Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Roger. Hoved!

XXV.
S. Laureat de
Dubli.

Noil,

me avec un seul cheval, l'autre à pied avec un seul AN. 1179.

compagnon. Il & trouva ausi un évêque Irlandois, qui n'avoit autre revenu que le lait de trois vaches; & quand elles manquoient de lait ses diocesains lui en fournissoient trois autres. En ce même concile le pape fit deux nouveaux cardinaux, savoir Guillaume archevêque de Reims beaufrere du roi de France, sous le titre de sainte Sabine; & Henri abbé de Clair

vaux qu'il fit évêque d'Albane. Il avoit été abbé de Chr. Claravall. Hautecombe, d'où il fut transferé à Clairvaux en

1176. & quand il futfạit cardinal Pierre abbé d'Igni fut élû abbé de Clairvaux.

Le pape fir ausi son legat en ce concile Laurent

archevêque de Dublin en Irlande, dont l'histoire Vita ap. Sur. 14

merite d'être raportée. Il étoit né dans le pays même, de parens nobles au diocese de Glandelac depuis uni à celui de Dublin ; & il n'avoit encore que dix ans , quand son pere pria l'évêque de chercher par le sort, lequel de ses enfans il devoit donner à Dieu pour être élevé dans le clergé. Le jeune Laurent dit en riant , qu'il n'étoit pas besoin de sort , & s'offrit de lui-même ; le

pere y

consentit Bollo so. vv. p. & le prenant par la main l'offrit à Dieu & à saint

Coëngin patron du diocese. C'est un saint abbé qui

vivoit au fixiéme siecle dans le même lieu & eft 6.6. honoré le troisiéme jour de Juin. Il y avoit fondé

un monastere qui étoit beaucoup plus riche que l'église cethedrale; & Laurent en fut élû abbé à l'âge de vingt-cinq ans. Quelques années aprés l'évêque de Glandelac étant mort , il fut élu pour lui succeder ; mais il le refusa disant , qu'il étoit encore

[ocr errors]

210.

[ocr errors]

trop jeune. Assez long-tems aprés Gregoire arche- An. 1179. vêque de Dublin mourut & plusieurs aspiroient à ce siege , se fondant sur leur noblesse ou sur leur doctrine; mais quand ce vint à l'élection les avis partagez

se réunirent , & l'abbé Laurent, malgré la refiftance, fut élu tout d'une voix.

Au lieu des chanoines seculiers qu'il avoit trou- 6.11.13, vez dans sa cathedrale de Dublin , il en établit de reguliers de fa congregation d'Aroaise , abbaye Call

. Chr. to. fondée

p. 95.

quatre vingt ans auparavant dans le diocese d'Arras. L'archevêque Laurent embrasa lui-même leur institut , où il joignit des austeritez particulieres ; portant continuellement le cilice & se faifant donner la disciple trois fois par jour. Tous c. ig. les jours il faisoit manger en sa presence au moins trente pauvres. Etant allé en Angleterre pour les 6.19. affaires de son église , il vint trouver le roi Henri à Canterberi ; & ayant passé la nuit en prieres au tombeau de faint Thomas , il se prépara le lende. main à celebrer la messe solemnellement à la priese des moines. Comme il marchoit à l'autel revê. tu de ses ornemens pontificaux, un homme extravaguant entendant dire que c'étoit un saint, alla s'imaginer que ce seroit une cuvre méritoire de le rendre martyr comme faint Thomas. Dans cette pensée il prit un grand bâton & perçant la foule il en frappa l'archevêque sur la tête de toute sa force. Il tomba au coin de l'autel , & les moines & les autres aflistans le croyant blessé à mort, se profternerent sur le visage fondant en larmes. Mais le S. prélat leya bien-tôt la tête & ayant beni de l'eau

[ocr errors]

il en fit laver sa playe. Le sang s'arrêta ,.& le préAN. 1179.

lat se trouva si bien gueri qu'il commença la melfe & l'acheva. L'auteur de la vie dit avoir été témoin oculaire de ce fait. Le roi vouloit faire pendre le malheureux qui l'avoit frappé, mais le faint prélat obtint à force de prieres, qu'on ne lui fit point de mal.

Etant revenu au concile de Latran avec le titre de legat , il se servit de son autorité pour retrancher les abus qui regnoient dans l'église d'Irlande. Il signala principalement son zele contre l'incontinence des clercs ; & quoiqu'il eut bien pu absoudre les coupables , il les renvoyoit au pape , ensorte qu’une fois il envoya à Rome pour ce sujet jusques à cent quarante Prêtres. Il ne vécut guere que deux ans depuis le concile ; & vint mou

rir en Normandie à cecte occasion. Il s'étoit éle6. 31. vé un grand differend entre Henri II. roi d'Angle

terre & Deronogue le plus puissant roi d'Irlande. L'archevêque voulant procurer la paix entre eux palla en Angleterre ; mais le roi Henri ne voulut point y entendre, & défendit de laisser retourner le saint prélat en Irlande. Le roi passa en Normandie & l'archevêque l'ayant attendu trois semaines au monastere d'Abendon; resolut de le suivre & s'embarqua à Douvres. Mais quand on fut arrivé à Guifsant la fiévre le prit ; & prévoyant sa fin il chercha un lieu sur le chemin où il pût s'arrêter & vint à

ز

l'abbaye d'Eu , située à l'entrée de la Normandie au Gall..Ch 10.4.p. diocese de Rouen. Elle avoir été fondée en 1119. pour des chanoines réguliers de la congrégation de

105.,

Vita. C. 324

saint Victor de Paris , & étoit gouvernée par Osbert

AN. 1179 fon fixiéme abbé.Le saint archevêque le fit appeller, Neufiria pia. fi-tôt qu'il fut arrivé & mis au lit ; & s'étant con- P. 694 fessé à lui il reçut le viatique. Quelques jours aprés

reçut l'extreme-onction, & comme on l'avertissoit de faire son testament il répondit : Dieu sait qu'il ne me reste pas un denier sous le soleil. Il mourut ainsi le samedi quatorziéme de Novembre 1181.& fut enterré dans l'église d'Eu. Le pape Honorius III. le canonisa quarante-quatre ans aprés Martyr

. R.14: en 1225. & l'église honore sa memoire le jour de

Νου.

mort.

XXVI. Concouramment

Le roi de France Louis se sentant infirme & déja avancéenâge,car il avoit prés de soixante ans,assem- de Philippe fils du bla à Paris en 1179. tous les prélats & les seigneurs Rigor. de goste de son royaume dans le palais de l'évêque Maurice, Phil. où étant entré seul dans la chepelle, il commença par faire sa priere à Dieu comme il avoit accoutumé en toutes ses actions ; puis appellant l'un aprés l'autre les prélats & les seigneurs , il leur communiqua le dessein qu'il avoit de faire couronner roi son fils Philippe le jour de l'Assomption de la sainte Vierge, & tous approuverent sa resolution. Mais le tems de la cerémonie étant venu le jeune prince,qui n'avoit

que quatorze ans, s'égara à la chasse, & s'étant trouvé seul dans le bois fut saisi d'une frayeur qui lui donna la fiévre. La maladie devint considerable, & son sacre fut differé.

Cependant le roi Louis sensiblement affligé fut Roger, Hovede averti en songe d'aller en pelerinage à saint Thomas P' 592 de Cantorberi , s'il vouloit obtenir la guerison de

Tome XV.

PPP

[ocr errors][merged small]

son fils. Il envoya donc demander au roi Henri la permission & la sûreté pour passer en Angleterre; & l'ayant obtenuë il se mit en chemin contre l'avis de plusieurs accompagné de Philippe comte de Flandres, Baudouin comte de Guines , Henri duc de Louvain & d'autres seigneurs. Il arriva à Douvres le mercredi vingt-deuxiéme d'Août 1179. & trouva sur le rivage le roi d'Angleterre, qui le reçut avec grande joye & grand honneur comme son seigneur & son ami; & le défraya magnifiquement lui & toute sa suite. Le lendemain veille de faint Barthelemi il le mena à Cantorberi jusques à la tombe de S. Thomas,où le roi Louis offrit une grande coupe d'or;& pour les moines cent muis de vin par an à perpetuité payables en France à Poilli; avec exemtion.de tous droits pour tout ce qui seroit desormais acheté en France à leur usage. Le roi Louis s'en retourna trois jours aprés & arriva à Guissand le dimanche vingt-sixiéme d'Août.

Il trouva le Prince son fils guéri , & ordonna à tous les prélats & les seigneurs de son royaume de se trouver à Reims à la Toussaints pour son sacre. Le nouveau cardinal Guillaume aux blanches-mains archevêque de Reims legat du S. siege & oncle du jeune prince en fit la ceremonie , asisté des archevêques de Tours , de Bourges & de Sens & de presque de tous les évêques du royaume. Le jeune Henriroi d'Angleterre, comme duc de Normandie, porta devant Philippe depuis sa chambre jufques à l'église la couronne qu'il devoit recevoir. Philippe comte de Flandres portoit l'épée,& d'autres

« AnteriorContinuar »