Imágenes de páginas
PDF
EPUB

ŒUVRES

DE MR

JACQUES SAVARY. TOME II.

CONTENANT LES PARERES OU AVIS ET CONSEILS fur les plus importantes matieres du Commerce.

Enfemble plufieurs Arrêts des Parlemens, rendus conformément à ces Pareres.

[ocr errors]
[ocr errors][ocr errors][ocr errors]

Ar.472

LE PARFAIT

NÉGOCIANT,

ου

INSTRUCTION GÉNÉRALE

POUR CE QUI REGARDE

LE COMMERCE DES MARCHANDISES
DE FRANCE ET DES PAYS ETRANGERS.

TOME

SECO N D.

CONTENANT LES PARERES OU AVIS ET CONSEILS
fur les plus importantes matieres du Commerce, avec la résolution des
queftions les plus difficiles; fçavoir fur les Banqueroutes & Faillites.
Des Lettres & Billets de Change. Des Ordres fans datte & fans expref-
fion de valeur. Des Signatures en blanc. Des Novations de Lettres &
Billets de Change. De celles qui font tirées ou acceptées par des fem-
mes en puiffance de mari, de minorité des Tireurs, des différentes So-
ciétés. De la compétence des Juges & Confuls; & fur plufieurs autres
questions touchant le fait du Commerce.

Enfemble plufieurs Arrêts des Parlemens rendus conformément à ces Pareres.
Par le Sieur JACQUES SAVARY.
EDITIO N.

NOUVELLE

A PARIS,

Chez les Freres ESTIENNE, rue Saint Jacques, à la Vertu.

M. D C C. LIIL

AVEC APPROBATION ET PRIVILEGE DU ROI.

[merged small][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors][ocr errors]

*

[ocr errors]
[ocr errors]
[ocr errors]

AVIS DU LIBRAIRE

SUR LA TROISIÈME ÉDITION des PARERES de feu Monfieur Savary.

Ta

Our le monde convient que perfonne n'a travaillé avec plus de fuccès fur les Matieres du Commerce, que feu Monfieur Savary. Ses Ouvrages ont eu une approbation fi prompte & fi générale, que même des fon vivant, les plus fameux Avocats les ont cités avec honneur dans leurs Plaidoyers & dans leurs Ecritures, & les Magiftrats des premiers Tribunaux n'ont pas dédaigné de s'en fervir, pour former avec plus de fûreté leurs Jugemens & leurs Arrêts.

Sa réputation, & fi je l'ofe dire, fon autorité, eft encore la même. Il ne furvient guéres d'affaires entre les Marchands, Négocians & Banquiers, que l'on n'ait recours à fon Parfait Négociant & à fes Pareres ou Confeils, pour les terminer. Et en effet, il eft difficile qu'il puiffe naître des conteftations en fait de Négoce & de Commerce dont on ne trouve dans ces deux excellens Livres les efpeces, les raifons de décider, & les décifions mêmes toujours conformes au bon fens, à l'équité & aux Ordonnances.

C'eft pour cela qu'ayant fçu que lorfque Monfieur Savary avoit été prévenu par la mort, 'il avoit deffein de faire une Addition confidérable au dernier de ces deux Ouvrages, j'ai cru que le Public me fçauroit quelque gré fi je prenois foin de recouvrer fes Pareres ou Confeils pofthumes, pour en faire une augmentation à cette nouvelle Edition.

Ma recherche a été heureufe, Monfieur Savary Desbrulons fon fils, commis par le Roi à l'Infpection des Manufactures à Paris, qui aux inftructions d'un pere fi habile, a joint fes propres lumieres & une expérience de près de vingt-huit années qu'il y a qu'il a l'honneur de travailler fous les ordres de Meffeigneurs les Miniftres dans les affaires des Manufactures & du Commerce, & à qui l'on a l'obligation de la feptiéme Edition du Parfait Négociant qui a paru au commencement de l'année 1713, avec des augmentations confidérables, a bien voulu

« AnteriorContinuar »