Imágenes de páginas
PDF
EPUB

vérité je trouve à cela une espece de cruauté. Il étoient bien affez miférables. Ne leur envions rien.

LE PHILOSOPHE.

Miférables!.... Mon ami, s'ils reparoiffoient dans notre fiecle abondant, je te garantis que fous de peu ils temps regretteroient leur premier état, au milieu de notre faftueuse indigence.

IS MIN.

Mais comment pouvoient-ils n'être pas pauvres, dans l'état où ils étoient? Comfans aucune des machines avec lef-' quelles nous avons fait de fi belles chofes," fe feroient-ils procuré les commodités dont nous jouiffons?

LE PHILOSOPHE.

Ils faifoient mieux : ils n'en avoient pas befoin. Leur richeffe confiftoit à fe contenter de peu. Richeffe précieuse ! qui les rendoit plus heureux que nous ne fommes, pous qui defirons beaucoup, & qui pof

fédons très-peu de chofes, eu égard à l'in fatiabilité de nos defirs. Ils avoient

peu de paffions & ce font les paffions qui ont introduit la multitude des befoins, & des mires qui marchent à leur fuite.

IS MIN.

Mais vous difiez tantôt que ces machines étoient l'invention la plus utile, & celle qui nous faifoit le plus d'honneur.

LE PHILOSOPHE.

Oui, ces machines font d'une utilité réelle lorfqu'on les fait fervir aux befoins réels. Mais depuis long-temps elles ne font que des inftrumens de luxe & de molleffe: & il vaudroit encore mieux ne les avoir jamais connues, que d'en avoir abufé.

Après ces réflexions, nous paffàmes à la Vis, qui eft une fuite de plans-inclinés, qui tournent en spire autour d'un cylindre. Nous obfervâmes d'abord que les plans font plus inclinés, à proportion qu'il y a plus de diftance d'un Filet à l'autre, ou que le

Pas eft plus grand : ceux-ci foulagent d'autant plus la puiffance qui fait tourner la vis les autres aident moins ; mais l'o:

:

pération eft accélerée.

VI. Enfin le mouvement s'éteint. Tantôt brufquement, lorfqu'au point de contact les mobiles perdent toutes leurs forces : dans ce cas fe trouvent tous les corps mous, qui rencontrent des obftacles infurmontables; ou, lorfque parcourant des lignes diamétralement oppofées, ils fe rencontrent avec des viteffes & des maffes égales, ou reciproques. Tantôt il s'éteint par degrés, foit lorfque le mouvement fe compofe continuellement, comme il arrive à tous les corps lancés parallèlement à l'horifon; foit lorfque le mobile rencontre des obstacles qui diminuent peu-à-peu fes forces : c'est ce qu'on remarque dans les mobiles qui effuyent les frottemens des furfaces, ou des milieux qu'ils divifent; & le mouvement s'éteint d'autant plus vîte, que les mobiles ont plus de furface refpective, & que les milieux font plus denses, ou plus réfistans.

!

BABAG OF AD OG OG UG********
ABACOBABAS

CHAPITRE I V.

L'AIR, L'EAU, LE FEU.

JE

E crois qu'il eft affez inutile que je continue mes entretiens. Vous avez vu de quelle façon je m'y fuis pris pour enfeigner à des enfans ce qu'il y a de moins ragoûtant dans la Philofophie. Le refte ne vous offrira que des amusemens également utiles & agréables. Parlez à vos Eleves de l'Air: vous pourrez leur dire d'abord que cette matiere fluide enveloppe, comme un manteau, toute la terre, à près de vingt lieues de hauteur. A coup fûr quelqu'un d'eux fera étonné. A vingt lieues de hauteur, s'écriera-t-il! Voilà un manteau bien léger pour fon épaiffeur ! L'air ne pefe donc pas ? Vous difiez cependant tantôt que tous les corps étoient pefans. Et je le dis encore, pourrez-vous lui répondre un pied-cube d'air pefe une once deux cent vingt-neuf grains. Mesurez ens

fuite la groffeur de l'enfant ; &, après lui avoir fait multiplier cette groffeur par la hauteur de la colonne qui pefe fur lui, s'il n'eft pas entiérement ftupide, vous le

verrez tout étonné vous demander comment il n'eft pas écrafé par ce poids énorme. L'air, lui direz-vous, & vous le lui prouverez d'après Nollet, eft répandu généralement dans tous les êtres ; & le peu qui eft enfermé dans nos corps, contre-balance par fon élasticité tout celui de l'Atmofphere, & rend fon action nulle.

12

Cet enfant vous dira peut-être quelque jour : Mon bon Maître, voilà une plaifante matiere: elle eft, dites-vous, par-tour autour de nous, & perfonne ne peut la voir. Elle n'eft donc pas étendue comme l'autre ?.... Mon petit Philofophe, excufezmoi elle est étendue; mais elle n'eft pas colorée; & ce font les couleurs qui rendent les objets vifibles... Mais pourquoi l'air n'a-t-il aucune couleur ? Ajoutera-t-il peut-être On dit qu'il fe corrompt quelquefois, & qu'il eft dangereux alors de le

« AnteriorContinuar »