Imágenes de páginas
PDF
EPUB

LES TURCS

Je n'ai plus trouvé la suite chronologique de ces Princes, mais il y a beaucoup d'apparence qu'ils furent dépouillés de leurs Etats, par les Princes de la famille de Saladin , qui sont devenus dans la suite maîtres de Maredin.

XXVI.
TURKOM ANS ORTOK I DE S.

Rois d'Emed eb de Khipha.
A près que les troupes Egyptiennes eurent chassé de Jé-
rusalem les enfans d’Ortoq, Sokman , frere d'Il ghazi , vint
en Syrie , le Roi de Moussoul , nommé alors Mousa el turko-
mani, lui donna le château de K hipha. Dans une guerre que
Sokman eut avec Kerboga , il fut battu, & son neveu Yacouti
fait prisonnier. Kerboga l'enferma dans le château de Mare-
din , où commandoit un Emir nommé Mogna. Dans la suite
Yacouti fut élargi, & par les amis qu'il s'étoit ménagés dans
le château , il trouva le moyen de s'en rendre le maître ,
& de s'y établir. Après la mort de Yacouti , son frere Ali
regna à Maredin , mais s'étant soumis à Dgiokarmisch Roi de
Moussoul, & celui-ci voulant mettre une de ses créatures
dans Maredin , Sokman alla aussi-tôt s'en emparer , & la
conserva jusqu'à sa mort. Alors Il ghazi son frere prit cette
place, & laissa Khipha à Ibrahim, fils de Sokman. Ces Or-
tokides s'emparerent ensuite d'Emed.

An de An de

l'Heg. J. C. Sokman , fils d'Ortoq.

498 1104 Ibrahim, fils de Sokman. Rocneddoulet daoud. Il regnoit en 522 de l'Hegire , de

J. C. 1128. Phakhreddin cara arslan, fils de Daoud , fils de Sok- 562 1166 man. Il regnoit dès l'an 556.

Il y a au Chbinet du Roi deux Médailles de ce Prince. La premiere porte cette légende , El malek el alem el adel phakhreddin cara , fils de Daoud, fils d'Ortoq. La seconde, Cette drachme est frappée pendant le regne de Phakhreddin cara arslan, fils de Daoud, fils de Sokman. Noureddin mahmoud , ou mohammed, fils de Cara arllan. 581 1185! Cothbeddin sokman, fils de Mahmoud.

597 Malek efsaleh nasereddin mahmoud , fils de Mahmoud. 618 Malek el mafoud, fils de Nasereddin,

629 | 1231

I 200 1221

Les Princes de la famille de Saladin qui étoient maîtres LES TURCS

de l’Egypte, avoient fait de grandes conquêtes en Syrie. L'an 629 de l'Hegire , de J. C. 1231, Malek el kamel , avec tous les Rois de la maison , vint assiéger Emed, & s'en empara. Il emmena Masoud en Egypte , où il lui donna des terres.

Outre ces Princes de la famille des Ortokides on trouve encore, Balak, fils de Bahram , fils d'Ortoq, qui étoit puissant en Syrie , où

il possédoit plusieurs villes. Il fut tué l'an 518 de l’Hegire , de J. C.

1124 , par Jofcelin , Comte d'Edeffe. Badreddoulet soliman, fils d’Abdoldgiabbar, fils d'Ortoq, avoit auffi pof

fédé Alep après la mort d'Ilghazi , l'an 516 de l'Hegire , de J.C.

1122. Elle lui fut enlevée l'année suivante par Balak. Soliman, fils d'Ilghazi, lui succéda l'an 5 16 de l'Hegire , de J.C. 1122, à Miafarekin.

XXVII.

TURKOMANS de Cappadoce.
Aboulfedha
Guillaume

Pendant que les Francs inondoient les pays du Sulthan de Tyr. d'Iconium , nommé Kilidge arslan , & que ce Prince étoit

occupé à les repousser , & à défendre ses Etats, un Turkoman, nommé Kamsch-teghin , fils de Thilou , & surnommé Ben el danischmend, c'est-à-dire , fils du Danischmend , ou du Sçavant , rassembla des troupes , & devint assez puissant pour se former un petit Etat aux environs de Malathie. L'an 493 de l'Hegire, 1099 de J. C. il assiégea cette ville , dans laquelle commandoit un Arménien nommé Gabriel. Ce fut dans cette expédition qu'il fit prisonnier Boëmond qui alloit prendre possession de Malathie. Le Turkoman ne put se rendre maître cette fois de cette ville. Il regna dans la Cappadoce; & lorsque dans la suite il se fut emparé de Malathie , cette ville devint la capitale de son petit Etat.

An de An de

l'Heg. , J. C. Mohammed ben el danischmend.

537 1142 Yaghi arslan, fils de Mohammed. Il étoit Roi de Mala

thie en 560.
Ibrahim , petit-fils de Mohammed.

Dhoulnoun , son frere , regnoit dans le même tems 567 1171

à Césarée. Il a aussi possédé Malathie.

Cette petite Principauté ne subsifta pas long-tems , puis

LES TURCS que nous vous voyons que l'an 597, de J. C. 1200, Rokned

Aboulfadin soliman , Sulthan d'Iconium, s'empara de Malathie qui radge. étoit entre les mains de son frere Moezzeddin caisar schah, depuis l'an 587, de J. C. 1191, que son pere Kilidge arslan la lui avoit donnée. Dhoulnoun fut dépouillé de ses Etats par Kilidge arslan. Il se retira vers le fameux Noureddin , dont il avoit imploré le secours. Noureddin vint attaquer Kilidge arsan l'an 568,de J. C. 1172, & l'obligea de rendre à Dhoul - Aboulfedha noun ce qu'il lui avoit pris , laissant celui-ci dans Siouas pour la conserver; mais après la mort de Noureddin, Kilidge arnan chassa de nouveau Dhoulnoun , & le dépouilla de ses Etats,

XXVIII.

Rois de KHELATH. Un petit Prince de la famille des Seljoucides, nomné Benelahir. Malek ismail , qui étoit établi dans l’Adherbidgiane , avoit un esclave Turc nommé Sokman , qui fut surnommé El cothbi, à cause du titre de Cothbeddin que portoit son maître Ismaïl. Dans ce même tems les Mérouanides étoient les maîtres du Diarbekr , & en particulier d'Akhlath, ou Khelath , ville d'Arménie. La dureté du gouvernement des Mérouanides avoit soulevé les habitans de Khelath, & ils avoient appellé Sokman , dont ils connoissoient la justice & la prudence ; ils le déclarerent leur Roi , & chasserent les Mérouanides , l'an 493 , de J. C. 1099.

l'Heg. J. C. Sokman el cothbi.

506 1112 Dhahireddin ibrahim, fils de Sokman.

521

1127 Ahmed, fils de Sokman. Il ne regna que 10 mois. Schaharman fokman , fils d'Ibrahim , âgé de 6 ans.

579 1184! Sa mere Anianedge khatoun, régente. Elle fut tuée

en 528. Sokman fut tué sur la fin de l'année.
Seifeddin baktimour , esclave d'Ibrahim , s'empare de 589 1193

Khelath, tué dans le mois Dgioumadi el aoual.
Bedreddin acsancar h 17 ardinari , autrement Dhahired- 594 1197

din, gendre de Baktimour.
Carlag , regna 7 jours.
Milek elmansour mohammed, fils de Baktimour. 603 1206
Azzeddin balban.

604 12071
I i žij

An de An del

[ocr errors]
[ocr errors]

Depuis la mort de Schah arnian fokman , Khelath de-
LES TURCS

vint la proie des esclaves de cette famille, & les petits Prin-
ces voisins chercherent à leur enlever cette ville. Thoghrul
schah , fils de Kilidge arslan, Sulthan des Seljoucides d’Ico-
nium , qui avoit en appanage la ville d'Arzeroum , voulut
s'en rendre maître l'an 602, de J. C. 1205. Mais comme il
n'étoit

pas

aimé des habitans, il fut obligé de se retirer. L'année suivante Malek el aouhad ayoub,de la famille de Saladin , fut plus heureux. Il battit Balban : alors Thoghrul schah s’étant joint à Balban, El aouhad ayoub fut battu à son tour. Ensuite Thoghrul schah tua Balban , & voulut s'emparer de Khelath ; les habitans firent venir Malek el aouhad ayoub, & se rendirent à lui. Aouhad posséda presque tout le pays ; les peuples voisins qui craignoient Malek el adel, pere d'Aouhad, furent mécontens de ce qu'il étoit établi dans cette ville. Les Kurges, entre autres, firent des courses dans le territoire de Khelath, mais Malek el adel

envoya des troupes à son secours, & cette ville resta entre les mains d'Aouhad son fils.

XXIX.

Les ATABEKS.
Atabek signifie le Pere ou le Gouverneur du Prince. Plu-
fieurs puissans Emirs de la cour des Seljoucides ont porté
ce titre , & ils l'ont toujours conservé après leur établisse-
ment en différentes provinces , où ils étoient maîtres abfo-
lus, à la réserve cependant que dans le khothba, ou priere
publique, le Prince Seljoucide étoit nommé ayant eux. Ils
Iont divisés en quatre Dynasties d’Atabeks.

1. Les Atabeks de l'Eraque , ou Syrie.
2. Les Atabeks de l’Adherbidgiane.
3. Les Atabeks de Perse.
4. Les Atabeks du Laristan.

Atabeks de l'Eraque.
Casim eddoulet acsancar , qu'il ne faut pas confondre avec
Benschow Aclancar el bourski, étoit un Turc du nombre de ceux qui

étoient destinés au service du Prince Malek schah , fils d’Alp
arsan. Lorsque Malek schah fut monté sur le trône des Sel-

Benelathir.

pab.

LES TURCS

joucides, il donna à Acsancar les premieres charges de la cour. Les Grands en furent allarmés , & craignirent de perdre leur crédit : sous prétexte de récompenser les services d'Acsancar, ils engagerent le Sulthan Malek schah de lui céder les villes d'Alep, de Hama , de Manbedge & de Laodicée. Acsancar fut obligé d'aller dans son Gouvernement , où il se concilia l'amitié des peuples.

Dans les troubles qui suivirent la mort de Malek schah, Acsancar abandonna les enfans de ce Sulthan qui étoient en bas âge , pour suivre le parti de Toutousch , autre Prince Seljoucide établi dans la Syrie. Malgré ses services, Toutousch lui enleva , à son retour de l'Adherbidgiane , la ville d'Alep , & après la bataille qui se donna à cette occasion l'an 487, de J. C. 1094, Acsancar fut mis à mort par les ordres de Toutousch. Le fils d'Acfancar , Emadeddin zenghi , âgé alors de 10 ans , prit parti auprès de différens Généraux des armées des Seljoucides , & fe diftingua en plusieurs rencontres. Acfancar el bourski lui donna le Gouvernement de Vaseth & l'intendance de Bosra , l'an 5 16, de J. C. 1121; & l'année suivante Emadeddin s'étant attaché au Sulthan Mahmoud le Seljoucide, il en reçut Bofra en appanage. Il fut ensuite fait Intendant de Bagdad. La trop grande puissance des Francs , qui possédoient alors tous les pays depuis Maredin jusqu'en Egypte , obligerent le Sulthan de transporter Emadeddin zenghi à Moufsoul, comme étant le seul capable de leur résister. Il n'en donna dans la suite que trop de preuves. Dans l'année 521 de l'Heg. de J. C. 1127, il le rendit maître d'Alep, & ensuite d'une grande partie de la Syrie, où il regna en Souverain , & ses enfans après lui. Ils tenoient leur cour à Moussoul , à Alep , & dans d'autres villes de Syrie ; car ils se sont divisés en plusieurs petites Branches. Branche de MOUSSOUL.

l'Heg. J. C. Atabek emadeddin zenghi, tué dans le mois Rabiélakher, 540 1145

âgé de 60 ans. Seifeddin gazi , fils de Zenghi , mort dans le mois Dgiou-544 | 1149

madi elakher , âgé de 40 ans. Il a regné 3 ans & un mois,

An de An der

« AnteriorContinuar »