Imágenes de páginas
PDF
EPUB
[merged small][merged small][ocr errors]

1

[merged small][ocr errors][merged small]

&c.

De tous les HOMMES qui se sont fait un nom par des

Talens, des Vertus, des Forfaits , des Erreurs,
DEPUIS LE COMMENCEMENT DU MONDE JUSQU'A NOS JOURS.
Et dans laquelle on expose avec impartialité ce que les

Ecrivains les plus judicieux ont pensé sur le carac-
tère, les moeurs & les Ouvrages des Hommes
célèbres dans tous les genres :

A VEC
Des Tables Chronologiques pour réduire en Corps d'Histoire

les Anicles répandus dans ce Dictionnaire.
PAR une SociéTÉ DE GENS - DE- LETTRES.
SEPTIÉME ÉDITION, revue, corrigée, & considéra-

blement augmentée.

Mihi Galba, Oiho, Vitellius , nec beneficio , nec injuriâ cogniti.

Tacut. Hift.lib. I. S. 1.

TO ME III.

A CAEN, chez G. LEROY , seul Imprimeur du Roi, ancien

Hôtel de la Monnoie, Grande-rue Notre-Dame.
A Lyon, chez BRUYSET, Freres, Imprimeurs-Libraires,

Avec Approbation & Privilege du Roi, 1789.

[blocks in formation]

!

NO U V E A U

DICTIONNAIRE

HISTORIQUE.

COL.

ICOLARDEAU,(Julien) pro• de l'Epítre d'Heloise à Abailard par

cureur du roi à Fontenay-le- Pope. L'original eft plein de feu , Comte, fa patrie, mourut le 20 mars & la copie réunit la chaleur du sen1669, âge de 69 ans. Il fut allier timent à celle de l'expression & à les amusements de la poësie à l'é la richesse des images. Ses tragétude feche des lois. On a de lui: dies d'Astarbé & de Caliste, l'une 1. Larvina, Satyricon in chorearum jouée en 1958, & l'autre en 1760, lascivias & perfonata tripudia , Paris eurent moins de succès : on y ad1629, in - 12. Les vers de cette mira plutôt le mécanisme d'une piece se ressentent du style obfeur versification heureuse & brillante, d'Apulée, que l'auteur a affecté d'i- que le talent du théâtre. On y troumirer. II. Les Tableaux des victoires ve des détails heureux, quelques de Louis XIII. III. Description du beaux vers & de la sensibilité; mais Chateau de Richelieu. Ces deux poë- point d'action, point d'entente de mes , en vers françois , annoncent la scène. Sa couleur est, à la vérité, du talent dans l'auteur. Il y a de triste & même sombre, mais jamais l'aisance dans ses vers, & de la tragique. Le Temple de Gnide, & force dans ses descriptions ; mais deux Nuits d’Young, mis en vers ces ouvrages sont peu connus. françois, l'Epître à M. Duhamel,

II. COLARDEAU, ( Charles- le poëme de Prumérnée, qui paruPierre )'né à Janville dans l'Orléa- rent 'depuis, offrent des détails Lois en 1735, cultiva, ciès l'enfan- agréables, & sont en général verce, les Muses françoises. Il débuta, lifiés d'une maniere douce & haren 1758, par la traduction en vers monieuse. L'Eritre à M. Duhamel, Tom. III.

A

[ocr errors]
« AnteriorContinuar »