Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors]

ROYAUMES
PARTICU-
LIERS,

[ocr errors]

parés du

XXIX.
Royaume de NAN-LÉANĠ , ou LeanG du Midi..
Ces Princes font des Tartares de la Horde des Sien-pi ,
qui s'étoient établis dans le Chan-si, dans la ville de Kuam-
vou , qui dépend de Ta-yuen-fou. Il faut voir ce qui les con-
cerne dans l'article de la Tartarie Orientale. Ils ont com:
mencé l'an 397 , & fini l'an 414.

X X X.
Royaume de PE-LEANG , ou LeanG du Nord.
Ces Princes font regardés par la plậpart des Historiens
comme des Tartares Hiong-nou ou Huns, qui s'étoient em-

pays de Leam-tcheou , jusqu'à Cha-tcheou, à l'en-
trée du defert. On trouvera la liste des Princes de cette fa-
mille dans l'article de la Tartarie Occidentale. Ils ont com-
mencé l'an 397 de J. C. & fini l'an 438, ou 439.

XXXI.
Royaume de Si-LEANG , ou des LeanG Occidentaux.
Li-kao prétendoit être descendu , à la feizieme génération,
de Li-kuam , un des plus grands Généraux de la Dynastie des
Han. Il fut fait Gouverneur de Tun-hoam , à présent Kua-
tcheou, par Tuon-nie , Roi des Leam du Nord ; un autre
Gouverneur se révolta dans le même tems contre Tuon-nie,
s'empara de quelques pays, & chassa Li-kao. Dans la suite
celui-ci se rendit maître de plusieurs villes du côté de Leam-
tcheou, il s'empara du détroit nommé Yo-muen , & prit
le titre de Kum de Leam. Quelque tems après il mit sa cour
à Tlieou-tsuen. Ce Prince est l'ancêtre du Fondateur de la
Dynastie des Tam. Il commença à regner l'an 4 400.

An du Avant
Cycle.

Cycle. J. C.
Kung-li-kao, regna 17 ans.

52 54 417
Kung-li in , fils de Li-kao, regna 3 ans.

57

420 Kung-li-fiun, fils de Li-kao, regna 1 an.

421 Mum-fun , Roi des Leam du Nord , qui étoit devenu trèspuissant , détruisit çette Dynastie. Il donna un grand combat à Li-in, Roi des Leam d'Occident, qui fut battu & ensuite tué. Les parens de Li-in se sauverent dans les montagnes , & Mum-lun s'empara des Etats que possédoient ces Leam. Siun

58

Kam-mo.

ROYAUMES
LIERS.

avec quelques cavaliers se rendit maître de Tun-hoam , mais
il fut soumis peu après , & ces pays occidentaux tomberent PARTICO-
sous la domination de Mum-sun.

XXXII.
Royaume de TçıEN-TCHAO, ou des premiers Tchao.
On les appelle encore Han. Ils ont commencé l'an 304 de
J. C. & fini l'an 329.

XXXIII.
Royaume des HeoU-TCHAO , ou des seconds Tch10.
Ils ont commencé l'an 319 de J. C. & fini l'an 352.

XXXIV.

Royaume des Hia.
Ces trois Dynasties sont originaires du Turkestan , & del-
cendues des Huns. On trouvera dans l'article de la Tartarie
Occidentale la liste de ces Princes. Les Hia ont commencé
l'an 407 de J. C. & fini l'an 431.

XXXV.
Royaume de Tchim , ou de HEOU-CHO, c'est-à-dire , des seconds

Cho, autrement de Han.
Sous le regne de Hoei-ti , Empereur des Tçin, un Gou- Kam-moi

Lie-tai-ki verneur de province, nommé Tchao-hin, se révolta dans le

fu.
pays de Tching-tou-fou, dans la province de Sfe-tchuen. Un
de ses partisans , nommé Li-tçiang, avoit fçu gagner le cæur
des troupes. Tchao-hin en eut quelques soupçons, & le fit
mourir. Alors Li-te vint attaquer Tchao-hin, & le tua : en-
fuite Li-te profitant de quelques troubles , se rendit maître de
Kuam-han & de Tching-tou-fou, & prit le titre de Gouver-
neur de ces villes. Il battit toujours les armées

que
yoya contre lui. Mais à la fin il fut vaincu, & tué dans le
combat. Lilieou son frere se mit à la tête des troupes , & prit
le gouvernement du petit Etat que Li-te avoit formé. Il re-
gna peu. Li-hiung fut choisi pour lui succéder. Ces petits Prin-
ces regnoient à Tching-tou-fou , & dans les environs, dans
le Sfe-tchuen.

An du l'Après
Cycle.

Cycle. J. c.
Li-te, regna 2 ans.

so 60 303 Li-licou , frere de Li-te , non compté. Tai-çung-li-hiung, fils de Li-te, regna 30 ans.

30 1333

l'on en

[ocr errors]

ROYAUMES PARTICULIERS.

6 ans.

[ocr errors]

JAn dul Après Cycle.

Cycle. 1. c. Li-pan , fils de Li-hiung, regna 1 an.

31 334 Tchu-li-ki , fils de Tai-tçung-li, regna 3 ans.

34 337 Tchung-tçung-li-cheou, fils de Tai-tçung-li, regna 40 343 Tchu-li-tchi, fils de Li-cheou , regna 5 ans.

44

347 Tchi , plus occupé de ses débauches que du

gouvernement de son Royaume, laissa former autour de lui des révoltes qu'il ne put appaiser. Il conserva cependant sa capitale. Tchingtou contre les efforts des rebelles. Ensuite un des Généraux de l’Empire, à la tête d'une armée considérable , entra dans son

pays, battît ses troupes , & s'avança jusqu'à Tching-tou. Tchi voyant que la capitale étoit prête de tomber sous la domination des Tçin, prit le parti de se rendre , & il fut cons duit à Nan-king , & on lui donna le titre de Heou.

XXXV I.

Royaume de GOEI. Ce Royaume n'eut point de suite. Il n'y eut qu'un Prince nommé Jen-min , aussi appellé Che-min , du nom de famille des seconds Tchao, qui étoient des Huns. Il s'empara de quelques cantons que ces Tchao possédoient, & ne contribua pas peu à la destruction de ces Princes. Jen-min regna trois

c'est-à-dire , depuis l'an 350 de J. C. jusqu'en 352. 11 regna dans le Kiang-nan , le Ho-nan, & le Chan-tong. Il fut vaincu par Mou-yung-tçiun , Roi des premiers Yen.

XXXVII. Royaume des Tçien-ren, ou des premiers Yen. Ces Princes sont des Tartares Sien.pi, qui ont commencé a regner dans la Chine l'an 303 de J. C. de fini l'an 352. Il faut consulter l'article de la Tartarie Orientale.

XXXVIII. Royaume des HEOU-YEN, ou seconds Yen, Ces Princes , aussi Tartares Sien-pi , ont commencé à regner dans la Chine l'an 383 de J. C. & fini l'an 408. Il faut chercher leur fuite dans la Tartarię Orientale,

ans ,

وا

ROYAUMES
PARTICU

XXXIX.
Royaume des Si-YEN, ou des Yen Occidentaux.
Tartares Sien-pi , établis dans la Chine depuis 385 jusqu'en LIERS.
394. Voyez la Tartarie Orientale.

XL.
Royaume des N AN-YEN, ou des Yen Méridionaux.

Ces Princes sont encore des Tartares Sien-pi, qui ont regné dans la Chine depuis l'an 398 jusqu'en 410. Voyez la Tartarie Orientale.

XLI. Royaume des Pe-yen, ou des Yen du Nord. Pim-po , qui fonda cette petite Dynastie, étoit originaire Ram-mo. de Sin-tou, ancienne ville du territoire de Pao-tim fou dans la Lie-tai-ki,

fu. province de Pe-king. Il avoit été obligé de quitter la cour Van-simde Hi, Roi des Heou-hien , pour quelques crimes qu'il avoit sum-pou. commis. Ensuite dans une cérémonie publique que fit ce Prince,Pim-po, avec quelques autres Officiers,excita des troubles, déposa Hi, & mit sur le trône Kao-yun , fils adoptif de Pao, Roi des Heou-yen. Hi voulut faire quelques efforts pour conserver son Royaume , il fut pris & tué. Pim-po fut alors revêtu de charges considérables. Dans la suite Yun fut tué par ses sujets, & Pim-po se fit déclarer Roi. Sa cour étoit à Tcham-li-hien , dans le territoire de Yum-pim-fou , ville de la province de Pe-king.

Cycle.

Cycle. J. c. Vang-ping-p0 regna 22 ans.

53

430 Vang ping-hung , frere de Ping-ho , regna 5 ans.

435 Hung , Roi de Yen, qui étoit souvent attaqué par Taivou-ti, Empereur des Goei, se crut dans la néceslité de chercher un appui. Il envoya à cet effet des Ambassadeurs à Nanking, pour offrir des tributs à l'Empereur des Sum. Ven-ti, qui regnoit alors, le reconnut Roi de Yen. Mais les Goei mépriserent cette alliance , & lui firent de nouveau la guerre. Il eut alors recours au Roi de Corée son voisin, & quelque tems après il fut obligé de se retirer auprès de lui , les Goei étant entrés dans sa capitale. Dans la suite le Roi de Corée; gui lui avoit donné retraite , fit arrêter tous ses gens, & Introd. Tom. I. Part. I,

e

An du Après

7 I2

BCYFUMES
PARTICU-
LIERS,

Licn-tôt après le fit périr lui-même. Alors cette petite Dynaftie fut entiérement détruite. Elle avoit regné 22 ans.

XLII.
Royaume des Tçien-tsin, ou premiers Tsin.
Ces Princes sont des Barbares du Tibet , qui se sont éta-
blis dans le Chen-si. Ils ont commencé dans la Chine l'an
3507
& fini l’an 395. Voyez l'article du Tibet.

XLIII.
Royaume des Heou-TSIN, ou seconds Tsin.
Autres Barbares du Tibet, qui ont regné dans le Chen-si
depuis l'an 384 jusqu'en 417. Voyez l'article du Tibet.

XLIV.
Royaume des SI-tsin, ou des Tsin Occidentaux.
Ces Princes sont des Tartares Sien-pi , qui ont regné dans
la Chine depuis l'an 385 jusqu'en 412.

Pendant le regne de la Dynastie des Soui, & de celle des
Tam qui lui succéda , il y eut un assez grand nombre de re-
belles dans l’Empire de la Chine ; ils essayerent d'établir des
Royaumes particuliers, mais les Empereurs furent assez puif-
sans
par

eux-mêmes , ou par les secours qu'ils reçurent des étrangers, pour les dompter & se conserver sur le trône. ROYAUMES INDEPENDANS PENDANT LES TROUBLES qui suivirent la destruction des Tam.

XLV.

Royaume de Tsin. Tam-chou. Sung-ven tung, plus connu dans l'Histoire sous le nom Lie-tai-ki- de Li meou-tchin , étoit un des grands Officiers de l'EmKam-mo. pire sous le regne de Hi-tçung, Empereur des Tam. Il ren

dit de grands services, qui furent récompensés par de nouvelles dignités. Il fut fait Gouverneur de Fong-tsiang-fou dans le Chen-li

. Sous le regne de Tchao-tçung il se révolta, & s'empara de cette ville. Il obtint ensuite le titre de Roi de Ki. İl eut des guerres à soutenir contre Tchu-rçiuen-tchung, fondateur de la Dynastie

des Leam. Pendant les troubles qui arriverent sur la fin des Tam , il n'osa prendre le titre d'Empereur , il se borna au titre de Roi, mais il établit des Officiers dans son petit Etat. Ce fut Tchoam-tçum, Empereur des

« AnteriorContinuar »