Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[ocr errors][ocr errors]

ne s'étoit

@kar. Iv. pour cela qu'il a le pouvoir de reo

courir. Sans les souffrances de JESUSCHRIST notre Médiateur & notre Pontife, Dieu feroit éternellement inaccessible à l'homme. La Sagesse éternelle seroit pour nous inexorable, si elle

pas

soumise à tout ce qui devoit expier nos péchés. Le Saint Esprit ne nous auroit inspiré aucun mouvement de pénitence ni aucun desir de retourner à la justice, & nous n'aurions jamais reçu aucune grace qui nous préparât à la réconciliation. C'eft JESUS - CHRIST

crucifié qui est pour nous la puisI. Cor. I. 23. fance & la vertu de Dicu. Nos pre

dicamus Christum crucifixum. . . Chrif-
tum Dei virtutem.

2. Il a voulu devenir le principe
de notre courage , en se livrant à la

tristesse, à l'ennui, & même à la Alarc. 14. 33. crainte : coepit pavere e tedere. Il a

demandé que le calice qui lui étoit
présenté, paslât, & qu'il ne fût pas
obligé de le boire , afin que ses ser-
viteurs. l'acceptaffent avec joie. Il
s'est prosterné ; il a mis , comme dit
le Prophete, sa bouche dans la poul-
siere , pour détourner de lui le facri-

CHAP. IV.

face qu'il avoit desiré toute sa vie , afin de relever de' terre ses Disciples & ses Martyrs. Il a fouffert une eruelle agonie, où le sang est sorti de toutes ses veines, pour mériter la fermeté, l'intrépidité, & même la joie, à des hommes foibles & tremblans. Il s'est abaillé jusqu'à leurs foiblesses, pourvû qu'elles fussent foumises à la volonté de Dieu , afin de leur donner en échange sa puisfance & fa force. Car il a voulu acheter lui-même tout ce qu'il devoit nous donner par grace. Il nous a cedé fa gloire , & s'est chargé de notre humiliation. Il est entré avec nous , comme il a été dit ailleurs, dans un commerce , où tout le gain a été pour nous, & où il a pris notre infirmité & notre crainte, pour nous communiquer sa vertu & la victoire. Nostre S. Leo. ferm. infirmitatis affectus participando cura. 3. de pall.

cap. 4. bat... Venerat enim in hunc mundum dives atque misericors negociator cæli.. noftra accipiens, & sua retribuens. 3. C'étoit nous qui disions

par

la bouche de notre Pontife plein de compassion : « Mon Pere, s'il est .. possible, faites que ce calice passe.“

€H AP. IV. Mais c'étoit notre puissant Médiateur

qui ajoutoit en notre nom : » Néan. w moins, mon Pere, que votre vo„ lonté soit faite. Et ce plein & parfait consentement à la volonté de fon Pere a été, & sera jusqu'à la fin des siecles , la source de la fincere & pleine soumission de ceux qui ont

fouffert ou qui souffriront pour la S. Leo ferm.7. justice.« Cette parole du Chef, dit de 14). n. so faint Leon, a été le falut de tout

» le corps. Cette parole, que votre „ volonté soit faite, a été une leçon » & un exemple pour tous les fidéles. » C'est à elle que les Confesseurs de

JESUS-CHRIST doivent leur » zéle & leur amour. C'est à elle » que les Martyrs doivent leur perw sévérance & leur couronne. Hæc vox capitis falus est totius corporis. Hæc vox omnes fideles instruxit , omnes Confeffores accendit , omnes Martyres coronavit. Car, dit le même Pere , qui pourroit vaincre la haine du monde conjuré contre la vertu; qui pourroit régíter à l'attrait des tentations qui se cachent dans les ténébres; & qui pourroit surmonter ce que les

per(écutions ont de plus cerrible, la

[ocr errors]

JESUS-CHRIST ne disoit

pour

CHA IV. tous, & dans tous à son Pere : Que votre volonté soit accomplie? Nam quis mundi odia , quis tentationum tenebras, quis poffet persecutorum superare terrores , nisi Chriftus in omnibus do pro omnibus diceret Patri : Fiat voluntas tha?

4. Joignez à l'effet de cette priere de JESUS-CHRIST faite dans le jardin, l'efficace de celle qu'il fit pour nous sur la croix, & qu'il accompagna de ses larmes. Joignez-y le mérice de sa patience invincible , de son filence qui ne fut interrompu que par fa charité, de son abaissement profond devant son Pere, du sacrifice intérieur de son esprit affligé & de for cæur brisé, de son obéissance fans bornes & pour les douleurs & pour les opprobres, de la mort en baissant la tère sous les ordres de fon Pere. Joignez-y les plaintes d'un abandon, qu'il détournoit de nous en s'y soumettant. Joignez-y enfin le dépôt de notre persévérance & de notre patience jusqu'à la fin de la vie, confiées entre les mains du Pere, avec l'esprit de son Fils : 8€. vous aurez

[ocr errors]

CHA, IV. alors le riche trésor, & le fonds iné

puisable de patience , de courage,
d'amour, où tous les Martyrs ont
puisé, en le laissant néanmoins tout
entier à ceux qui les imitent. In ea
enim in quo paffus est ipse e tentatus,
potens eft eis , qui tentantur , anxi,
liari.

$. III.

c'est des foiblesses de JE s US

CHRIST qu'est venu le cou-
rage & la fermeté inviolable
des Martyrs. Exemples : Saint
-Ignace , S. Laurent, Sainte

Potamiene.
1.3. Il ne faut plus s'étonner de
ce qu'ont fait & souffert les. Mar-
tyrs, après qu’on a yû de quelle sour-
ce venoit leur courage & leur force,
En s'approchant de la croix,ils y trou-
voient JESUS-CHRIST. C'étoit à
lui plûtôt qu'à la croix qu'ils étoient
attachés. C'étoit à la puissance de sa
grace & de la divinitě plûtôt qu'à

l'infirmité de fa chair qu'ils étoient 2. Cor.13. 4. unis. Car , dit saint Paul, » Quoique

JESUS-CHRISI ait été crucifié

« AnteriorContinuar »