Imágenes de páginas
PDF
EPUB

D'ÉLOQUENCE

QUI ONT REMPORTÉ LE PRIX

DE

L'ACADÉMIE

FRANÇOISE, Paris
Depuis 1750 jufqu'en 1763;

TOME III.

A PARIS,

Chez REGNARD, Imprimeur de l'Académie
Françoife, Grand'Salle du Palais,
& rue Baffe des Urfins.

M. DCC. LXIV:

Rom lane Gibert

1.30-21
18664

SUJETS

DES

DISCOURS

Contenus dans ce Volume.

Année 1750.

Jufqu'à quel point le Sage doit avoir

égard aux jugemens des hommes. Conformément à ces paroles de l'Écriture: Omnia probate, quod bonum eft tenete. Par le P. CHABAUP, de l'Oratoire. P.

1751.

L'indulgence pour les défauts d'autrui. Suivant ces paroles de Saint Paul : Charitas patiens eft. Par M. SORET, Avocat.

1752.

13

Que l'amour des Lettres infpire l'amour de la vertu. Par le P. CoURTOIS, Jéfuite, Profeffeur de Rhétorique à Dijon.

30

1754.

La crainte du Ridicule étouffe plus de talens & de vertus, qu'elle ne corrige de vices & de défauts: Parentes & cognati irridebant vitam ejus. Par le Pere COURTOIS, Jésuite.

1755:

[ocr errors]

En quoi confifte l'Efprit Philofophique. Conformément à ces paroles: Non plus fapere quàm oportet fapere. Par le P. GUENARD, Ĵésuite.

1758

73

Qu'il n'y a point de paix pour les Méchans. Non eft pax Impiis. Par M. Son

RET

Avocat.

99

1759:

Éloge du Maréchal Comte de Saxe. Par M.THOMAS, Profeffeur en l'Univerfité de Paris au Collège de Beauvais.

1760.

12Q

Eloge de Henri-François DAGUESSEAU,

Chancelier de France. Par M. THO MAS, Profeffeur en l'Univerfité de Paris au Collége de Beauvais. 167.

1761,

Eloge de René DUGUAY-TROUIN, Lieutenant Général des Armées Navales. Par M. THOMAS, Professeur en l'Univerfité de Paris au Collège de Beauvais,

1763.

218

Éloge de Maximilien DE BETHUNE, Duc de Sully. Par M. THOMAS. 295

« AnteriorContinuar »