Imágenes de páginas
PDF
EPUB

2

Toscane, 2 ou Flaminius lui livra bataille : mais Ans de ce Consul périt dans le combat avec vingt-cinq

Romeo mille des liens ; les autres prirent la fuite. Les Rontains envoyerent ensuite contre Annibal 3 Quintus Fabius Maximus qui arrêta les efforts du jeune Prince en differant toujours de combattre , & qui le vainquit cufin en ayant trouvé l'occasion.

2. Os Flaminius , &c. ) Flaminias fut envoyé contre Annibal à qui il livra bataille près du Lac de Trafimene ; mais ce Consul fut entierement défait , & périt lui-même dans le combat, où il y eut quinze mille hommes de tués de la part des Romains , & neuf à dix mille prisonniers.

3. Q. Fabius Maximus furnommé Verrucosus', fuc fait Prudictateur par le Peuple , cette méine année 137. & marcha en cette qualité contre Annibal.

L'an de Rome cinq cent quarante, Lucius Æmilius Paulus, & Terentius Varron Confuls furent en voyés contre Annibal , & prirent la place de 538. Fabius, qui les avertit que pour vaincre Annibal, qui étoit un Général éxtremement vif & rulé, il falloit differer de combattre le plus qu'ils pourroient. Mais on hazarda ane bataille près de Cannes, petit village de la Poüille, par l'opiniâtreté de Terentius Varron qui voulut ablolumene combatere contre l'avis de son Collegue Paul Æinile ; les deux Consuls furent défaits

par Annibal, Les Carthaginois. perdirent dans ce combat trois mille hommes, & furent presque tous blessés, ' mais les Romains ne furent janais.

[ocr errors]
[ocr errors]

du , sortit de la cruauté naturelle pour ordonner á fes soldats de faire quartier aux vaincus. On peut ju'. ger quelle fut cette défaite par la nouvelle couleur que le sang des morts donna à la riviere d' a Ofanto, par un Pont que les ennemis firent des corps des vain- a Awidto cus, & par trois boiseaux d'anneaux d'or qu’Anni

nullo tamen Punico bello Romani gravius accepti funt : periit enim in eo Æmilius Paulus Consul: Confulares & Prætorii viginti, Senatores capti aut occisi triginta , nobiliores viri cce, militum x l. millia ; Equitum tria millia & quingenti į in quibus malis nemo tamen Romanorum pacis mentionem habere dignatus est. Servi , quod nunquam ante, manila misli, & milites facti sunt.

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

bal envoya à Carthage. Ce Général foin de pousser fes conquéres , s'arreta quelque tems dans la Poüille, & pala ensuite dans la Campanie , où l'on dit que Capouë lui fut aussi fatale que Cannes l'avoit été aux Romains, parce que s'étant livré aux plaisirs, & aux douceurs de cette délicieuse contrée , il donna par le féjour imprudent qu'il y fit , le tems aux Romains de respirer, & de longer å le remettre de leurs pertes : ce qui lui fit dire par Maherbal , l'un de les principaux Officiers , qu'il sçauoit

, l'art de vaincre , mais gu'il ne sçavoit pas profiter de la viétoire. En effet , fi Annibal fût allé de Cannes droit à Rome , c'étoit fait de cette République.

2. Aucun des Romains, &) On dit qu'un certain nombre de jeunes Romains que la déroute générale aveit obligés de se retirer à Canusium , ville d'Italic, tinrent conseil entr'eux, & réfolurenr d'abandonner ce pays pour aller chercher un établissement ailleurs; mais que Pub. Cornelius Scipion Tribun des soldats, surnommé depuis l'Africain', ayant mis l'épée à lamain leur jura qu'il les feroit tous tailler en pieces s'ils ne quittoient ce lâche deflcin & s'ils ne lui faisoient serment d'employer leur vie pour le salut dela République.

Les Romains de leur côté, loin de demander la paix aux Carthaginois , quand ils sçurent que Teren-rius Varron, dont la temerité avoir causé cette cruelle défaite, revenoit avec quelques mille hommes échapés au vainqueur , allerent au-devant de lui , & le féliciterent de ce qu'il n'avpit point déscsperé de Lalut de la République.

[ocr errors]
[ocr errors]

plus maltraités par les Carthaginois que dans cet Ans de te journée. Le Consul Paul Æmile y périt , avec

Rome. vingt autres qui avoient été ou Consuls ou Tréteurs, On tua ou prit trente Sénateurs, trois cens hommes de la premiere qualité ; quarante mille hommes d'infanterie , & trois mille cinq cent chevaux. Malgré cette cruelle défaite, 2 aucun des Romains ne fongea à parler de paix. i On donna la liberté aux Esclaves pour les en. rôler, ce qui n'étoit point encore arrivé.

2

[ocr errors]
[ocr errors]

On dit que ce Consul fut fi pénétré de sa faute que depuis il se laisla croitre la barbe & les cheveux, ce qui étoit une inarque de deüil chez les Romains, qu'il ne voulut jamais manger que debout & qu'il refufa toutes les charges qu'on fui offrir.

3. On donna la liberté, &c.) Le premier loin des Ro. mains après une fi sanglante défaite, fut d'ordonner de grands sacrifices , de faire un décret qui limi. toit les marques du deuil ou général ou particulier trente jours, avec défense d'en faire aucune démontration après ce tems expiré 3. & de créer un Dicta, teur pour mettre une nouvelle Arınéę sur pied. L'on fit d'abord enrôler toute la jeunefle , avec un grand nombre d'Etclaves à qui l'on dona la liberté, & l'on fit fortir des prisons quantité de personnes qui'y, etoient retenuës pour leurs debtes, à condition qu'el les serviroient aufli ; comme on n'avoit pas des armes suffisamment on employs celles qui é. toient penduës aux Temples. Ce qui restoit de Sénateurs, de Chevaliers , & jusqu'aux moindres du peuple , tous contribuerent de ce qu'ils avoient d'or & d'argent pour payer les soldats, & cefa avec tant de profusion, qu'on dit que les mains des Greffiers se lafloient à écrire les noms des particuliers , qui apportoient le meilleur de leurs biens dans le trésor půblic, & que les Registres pouvoient à peine les conteiir.

Outre certe perte, les Romains, apprirent encore la mort de Posthumius , qui fut défait & tué par lesBoyens dans la foret Litane, l'année suivante.

[ocr errors]

F jüj

[ocr errors]

Post eam pugnam multæ Italiæ civitaka res , quæ Romanis paruerant, fe ad Annibalem transtulerunt. Annibal Romanis. obtulit ut captivos redimerent: refponsumque eft à Senatu , cos cives non esse necessarios , qui, cùm armati effent, capi potuissent. Ille omnes poftea variis suppliciis interfecit , & tres modios aureorum annulorum Carthaginem misit, quos è manibus. E quicum Romanorum ,

Senan torum & militum detraxerat.

Interca in Hispania , ubi frater Annibalis Afdrubal remanserat cum magna exercitu , ut eam totam Afris subigeret, à duobus Scipionibus Romanis ducibus vincitur ; perditque in pugna triginta quinque millia homirum, ex his capiun. tur decem millia, occiduntur viginti quinque. Mittuntur ei à Carthaginensibus ad reparandas vires duodeciin millia pedia cum , quatuor millia equitum, viginti elephanti.

1. Par les deux Scipions , &c. ) Ils étoient pere &

Anno quarto poftquam in Italiam Annibal venit , Marcus Claudius Marcel. lus Consul apud Nolam , civitatem Çampaniæ , contra Annibalem bene pugnavit. Annibal multas civitates Romano

2. Quatre ans après , &c.) Marcelfus fe rencontra eette année en présence d'Annibal auprès de Nole, & fut très-heureux de combattre sans désavantage, & non pas avec succès , comme le dit Eutrope. Ce

>

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

2

Après cette bataille , plusieurs villes d'Italie qui Ans d'e avoient été soumises aux Romains, se rendirenç Romeo à Annibal. Ce Général fic proposer aux Romains de racheter leurs prisonniers , mais le Sénat fit réponse qu'il n'avoit pas besoin de pareils citoyens , qui s'étoient laissés prendre les armes à la main. Aussi-tôt Annibal les fic tous mourir par differents supplices , & envoya à Carthage trois boisseaux d'anneaux d'or arrachés des doigts des Chevaliers, des Sénateurs & des soldats Rou mains.

Cependant Asdrubal son frere, qui étoit resté avec une forte Armée dans l'Espagne, à deflein de la: soumettre aux Carthaginois, fut vaincu ' par les deux Scipions qui commandoient l'Armée des Romains. Il perdit dans le combat trente-cinq mill le hommes, dont vingt-cinq mille furent tués, & dix mille faits prisonniers. Les Carthaginois huy envoyerent aussi-côt

· pour se remettre de cette perte, un: secours de douze mille hommes d'infanterie , de quatre mille chevaux, & de vinge éléphans.

[ocr errors]
[ocr errors]

2

oncle de Scipion ! Affricain,dont on parlera dans la suite..

Quatre ans après l'arrivée d’Annibal en Icatie , le Consul M. Claudius. Marcellus combatrit (3 god. avec succès contre ce Général près de Nole, ville, de la Campanie. Annibal: ne laissa pas

de s'ema parer de plusieurs villes de la Poüille, de la C2

.

[ocr errors]

!

Piéteur flit fait Consur cette même année 539. e14
sa place de Pofthumius Albinus, mais il fut aussitôt.
déposé, parce que les Augures n'avoient pas trouvé
fa création légitime. sur ce qu'il avoit tonné quandi

« AnteriorContinuar »