Imágenes de páginas
PDF
EPUB

pagnie dans chaque Regiment, que l'on appelloit la Compagnie Colonelle. Les Colonels Généraux de l'Infanterie Françoife, & Etrangere furent créés sous Francois I. en 1544. & erigés en Charge de la Couronne sous Henri Ill. en is 84. Jean Sire de Taix a été par commission du Roi en 1944. prenrier Colonel Général de l'Infanterie. Gaspard de Coligny Seigneur de Châtillon, le fut en Titre d'Ofice fous Henri II. en 1547. Jean Louis de Noga-tet de la Valette, Duc d'Epernon fut le premier Colonel Général en 1582. en faveur de qui Henri III. l'érigea en Charge de la Couronne. Après sa mort arrivée en 1610. Bernard de la Valette son fils Duc d'Epernon fut le dernier qui remplir cette Charge sous Louis XIII. Louis XIV. la supprima en 1661. elle a été rétablie par Louis XV. en 1721. en faveur de Louis I. Duc de Chartres, aujourd'hui Duc d'Orleans, qui en a depuis donné la demision entre les mains du Roi le 15. Décembre 1730. Il y a eu autrefois des Capitaines Généraus , & des Lieutenans - Colonels Généraux d'Infanterie. Il n'y a plus en France d'autre Colonel-Général d'Infanterie, que celui des Suisses , & Grisons. Il y a un Colonel-Général de la Cavalerie, & un Colonel-Général de Dragons. Ils

furent créés sous Charles IX. en 1571. -sous le Titre de Colonel-Général de tous nos gens de guerre Suisse , à la reserve de notre Garde ordinaire. M. le Comte de Meru à été le premier en 1571. & M. le Prince de Dombe Lieutenant-Général l'est depuis le 15. Mai 1736.

[ocr errors]

>

Autrefois lesColonels d'Infanterie avoient je Titre & la qualité de Mestre-de-Camp, ainsi que les chefs des Regimens de Cavalerie. Louis XIV. par une Ordonnance voulut qu'ils prillent le Titre de Colonel d'Infanterie. La fonction de Colonel est d'être toujours en état de conduire fon Regiment, par tout où il lui eft ordonné. Son attention doit être que les Compagnies soient complettes de bons hommes, de tenir la main pour qu'ils foient bien exercés au maniement des armes, & aux differentes évolutions, afin que dans l'occafion il puisse donner à fon Regiment les figures felon le terrein & la maniere dont il pourra être atta jué. Le poste d'un Colonel, le jour d'une bataille est d'être trois pas devant les Capitaines avec le hauffe-col, & le

, {ponton à la main. Le rang que les Colonels d'Infanterie prennent est reglé par l'ordre & l'ancienneté de la création de leurs Regimens, & celui des Mestres-deCamp, elt réglé par la datte de leurs Brévets , ou commission , de forte que ceux qui ont leur commission du même jour tirent au fort pour terminer le rang. Chaque Colonel peut interdire les Capitaines, & les Subalternes , quand ils manquent au service. La dignité de Colonel particulier dans l’Infanterie Françoise & Etrangere , ne fut établie que vers l'an 1534. Alors François I.permit au premier Capitaine de chaque légion de porter ce nom.Ils ne prirent celui de Meftre-de-Camp qu'en 1944: que la Charge de Colonel-Général de l'Infanterie Françoise & Etrangere fut instituée, Les Colonels de chaque Regiment commandent fous l'autorité du Roi , du Colonel. Général, lorfque cette Charge est remplie , & des Offíciers-Généraux des armées. Depuis la démission de M. le Duc d'Orleans, 15. Dėcembre 1730. ils ont repris le Titre de Colonels de leurs Regimens ; dans tous les Regimens de l'Infanterie Françoise & Etrangere, les Colonels, & LieutenansColonels font Capitaines en pied de la premiere & feconde Compagnie de leur Regiment.

Il y a dans le corps de Dragons , comme dans celui de la Cavalerie, un ColonelGénéral & un Mestre-de-Camp; mais on nomme Colonels ceux qui sont à la tête de ces Regimens, & non Mestre-de-Camp parce qu'ils sont regardés plûrôt comme Infanterie que comme Cavalerie. La Charge de Colonel-Général de la Cavalerie-Legere fut créée sous Charles IX. en 1565. Jacques de Savoye Duc de Nemours fut le premier en 1585. M. le Prince de Turenne l'est depuis le 7. Juillet 1740.

Le Colonel-Général de Dragons a été créé sous Louis XIV. en 1668. M. le Duc de Lausun a été le premier , & M. le Comte de Coigny Maréchal-de-Camp l'est aujourd'hui depuis le 20. Janvier 1734

Il y a eu autrefois des Capitaines-Généraux , & des Lieutenans-Capitaines-Généraux dans la Cavalerie.

COLONELLE , est la premiere compagnie du Regiment.

COLONNE, s'entend d'un longue file de Troupes, ou des bagages d'une Armée

[ocr errors]

a

qui est en marche. Marcher en colonne c'est marcher en faisant une longue file , au lieu de faire un grand front ; l'on marche sur une colonne, sur deux, ou sur trois, selon la nature du terrein, qui est quelquefois ouvert , plat, & libre, quelquefois couvert , & coupé par des défilés , des ravines, des bois, ou des montagnes.

COMMANDANT d'un Regiment est le Colonel, en son absence le LieutenantColonel, en l'absence du Lieutenant-Com lonel le plus ancien Capitaine. Chaque Bataillon, & chaque Escadron a son com mandant. Les Commandans des Places de guerte font au-dessus d'un Gouverneur , quand il arrive que le Roi en met dans une place, & le Gouverneur n'est plus qu'un Lieutenant de Roi.

COMMANDEMENS de l'exercice ce sont les paroles, que prononce le Major ou l'Officier, qui fait faire l'exercice , quand il veut exprimer les mouvemens', qu'il ordonne au Bataillon ; lorsque le Bataillon est formé, les distances des Soldats égales, les rangs droits , les files droites, l'Officier dit : Faites filence , & écoutez les Commandemens, qui font exprimés tout au long dans le Code Militaire , & qui commencent par ces mots à droite, à gauche &c.

COMMANDEMENT des Armées : A compter depuis Clovis, dans la premiere tace presque tous les Rois de France ont en personne commandé leurs Armées. Il en faut cependant exceprer plusieurs des Rois de cette premiere race, qu'on appelle

[ocr errors]
[ocr errors]

faineans. Dans la seconde tous nos Rois ont quelquefois commandé les Armées; dans la troisiéme il s'en trouve peu , qui fe soient entierement dispensés de cette Royale fonction.

Les Maires du Palais durant la premiere race s'emparerent avec le tems du commandement des Armées. Sous la seconde race, quand nos Rois ne commandoient point en personne , ils choisisfoient pour leurs Lieutenans-Généraux quelques-uns de leurs Vaffaux des plus distingués par leur nobleffe, par leur rang, par leurs richeffes , & par leur experience dans la guerre. Ce choix fut arbitraire , jusqu'à ce que le commandement des Armées fut attaché à certaines Charges & dignités. Celle de Grand-Sénéchal de France ne devint Charge Militaire , que sur la fin de la seconde race. A celle ci succeda celle de Connetable de France , qui dans son origine n'étoit pas une Charge dans les Armées, comme elle l'a été depuis, mais seulement un Office de la Maison du Prince, qui avoit de la ressemblance avec celle de Grand - Ecuyer d'aujourd'hui. Cette Charge avoit été inftituée par nos Rois , sur le modèle de la Cour des Empereurs Romains. Connctable en larin , Comes Stabuli , suffit pour faire comprendre ce que c'étoit que cette dignité,& son origine. Mathieu de Montmorenci sous Philippe Auguste a été le premier Connetable , qui a commandé les Armées ; mais par Commiffion , & ce ne fut qu'après la supression de la Charge de Grand-Sénéchal sous le re

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »