Imágenes de páginas
PDF
EPUB

tion de faire passer au Capitole la jeunesse Romaine , qui étoit en état de le défendre ; afin de sauver les restes de la nation. lidem Autores.

La populace Romaine sort par bandes, va au Janicule, & se répand dans les campagnes & dans les villes, qui veulent bien la recevoir, Tit. Liv.l. v. c.40.

A&tion pieuse d’Albinius. Tit. Liv. ibid. Val. Max. l. 1. f. I. S. 10, Florus l. I. 6. 13. Siege du Capitole pendant le cours

de l'année 362, de Rome.

Brennus à la tête des siens entre dans Rome le quatrième jour depuis la bataille d'Allia. Il est surpris de trouver aux portes des maisons qui étoient ouvertes, de vénérables vieillards revêtus de pourpre, tenant un bâton d’yvoire, & afsîs sur des chaifes Curules. Les Gaulois touchés de ce fpe&acle s'abstenoient de commettre aucun désordre ; mais outrés de l'infolence d'un de ces vieillards nommé Papirius , qui osa frapper rudement de son bâton sur la tête unt Gaulois , qui avoit avancé la main pour lui toucher la barbe , ils firent main bafle sur tous ces vieillards. Tit. Liv. I. v. 6. 41. Plutarc. in Cao mil. p. 140.Val. Max. lib. iij. c. 2.

$. 7

Les Gaulois ne coupent la tête d'aucun Romain, ne font aucun outrage aux cadavres, & ne font souffrir aucune peine à ceux qui prenoient la fuite , ou qui se cachoient. Appian. bel. civil. iv. p. 644. C.

İls ne mettent le feu aux quartiers de Rome que par

intervalles & de loin en loin. Tir. Liv. l. v. co 42.

La nouvelle de la prise de Rome se répand jusques dans la Grèce. Plutarc. in Camil. p. 140.

Les Gaulois maîtres de Rome assiégent le Capitole. Ils tentent de l'emporter d'assaut : ils sont repoulsés. Tit. Liv. I. v. 6. 43.

Les Gaulois reçoivent un renfort. de Gélates. Strab. 1. v.p. 212. D.

Ils font une mine pour surprendre le Capitole. Cic. pro Cacinâ. col.332,

crifice propre

A. Philipp. 111. p. 861. Servius Æneid. Vill. p. 546. E.

C. Fabius Dorso , jeune Romain enfermé dans le Capitole , mais dont le tour étoit venu d'acquitter un sa

à la maison Fabia qui tomboit en ce jour , & devoit être offert sur le mont Quirinal dans le Temple de Vefta , descend du Capitole revêtu de la toge à la Gabienne, & tenant dans ses mains les choses sacrées, traverse le corps des gardes des ennemis fans changer de visage, ni se troubler , & arrive ainsi au mont Quirinal, où il remplit toutes les fonctions de fon Sacerdoce , fans ômettre aucune des cérémonies prescrites dans le Pontifical, & remonte avec la même tranquillité. Tit. Liv. I. v. 6. 46. Val. Max. l. 1. 6. I. S. 11. Dio , excerpt. Valef.

[ocr errors]

P. 581.

Les Romains qui s'étoient retirés à Veïes , se trouvant en plus grand nombre qu'ils n'avoient crû , & voïant que ce nombre s'augmentoit, reprennent courage & forment le dessein de faire lever le siége, ou le blocus du Capitole. Dans cette vûë ils élisent Camille pour général , & députent vers lui à Ardée pour l'informer de cette élection , & le prier de venir se mettre à leur tête. Camille répond qu'il n'accepteroit la charge de général, qu'après que les Romains qui étoient dans le Capitoie , & qui formoient seuls le corps de la nation, auroient confirmé son élection. Tit. Liv. I.v.6.46. Plutarc. in Camil. 141. Idem de fortuna Rom. 1. ij. p. 324

La réponse de Camille jette les Romains de Veïes dans l'embarras, par la difficulté qu'il y avoit de faire sçavoir aux Romains du Capitole les dispositions & les intentions de Camille. Cependant un jeune Romain nommé Pontius Cominius s'offre d'exécuter cette commiflion. Il prend seulement une robe un peu ample , sous laquelle il cache deux piéces de liége , & arrive près de Rome à l'entrée de la nuit. Il se jette à la

nage & traverse le Tybre. Confinuant son chemin il gagne la porte Carmentale, où le rocher sur lequel

le

le Capitole eft bâti, est le plus escarpé. Cominius grimpe sur ce rocher par l'endroit le plus désert & le plus dépouillé, & parvient ainsi jusqu'aux premieres sentinelles. Il dit son nom; aussi-tôt il est reçu & conduit aux Magistrats. Le Sénat s'assemble sur l'heure,& confirme l'élection de Camille. Pontius revient par le même chemin , & a le bonheur de n'être point apperçu. lidem autores.

Quelques Gaulois passent par hazard près de l'endroit , par où Comi- . nius étoit monté au Capitole; ils apperçoivent ses traces ; & en font leur rapport à Brennus. Ce Prince se transporte incontinent sur les lieux, s'affûre du fait & garde le silence. Le soir il assemble les soldats de son armée les plus dispos , & les plus experts à gravir sur les montagnes, leur fait un discours & les détermine à surprendre le Capitole en tenant la même route que Cominius. Ces soldats exécutent le projet sur le champ. Ils arrivent à l'aide les uns des autres jusqu'au pied des murs du Capitole ; ils trompent la vigi

L

« AnteriorContinuar »