Imágenes de páginas
PDF
EPUB

plus agréables ou les plus utiles. D'ailleurs il est peu de personnes qui puissent aspirer à un rang distingué parmi les gens de lettres & parmi les Sayans. Plusieurs même ne se piquent pas d'être connoisseurs en sciences & en littérature. Mais on se dédommage par d'autres prétentions de celles qu'on abandonne , & l'esprit que

l'on s'attribue, est toûjours fort supérieur à celui qu'on n'a pas.

C'est ce qui fait donner tant d'éloges aux trois espèces d'efprit, dont il nous reste à parler, à l'esprit de gouvernement, à l'esprit des affaires, à l'esprit de société. Les adversaires

que nous combattons accorderoient peut-être fans beaucoup de répugnance à quelques dévots

l'esprit des sciences & celui des belles lettres , & n'en estimeroient guères plus la dévotion. Ils se croiroient toûjours en droit de la mépriser, en la déclarant incompatible avec les autres genres d'esprit, & furtout avec l'esprit de gouvernement.

Entreprendre sur ce point l'apologie de la dévotion, c'est au gré de beaucoup de gens foûtenir une cause déplorée. Qui ne voit que l'esprit de gouvernement ne peut s'allier avec la dévotion? Que de raisons pour prouver cette incompatibilité ! Et combien d'exemples viennent à l'appui de ces raisons ! Ne nous laissons pas néanmoins entraîner par le nombre & l'autorité de ceux qui parlent ainsi. Examinons

mûrement & de sang froid une matière où l'on ne se détermine communément que par

de

premières vûes. Rien ne tient plus du préjugé, rien n'approche plus de l'erreur que ces décilions précipitées, qui passent de bouche en bouche, sans avoir jamais été contradictoirement discutées.

L'esprit de gouvernement plus rare qu'on ne peut le penser quoique bien des personnes se flattent de l'avoir , n'est pas , à proprement parler, un seul & unique talent. C'est l'assemblage & l'heureux assortiment de plusieurs qualités, qui rendent celui qui les possède, capable de gouverner.

Cet esprit peut se diversifier en bien des manières suivant les différentes espèces de gouver

nement. Autre chose est de gouverner en chef & avec un pouvoir illimité; autre chose de n'exercer qu’une autorité subalterne & dépendante. Il est des gouvernemens vastes, d'autres qui font très-bornés. Il en est de confidérables par l'importance & la quantité des affaires, d'autres, dont les détails font médiocres. Enfin il en eft que les circonstances rendent difficiles, d'autres , où l'on ne rencontre que peu de difficultés. Le gouvernementecclésiastique ne ressemble pas au gouvernement séculier. Dans celui-ci même, quelle différence entre le commandement militaire , & le gouvernement civil? Et ce dernier pourroit encore être divisé en d'autres parties, s'il convenoit de pouf

que les

fer plus loin cette induction. Il n'est

pas

douteux qualités nécessaires pour gouverner ne doivent être proportionnées au gouvernement dont on est chargé. Mais comme les diverses espèces que nous avons marquées, se réunissent dans un point commun, on peut dire en général que l'esprit de gouvernement renferme la justesse & l'étendue de l'esprit, le discernement des hommes, la connoissance des choses sur lesquelles roule le gouvernement qu'on exerce,

& les vertus propres à la place que l'on occupe.

Il s'agit d'examiner si la dévotion peut s'accorder avec toutes ces parties du gouvernement; & pour commencer par la première, on doit convenir

que

c'est la nature qui la

« AnteriorContinuar »