Imágenes de páginas
PDF
EPUB

Une Bibliotheque ayant été en B. D'HER temps-là expofée en vente dans BELOT. Florence, le grand Duc pria M. d'Herbelot de la voir, d'examiner les manufcrits en Langue Orientale qui y étoient contenus, d'en mettre à part les meilleurs & d'es marquer le prix. Quand cela eut été fait, ce génereux Prince les acheta, & en fit prefent à M. d'Herbelot, comme de la chofe qui lui convenoit le mieux, & qui étoit la plus avantageufe au defir qu'il avoit de s'avancer de plus en plus dans la connoiffance de ces Langues, & dans celle du genie & des affaires des Peuples qui les

lent.

par.

Un traitement auffi favorable que celui-là pouvoit paroître un fujet de reproche à la France de fe priver fi long-temps d'un fi ex cellent homme. Mais M. Colbert naturellement porté à faire du bien aux gens de Lettres, & fur tout à ne rien negliger de ce qui pouvoit faire honneur à la France, le fit inviter de revenir à Paris, avec affurance qu'il y recevoit des preuves folides de l'estime qu'il

B.D'HER- avoit pour lui. Le grand Duc eut BELOT. de la peinc à le laiffer partir, & n'y confentit qu'après avoir vû les ordrés précis du Miniftre qui le rappelloit.

Quand il fut de retour en France, le Roi lui fit l'honneur de l'entretenir plufieurs fois, & lui donna une penfion de 1500 livres.

Pendant fon féjour en Italie il avoit commencé fon grand Ouvrage de la Bibliotheque Orientale, & il employa le loifir dont il vint jouir en France, à continuer un travail fi curieux & fi utile. D'abord il compofa ce Livre en Arabe, & M. Colbert avoit deffein de le faire imprimer au Louvre avec des caracteres que l'on devoit fondre exprès. Mais après la mort de ce Miniftre on changea de refolution, & M. d'Herbelot fit fon Ouvrage en François pour le rendre d'un plus grand ufage.Il le fit mettre fous la preffe; mais il n'a pas eu la fatisfaction de l'en voir fortir, étant mort dans le cours de l'impreffion. Il est intitulé :

Bibliotheque Orientale, ou Dictionnaire univerfel contenant gene

Valement tout ce qui regarde la con- B.D'HER. noiffance des Peuples de l'Orient. Pa. BELOT, ris 1697. fol. Ce Livre est une preuve de la profonde connoiffance que l'Auteur avoit des Langues Orientales. C'est le précis de plufieurs Livres Arabes, Perfans & Turcs, que M. d'Herbelor avoit lûs; & on y apprend une infinité de chofes, qui avoient été inconnuës jufques-là.

Ce qui n'a pû entrer dans cette Bibliotheque a été redigé par M. d'Herbelot fous le titre d'Antologie, & contient ce qu'il y a de plus curieux dans l'Hiftoire des Turcs, des Arabes & des Perfans; mais cet Ouvrage n'a pas été donné au Public, non plus qu'un Dictionnaire Turc, Perfan, Arabe & Latin, auquel il avoit mis la derniere main,& quelques autres Ouvrages.

Ce fut en confideration de fes talens extraordinaires, que M. de Pontchartrain lui fit obtenir après la mort de M. d'Auvergne la Charde Profeffeur Royal en Langue Syriaque.

ge

Ileft mort le 8. Decembre 1695. âgé de 70 ans, après une maladie

1

B.D'HER- de dix ou douze jours.

BELOT.

Il n'étoit pas moins verfé dans les Lettres Grecques & Latines que dans les Langues & les Hiftoires Orientales : c'étoit un homme veritablement univerfel en toutes fortes de Litterature; mais ce qui étoit encore de plus eftimable en lui, c'eft que fa modeftie étoit plus grande que fon érudition. Jamais il ne parloit de ce qu'il fçavoit, qu'il n'y fût invité par fes amis; i ne décidoit point avec hauteur, & ne préferoit point son sentiment à celui des autres; il écoutoit leurs raifons avec patience, & leur répondoit avec douceur. Son fçavoir étoit auffi accompagné d'une probité parfaite, d'une pieté folide d'une tendreffe extrême pour les pauvres, & des autres vertus Chrétiennes, qu'il pratiqua conftamment pendant tout le cours de fa

vie.

V. fon Eloge Journ. des Sçavans du 3. Janvier 169 Hommes Illu ftres de Perrault, tome 2. Mémoires

a'Antillon.

FIN.

TABLE

[ocr errors]
[merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

1593

1600

SERRES [ Jean de ] m. en 1598 AMMIRĀTO [Scipion] m. le 30 Janvier BOXHORNIUS [ Marc-Zuerius] m. le 3 Octobre 1653 SORBIERE [Samuel ] m. le 9

Avril

1670

WILKINS [Jean] m. le 19 No

vembre

HEDELIN D'AUBIGNAC

1672

Nn

« AnteriorContinuar »