiéme.

Signé par le Roy en fon Conseil FOU. QUET.

Registrée sur le Registre No. 3. de la Communauté des Libraires & Imprimeurs de Paris, page 597. No. 608. conformément aux Reglemens, & notamment à l'Arrêt du 13. Aouft 1703. Fait à Paris le 12. Avril 1713. Signé, I. JOSSE. Sindir.

[blocks in formation]

APPROBATION.

[ocr errors]

'A Y lû par ordre de Monseigneur

le Chancelier , les Tours de Maistre Gonin , & n'y ay rien trouvé qui en doive empêcher l'impression. FAIT'à Paris ce 26. Janvier 1713. Signé,

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][merged small]

ne. Quelques-unes des preuves qu'il donna de ces progrès. Il se vange avec beaucoup de malignité de la fille de fon Maître à écrire qui lui avoit causé quelque chagrin. Ce que

produisit cette vengeance: Chap. 111. Maistre Gorin , après s'être ren

du habile dans les langues Grecque Latine, dans l'Eloquence dans la Poësie , s'applique pendant quelque tems à l'étude de la Theologie. Ses vies & ses intentions dans cette étude. Histoire à ce sujet.

37 CHAP. IV. Maistre Gonin étudie la Philoso

phie. - En quoy il faisoit confifter fd Logique de Sa Métaphysique. Son plan de conduite pour gagner les esprits. :.

68 CHA P. V. Maistre Gonin voyant qu'une ser

vante de chez son Pere craignoit extrémement les Esprits, qu'elle s'imaginoit en étre continuellement affiegées, en prend occasion, pour jouer un tres-mauvais tour.

89 CHAP. VI. Maistre Gonin se fait amy de deux Apothicaires ; puis j après avoir trop

malos traité leur profeffion , il se broüille avec eux. Parties enflées d'Apothicaires. Demi-lavement donné par vengeance. Grand trouble élevé dans la Pharmacie à ce sujet ; plaisanteries occasionnées par ce trouble. Sourde découvera te; dont les eaux étoient saliltaires ; addresses

pour

« AnteriorContinuar »