Imágenes de páginas
PDF
EPUB

LE TIBET.

و

ponois ont adopté les caractères Chinois , c'est par-là que j'ai pû avoir l'intelligence de cet ouvrage qui est écrit dans ces caractères. L'Auteur a seulement observé d'ajouter à côté, en caractères Japonois alphabétiques, le fon tel que les Japonois prononcent ces caractères Chinois. On verra par la table, qu'ils sont fort altérés ; par exemple, ils prononcent Mei pour Mim, Kao pour Hiao, Kuoo pour Hoam, &c. J'ai ens core fait usage de l'Ouvrage de Kaempfer.

NATIONS · TIBETANES.
Je comprens sous ce nom tous les peuples qui sont situés
à l'Occident des provinces de Chen-li & de Ste-tchuen , &
qui s'étendent vers l'Occident jusqu'aux sources de l'Indus.
Ce pays porte en général le nom de Tou-fan, mais les diffé-
rentes branches des Nations qui y sont répandues ont multiplié
les noms , & chaque canton a le sien particulier. Les Chinois
donnent à toutes ces Nations le nom de Kiang. Elles étoient
gouvernées par des Chefs, dont quelques-uns de tems en
tems sont devenus assez puissans pour former des Royaumes
considérables. Plusieurs de ces Nations n'ont été connues
des Chinois que par les courses qu'elles ont faites dans la
Chine, & les plus célebres sont les Ti , les Teng-tchi ,
les Tam-hiang , les Tang-tchain, les Si-fan , &c. Les Tou-
ko-hoen qui ont habité à l'Occident de la Chine , ne doi-
vent pas être mis au nombre de ces peuples , parce qu'ils
sont venus de la Tartarie.

X.
Royaume de K 1 E OU-T CH 1.

Premiere Dynastie.
Les Rois de ce pays , ainsi que leurs sujets, étoient des
Lie-tai-ki- Barbares appellés Ti, qui étoient divisés par tribus ou hor-
fu, des. Ils habitoient dans la partie occidentale de la province

de Sle-tchuen, & s'étendoient vers l'Occident dans le Tibet, là ils vivoient comme les Tibetans , avec lesquels je les confonds , quoique quelques Historiens prétendent qu'ils soient originairement Chinois. Dès le tems des Han ils faisoient souvent des incursions dans l'Empire, & on étoit obligé d'enyoyer des armées contre eux.Ces courses continuerent sous les

[ocr errors]

Ven-hien

.

regnes suivans. Ils avoient à leur tête différens Chefs. Dans
la suite un d'eux, nommé Yang-kiu , demeuroit dans la con- LE TIBET.
trée appellée Kieou-tchi , dans le Sse-tchuen. Un de ses def-
cendans, nommé Fi-long, devint très-puissant , & demeura
dans le Chen-li à Long-tching. Il adopta pour son fils Meou-
seou, qui à l'occasion des troubles dont la Chine étoit agi-
tée sous Hoei-ti , Empereur des Tçin , s'en retourna dans le
pays de Kicou-tchi , où il prit le titre de Roi de Ti, & fut
joint par un grand nombre de mécontens & d'exilés , vers
l'an 996 de J. C.

An du Après
Cycle.

Cycle. J. c.
Meou-seou, regne 22 ans. Il partage fes Etats en-

SI 14 317 tre ses deux enfans. L'aîné, Nan-tie, eft Viceroi d'Orient; & le second, Kien-teou , Vice

roi d'Occident. Nan-tie, fils de Meou-seou , regne 18 ans.

31 334 Y, fils de Nan-tie, regne 4 ans. Sa cour étoit à

34 337 Hia-pien. Tué par les sujets. Tgo , parent de Y, tué.

355 Koue , fils de Tço , cué par son successeur. Tçun , parent de Koue , regne s ans.

57 Chi, fils de Tçun', regne 9 ans.

52 7 370 Tfouan, fils de Chi.

371 Ce Prince fut dépouillé de son Etat par les Généraux de Fou-kien , Roi des premiers Tçin. Il fut obligé de se rendre, & on le conduisit à Si-gan-fou, où on lui donna quelques titres. Le Roi des Tfin mit une garnison dans Kieou-tchi.

Seconde Dynastie. Après la mort de Fou-kien, Roi des Tsin, Tim qui defcendoit de Meou-seou , rétablit l’Empire des Kieou-tchi. Il étoit fils de Fo-nou, qui avoit épousé une fille de Fou-kien. Il rasenbla ses sujets , & alla demeurer à Lie-tching, éloignée de 120 li de Kicou-tchi. Il prit le titre de Roi de Long.fi. Il regnoit dans le pays de Lin-tao-fou , dans le Chen-fi & dans les environs.

52 53

356 360

8

An du Après LE TIBET.

Cycle. Cycle. J. c. Tim , tué dans une bataille.

52 31 394 Tching , neveu de Tim & fils de Fo-nou. Il porte 53 2 425

le titre de Roi de Kieou-tchi, & Vou-ti , Em-
pereur des Song , lui donne celui de Roi de

Vou-tou.

[ocr errors]

20

448

406

477

Yuen, fils de Tching.

6 Pao-cong , fils d’Yuen , déposé auffi-tôt. Nan-fou , frere d’Yuen. Il prend le titre de Roi 19 442

de Tsin. Il fait de grandes conquêțes & fe

comporte en Empereur.
Pao-tchi , fils de Pao-tcong. Il est dépouillé de ses

443 Etats

par Tai-vou-ti , Empereur des Tartaręs
Topa.
Ven-te , frere de Pao-tcong , fait Roi de Vou-tou 25

par Vou-ti, Empereur des Song. Il est chassé par

les Topa , & ensuite tué.
Yuen-ho , fils de Pao tcong , fait Chef de la nation 43

des Ti par l’Empereur des Song. Il est chassé

par les Tartares Topa. Sem-fu, neveu d'Yuen-ho.

50 473 Ven-tou , neveu de Sem-su, tué par les Topa. Il por- 54

toit le titre de Vou-vam. Ven-hum, frere de Ven-tou.

59 Heou-ki , neveu de Ven-hum.

54 3 Içie-chi , fils de Ven-hum.

503 Chao-fien , fils de Tçie-chi. Il prend le titre d'Em

pereur.

Ce Prince fut vaincu par l'Empereur des Goei ou Topa , & fon Royaume fut entierement détruit. On voit que ces Rois étoient souvent reconnus par les Empereurs de la Chine , qui leur donnoient le titre de Roi de Vou-tou , ou de Kieou-tchi ; mais ils ne laissoient pas de regner sur la Nation, indépendamment de ces titres qu'ils ne recevoient que pour en imposer davantage aux peuples,

XI.
Royaume des Tçien-tsin, ou des premiers Tsin.
Pou-hung, qui est l'ancêtre des Princes de cette Dynas-
tie, étoit Chef des Barbares de Ti. Il s'attacha à Lieou-yao,
Roi de Tchao , & après la destruction de ce Royaume , il se

482 485

20

و

356

52

21

22

retira avec ses sujets du côté de l'Occident dans la montagne de Long-chan. Il passa ensuite au service de Che-hou, Le Tibet. Roi des seconds Tchao. Il rendit de grands services à ce Prince , mais comme on vouloit le dépouiller de toutes les dignités dont il avoit été revêtu , il abandonna la cour , & se retira à Fang-teou , où il se soumit à Mou-ti, Empereur des Tçin. Environ cent mille mécontens se joignirent à lui, & le proclamerent Roi l'an 349. Il prit le titre de grand Tanjou , & donna à son Royaume le nom de Tsin. Mais il eut le malheur de tomber entre les mains d'un Officier des Heoutchao qui le fit mourir. Son fils Kien lui succéda , & tua le meurtrier de son pere. Il s'empara ensuite de Si-gan-fou dont il fit sa capitale.

An dul Après

Cycle. Cycle. J.C. Tchu-fou-hung , ou Pou-hung , regna 1 an.

SI

47 350 Tchu-fou-kien , fils de Hung , regna 4 ans.

SI 354 Tchu-fou-fem , fils de Kien , regna 2 ans.

53 Tchu-fou-kien , fils de Hung , regna 28 ans.

384 Tchu-fou-poei, fils de Kien, regna i an.

385 Tchu-fou-teng , de la famille de Kien , regna 8 ans.

30 393 Tchu-fou-tçung , fils de Poei , regna i an.

31

394 Teng, Roi de cette Dynastie, avoit un Ministre nommé Kam-moe Teou-tchong , qui se révolta contre lui, & prit le titre de Roi de Tlin. Teng se mit à la tête de ses troupes , & marcha contre le rebelle ; alors Teou tchong implora le secours du Roi des Heou-tsin, nommé Tchang,qui lui envoya des troupes. Teng cessa de poursuivre Teou-tchong; les troupes des Heou-tsin prirent Ping-leang dans le Chensi

. Quelque tems après Teng ayant appris la mort de Tchang , crut avoir trouvé une occasion favorable de se

venger,

d'autant plus que le successeur de Tchang étoit un enfant. Il alla attaquer les Heou-tsin , mais il fut battu , & obligé de prendre la fuite. Dans un second combat il fut tué ; alors son fils Tçung lui succéda. Ce Prince , secouru de Yam-tim Roi de Lum-li, entreprit une nouvelle guerre ,

& attaqua les Tlin Occidentaux, mais il fut tué, & avec lui fut éteinte la Dynastie des premiers Tsin, qui a regné pendant 45 ans dans la Chine. Introd. Tom. I. Part. I.

X

>

Lie-tai-ki-
fu.
Kam-mo.

Ven-hiet-
jum-kao.

XII.
LE TIBET.

Royaume des HeoU-TSIN., ou des seconds Tsin.
Yao-tchang étoit un Officier des premiers Tsin, qui se ré-
volta , & fut déclaré par un très-grand nombre de familles
Roi des Heou-tlin. Kien , quatrieme Roi des premiers Tsin,
se mit à la tête de vingt mille hommes pour le chasser , mais
ce fut en vain. Yao-tchang fit mourir Kien ; dans la suite ,
profitant d'une occasion favorable que Si-gan-fou étoit aban-
donnée, il s'en rendit le maître , & en fit sa capitale. Il y prit
le titre d'Empereur , & établit des Officiers. Il eut de fré-
quentes guerres à soutenir contre les premiers Tsin. Yao-
tchang étoit originaire du Kiang , & sa famille étoit appellée
Yao-chi. Il descendoit de Y-tchong qui avoit été chef de
ces Barbares. Après la destruction des Huns Tchao il se sou-
mit aux Empereurs des Tçin , & obtint le titre de Général
des armées. Son fils Siam lui succéda , & il fut tué

par

Fousem , Roi des premiers Tsin. Tchang, dont il s'agit ici , qui étoit frere de Siam , se soumit à Fou-sem qui le fit Général

t

!

de ses troupes.

[ocr errors]

52

Kam-mo.

An du Après
Cycle.

Cycle. I J. C.
Tai-tçu-yao-tchang , regna 10 ans.

52 i 30 393
Tchu-yao-hing, fils de Yao-tchang , regna 22 ans.

415 Tchu-yao-hung , fils de Yao-hing , regna 2 ans.

54 417 Vang-tchin-ou , un des Généraux de l'Empereur , vint attaquer les Heou-tsin, les battit, & leur enleva quelques places. Un autre Général les défit aussi quelque tems après. Dans la suite Lieou-yu , qui fonda la Dynastie des Sum , mais qui alors étoit un des principaux Officiers de l'Empereur Gan-ti, marcha contre les Heou-tsin; il vint à Tungkuan ; Vang-tchin-ou qui commandoit sous ses ordres , lui demanda la permission d'aller par

la riviere Guei surprendre Si-gan-fou. Le Roi de Tsin de son côté envoya

des troupes pour défendre le pont qui étoit sur cette riviere. Vangtching-ou s'embarqua sur de petits vaisseaux , & fit cacher tout son monde , de sorte que les Tsin voyant que ces vaisseaux s'avançoient sans y découvrir personne, furent épouvantés. Les troupes impériales débarquerent , & battirent

« AnteriorContinuar »