Imágenes de páginas
PDF
EPUB

XXXV.

]

An. 1181.

vôtre volonté, nous l'executerons avec soumission.

Henri , qui d'abbé de Clairvaux avoit été fait Henri legat pour cardinal & évêque d’Albane , fut envoyé legat en suit les å lbigeois. Chr. Claraval. Bourgogne par le pape Alexandre cette année 1181.

En cette qualité il déposa deux archevêques ; celui de Lion & celui de Narbone. On ne sait pas le nom de cet archevêque de Lyon qui avoit luccedé à Guichard mort en 1179. pour celui de Narbone on croit que c'étoit Pierre Aurele successeur de Pons. A sa place on élut archevêque de Narbone Jean de Belles-mains évêque de Poitiers, prélat diftingué pour son savoir , & qui avoit été ami parti

culier de saint Thomas de Cantorberi. Chr. Volienfe. Po

Ce même prélat Henri marcha contre les Albigeois avec une grande armée. Il prit le château de Lavaur, aujourd'hui ville épiscopale ; & obligea Roger

de Beziers & plusieurs autres seigneurs à abjurer l'heresie. Or elle consistoit en ce qui suit, selon le témoignage du legat. Leurs docteurs , disoit-il , ayant obtenu une pleine liberté par

le conseil des évêques & des seigneurs , ont confessé, qu’encore qu'ils prêchent l'évangile aux fimples pour les tromper ; toutefois ils ne croyoient pas que J. C. ait été vrai homme, qu'il ait bû , mangé, fait ou enduré le reste de ce qui appartient à la nature humaine ; qu'il ait souffert , qu'il ait été crucifié , qu'il soit mort ou ressuscité ; mais que tout ce que l'évangile en raconte ne s'est paslé qu'en apparence. Ils rejettent & condamnent absolument tout ce que l'église Romaine enseigne & obferve touchant le sacrifice de l'autel, le batême des en

326. to. 2. bibl. Lab.

ز

fans, le mariage, les autres sacremens, & les offi- An. 1181. ces divins : Ils soûtiennent que le grand satan ou Lucifer est le créateur & le dieu des anges & de toutes les choses visibles & invisibles ; & que c'est lui qui a donné la loi à Moïse. Ils disent que tou-) te union des sexes est également criminelle , soit entre parens ou autres. Les femmes qui sont entre eux font perir leur fruit', & quoique plusieurs d'elles soient devenuës grosses, on ne voit point leurs enfans. Ils ont confessé & abjuré publiquement cès erreurs & plusieurs autres, en presence de Geraud archevêque d'Auch , de Geraud évêque de Cahors, & de Gosselin évêque de Toulouse. Mais quand les catholiques se retirent, ces malheureux retournent à leurs erreurs. C'est qu'ils n'abjuroient que pour ceder à la force. Le legat Henri presida au chapitre general de Cîteaux , & retourna l'année suivante à Rome, mais sous un autre pontificati . Car le pape

Alexandre III. ayant tenu le S. fiege prés de vingt-deux ans, mourut cette année 1181. le dre ort. Lucius trentiéme jour d'Août fête de S. Felix & de saint III. pape. Adaucte. Il mourut à Città di Castello, & futenterré à Rome dans l'église de Latran. Il passoit pour un des - Rob. de Montsi plus savans papes qui eut été depuis cent ans'; tant 1181. pour l'écriture sainte que pour les decrets, les canons & les loix Romaines, aussi decida-t-il plusieurs questions trés-difficiles. Outre ses constitutions que 94.57 T.**? j'ai rapportées , il s'en trouve une de l'année précess dente adressée à Casimir duc de Pologne, par laquelle Alexandre , à la priere de ce prince , confir- Longine. me l'ordonnance qu'il avoit faite par le conseil de

XXXyt: Mort d'Alexan

Pagit an. 1181.

n. 2.

.

Alex.ep. 58. ex

An. 1181. l'archevêque , des évêques & des seigneurs de Po

logne , pour retrancher plusieurs abus ; mais prin

cipalement la confiscation des biens des évêques G, Tyr211.6.7. decedez. Il est remarquable que ĉe prince souverain

demandât au pape la confirmation de ses ordon

ز

cbr. V os. p. 327
V. Pagi. 1181.
n. 5. do 1185.13.

nances,

ܪ

pape,

Rob. N.

Le saint siege ne vaqua qu’un jour aprés la mort d'Alexandre, le mardi premier jour de Septembre 1181, on élut

pape

Hubaud ou Ubalde évêque d'Ostie , homme fort âgé, médiocrement lettré, mais d'une grande experience dans les affaires. A cette élection on commença à mettre en pratique le decreţ du concile de Latran, qui demandoit les deux tiers des suffrages ; & les cardinaux commencerent à reduire à eux seuls le droit d'élire le à l'exclusion du peuple & du reste du clergé. Hubaud fut couronné à Valetri le dimanche suivant sixiéme jour du même mois, par Theodin évêque de Porto & par l'archiprêtre d'Ostie & nommé Lucius III. Il étoit de Luque en Toscane & tint le faine

siege quatre ans. Jean de Belles-mains évêque de Poitiers, élu archevêque de Narbone, étant allé à

Rome pour obtenir la confirmation de cette élection, le pape Lucius lui donna l'archevêché dė Lion, & le fit son legat en France à cause de son

rare savoir,la même année 1181.Estienne alors abbé Steph. Tornac.np. de sainte Geneviéve de Paris, le felicita de cepte

translation, par une lettre où il dit : Le roi m'ayant envoyé depuis peu à Toulouse, j'ai vû en passant les églises brûlées & ruïnées jusques aux fondemens, & les habitacions des hommes devenuës les retrai

I'.!.

.

75. al. 94.

ces des bêtes. J'avoue que j'ai été effrayé quand An. 1182. j'ai appris que vous étiez appellé en ces lieux où vous ne pouviez faire aucun fruit ; mais enfin j'ai été rempli de joye quand j'ai fçu que Lion vous apelloit. Ces desordres dans la province de Narbone étoient l'effet de la fureur des Albigeois & des Cot

ز

teraux.

Aprés la mort de Roger archevêque d'Yorc & du pape Alexandre, Guillaume roi d'Escofle envoya Roger Hoved. ?. en cour de Rome, & obtint du pape Lucius son ab- 615 solution & la levée de l'interdit jetté sur son royaume, par une bulle expediée à Veletri le dix-septiéme de Mars. Quant à l'affaire de Jean évêque de S. André, le pape en chargea Roland élu évêque de Dol, qu'il envoya legat en Escosse.

p. 611.

2

p. 614.

A la mort de S. Laurent de Dublin le roi d'Angleterre avoit mis en fa main les biens de cet archevêché, & ensuite l'avoit donné à Jean de Cumin son clerc , qui s'étoit signalé contre S. Thomas de Cantorberi. Jean de Cumin étant venu à Rome en même tems que les deputez d'Escofle , le

pape Lucius l'ordonna prêtre à Veletri le samedi d'avant la pasion treiziéme de Mars 1182. & le dimanche des Rameaux vingt-uriéme du même mois il le sacra archevêque de Dublin. Le legat Roland étant arrivé en Escoffe travailla long-tems à faire la paix entre le roi & Jean évêque de S. André; mais il ne put y

réuslir. Roland avoit été élû dés la saint Martin 1177. par les chanoines de Dol en Bretagne, pour remplir le faire de Dol fiege de cette église, qui se prétendoit toûjours mé

P 616.

p. 617.

5

XXXVII. en Bretagne.

Robed Monte. an 1177

Rrr iij

Sup. liv. lxix.

11. .

[ocr errors]

ز

An. 1182. tropolitaine. Car encore que le pape Lucius II. eût

jugé definitivement en faveur de l'archevêque de L'ambineen. hiß Tours, il avoit conservé le pallium à Geofroi évê

que de Dol ; ce qui lui donna pretexte de soûtenir sa prétention de métropolitain ; mais seulement sur les deux évêques de Tréguier & de saint Brieu ; & les évêques de Dol : ses successeurs soûtinrent la même prétention. Roland étoit auparavant doïen d'Avranches, homme pieux & lettré ; à son élection se trouverent deux évêques , Henri de Bayeux & Richard d'Avranches , & l'abbé du mont saint Michel Robert de Torigni , qui nous a conservé ce fait dans sa cronique. Barthelemi qui étoit alors archevêque de Tours s'opposa au sacre de Ro

land , prétendant le sacrer lui-même comme son Martene. Coll. fuffragant ; & le pape Alexandre écrivit plusieurs Nova . p 102, 103. lettres sur ce sujet , tant à Barthelemi qu'au roi

Louis le jeune , qui toute sa vie prit fortement la défense de l'archevêque de Tours. Car la Bretagne appartenant au roi d'Angleterre , le roi de France regardoit comme un avantage de la couronne, que les évêques de cette province dépendissent du siege de Tours.

Le pape Alexandre ne décida rien sur cette affaire, quoique l'archevêque de Tours & le prétendu archevêque de Dol, se fussent presentez devant l'un pour

obtenir la confecration & le pallium , l'autre pour maintenir son droit sur l'église de Dol. Mais le pape ne trouvant pas le fait assez

éclairci, du consentement des parties donna comartene. p. 106. mission à Gui archevêque de Sens ,Henri évêque

Steph. Tornar, ep. 39.

lui ;

« AnteriorContinuar »